Sharp prévoit une redémarrage de l’industrie solaire en 2010

Print Friendly, PDF & Email

Pour le vice-président de Sharp Solar Energy Solutions Group, Ron Kenedi, « c’est une période d’échauffement »: il a estimé dans une interview que les subventions du gouvernement américain allaient soutenir le secteur, qui selon le groupe retrouvera le taux de croissance de 30 à 40% par an qu’il avait connu avant la crise financière, qui a asséché les crédits, combiné à un effondrement du ptix des panneaux solaires en raison de la surproduction.

« Je ne pense pas assister à une forte baisse des prix dans les six prochains mois, nous sommes arrivés à un plateau », selon lui. Le groupe espère accroître sa part de marché, aussi bien dans le solaire pour le résidentiel que dans les grandes centrales solaires. Actuellement en Californie, l’Etat américain où le solaire est de loin le plus développé, la part de marché des panneaux solaire de Sharp est de 18% .

Sharp espère bien accroître cette part, notamment dans les grands projets, grâce à sa nouvelle production de cellules solaires à couches minces, moins chères que les cellules traditionnelles en silicium. Le groupe va démarrer sa nouvelle usine de cellules à couches mince à Osaka en mars 2010, dont la production de départ sera de 480 MW et devrait atteindre à terme 1 GW.