Exclusif : plus de 2,5 milliards d’euros de deals dans les cleantech au 3e trimestre 2009

Print Friendly, PDF & Email
Baromètre GreenUnivers – La Tribune
logo-greenunivers-224x50

GreenUnivers---Baromètre-des-deals---200x215Le montant des levées de fonds et fusions-acquisitions dans les cleantech dépasse 2,5 milliards d’euros au troisième trimestre 2009 avec plus de 90 opérations dans le monde, dont 40 en France, selon notre troisième baromètre exclusif publié avec La Tribune. A l’international, tous les secteurs profitent de la manne, du solaire aux biocarburants, alors qu’en France, les investisseurs privilégient les énergies renouvelables.

L’écosytème se consolide

Les fonds d’investissement et les grands groupes osent davantage parier sur les cleantech, encouragés par les subventions publiques aux secteurs de l’environnement. C’est l’une des tendances de la troisième édition du baromètre exclusif réalisé par GreenUnivers.

Le montant des levées de fonds et fusions-acquisitions est globalement en forte baisse : 2,5 milliards d’euros au troisième trimestre 2009, contre 8,8 milliards au deuxième trimestre, en raison d’une diminution du montant des transactions à l’étranger.

A l’international, nous avons recensé 49 principaux deals d’un montant total de 3,45 milliards de dollars (2,37 milliards d’euros), avec beaucoup moins de grosses levées en Bourse de groupes chinois, mais davantage d’opérations plus modestes que le trimestre précédent. Tous les secteurs en profitent : solaire, éolien, biocarburants, voitures électriques, batteries… Le plus gros deal concerne le fabricant chinois de silicium pour cellules solaires GCL-Poly Energy Holdings qui a levé 474 millions de dollars US en Bourse.

En France, le nombre des transactions a doublé par rapport au trimestre précédent (40 contre un peu plus de vingt) et dépasse 135 millions d’euros pour celles dont les montants sont connus, contre moins de 100 millions lors de l’édition précédente. Les énergies renouvelables sont le secteur qui draine le plus d’argent. Le plus gros deal est signé Axa Private Equity qui, pour un montant compris entre 50 et 75 millions d’euros, a racheté au fonds d’investissement australien Babcock & Brown la société Kallista, propriétaire de 15 fermes éoliennes en France.

Lire la suite du baromètre

NDLR : En raison de la publication du baromètre ce lundi, vous retrouverez exceptionnellement la revue hebdomadaire des deals demain, mardi 6 octobre.