La puissance du parc solaire français a triplé en un an

Print Friendly, PDF & Email

toitsolaireEncore très en retard pour la production d’énergie solaire par rapport à l’Allemagne ou l’Espagne, la France met les bouchées doubles. Et les effets commencent à se faire sentir : l’ensemble du parc raccordé au réseau a plus que triplé en un an, atteignant 175 MW en septembre 2009, contre 54 MW un an plus tôt. 80% des installations sont situées en France métropolitaine, selon la note trimestrielle de Soler, la branche photovoltaïque du  Syndicat des énergies renouvelables.

Le potentiel de production d’électricité d’origine photovoltaïque s’élève à 190 000 MWh par an, l’équivalent de la consommation de la ville de Poitiers (près de 84 000 habitants) pendant un an.

Trois grands territoires se  partagent 65 % de la puissance installée : le pourtour méditerranéen avec les Régions PACA et  Languedoc Roussillon, l’Ouest avec la Bretagne, les Pays de la Loire et Poitou-Charentes et l’Outre- Mer.

En métropole, 42 % de la puissance installée se trouve chez les particuliers, 37 % sur des toitures de moyenne surface (écoles, mairies ou hangars). Les 21 % restants  concernent les grandes toitures – des centres commerciaux ou des usines – et les centrales au sol.

La France ne représente cependant que 1% du marché mondial du photovoltaïque, alors que  l’Allemagne atteint 35% de part de marché, devant l’Espagne (22%), le Japon (15%) et les Etats-Unis (8%).

Pour voir la liste des plus grands projets de centrales photovoltaïques en France métropolitaine, cliquez ici.