PSA parmi les constructeurs les plus « verts »

Print Friendly, PDF & Email

PSAPSA Peugeot Citroën est l’un des constructeurs automobiles les plus respectueux des normes environnementales, selon deux études parues à l’occasion du salon automobile de Francfort, qui ouvre ses portes aujourd’hui au public.

Le premier rapport, publié par la fédération européenne Transport & Environnement, évalue les performances réalisées en 2008 par 14 constructeurs en matière de réduction des émissions de CO2 des véhicules. Fiat arrive en tête du palmarès des ventes des véhicules les moins pollueurs avec une moyenne de 138 g/km (contre 142 g/km en 2007).

Juste derrière le groupe italien, on trouve les deux grands constructeurs français : PSA Peugeot Citroën, avec une moyenne de 139 g/km (contre 142 g/km en 2007) et Renault avec une moyenne de 143 g/km (contre 147 g/km en 2007).

L’Union européenne a décidé de contraindre les constructeurs européens à diminuer les émissions à 130g/km d’ici à 2015 et 95 g/km d’ici à 2020 pour les véhicules neufs, contre une moyenne de 150 g/km aujourd’hui.

PSA Peugeot Citroën est également bien classé dans une autre étude, réalisée par la banque Sarasin qui établit un « rating de durabilité ». Il est basé sur trois critères : l’efficience climatique de la flotte de véhicules, les points forts en matière de développement de technologies à faibles émissions de carbone et – du fait de la fabrication en sous-traitance de composantes importantes et de la lutte pour être le premier à développer de nouvelles technologies – la gestion des relations avec les fournisseurs.

D’après ces différents paramètres, seuls deux constructeurs sortent du lot : Toyota et PSA Peugeot Citroën.

Dans la course aux véhicules propres, PSA Peugeot Citroën a récemment annoncé un partenariat renforcé avec le constructeur japonais Mitsubishi : il vendra, dès fin 2010, des modèles électriques adaptés de la i-Miev sous les marques Peugeot et Citroën en Europe. Une alliance qui lui permet de revenir dans la roue de Renault-Nissan, qui commercialisera ses modèles électriques à partir de 2010-2011.

De 1995 à 2005, PSA avait fabriqué 10.000 voitures électriques, puis arrêté faute de clients.