Année solaire record en Allemagne

Print Friendly, PDF & Email

L’Allemagne aura installé en 2009 des capacités solaires supplémentaires de près de 3 gigawatts, grâce à un bond inattendu de la demande en fin d’année, estime l’Association allemande du solaire, la BSW. Ce qui établira un record mondial.

La reprise des marchés financiers, la peur de voir disparaître les généreuses subventions que le gouvernement allemand accorde aux installations ainsi que la baisse du prix des panneaux ont fait repartir la demande, a expliqué Carsten Koernig, le président de l’association. Mais le total ne pourra être supérieur à 3 GW, tout simplement parce qu’il n’y a plus assez de panneaux, selon lui.

Il pronostique néanmoins une poursuite de la forte demande en 2010.

L’Allemagne, pays leader des installations solaires grâce à un système de tarifs de rachat subventionnés que lui ont copié de très nombreux pays, disposait fin 2008 de capacités solaires installées de 5,3 GW – le tiers des 15 GW installés dans le monde.

Dans le pays avaient été installées durant l’année 2008 des capacités supplémentaires de 1,6 GW.

Bérézina en Espagne

L’Espagne avait installé en 2008 un record de 2,5 GW mais la demande a chuté nettement en raison d’un arrêt brutal des subventions du gouvernement – ce qui a largement contribué à la surproduction mondiale qui a entraîné une dégringolade des prix dans le monde. Et fait basculer dans le rouge de grands fabricant de cellules photovoltaïques, en tête l’allemand Q-Cells qui  a affiché des pertes de près de 1 milliard sur 9 mois.

Selon M. Koernig, beaucoup de fournisseurs d’onduleurs et autres équipements font face à une demande qui excède de loin  leurs capacités. Le groupe allemand de convertisseurs et onduleurs SMA Solar Technology a ainsi, l’an dernier, relevé ses prévisions pour 2009, pour la 2eme fois.

Après un premier semestre où la crise a ralenti le secteur, au second semestre, la baisse des prix des panneaux a plus que compensé la diminution du tarif de rachat subventionné et dopé la demande. Sans oublier la crainte que ce tarif subventionné ne soit réduit par le gouvernement Merkel, ce qui paraît de plus en plus probable. Comme prévu, ce tarif sera réduit de 10% en 2010, a confirmé l’association allemande du solaire.