La Californie vise 33% d’énergies renouvelables dès 2020

Print Friendly, PDF & Email

Governor_SchwarzeneggerToujours plus vert, toujours plus volontariste, le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a signé un décret qui contraint les compagnies productrices d’électricité de l’Etat américain  à utiliser 33% d’énergies renouvelables (solaire,éolien…) d’ici 2020. C’est le seuil le plus contraignant aux Etats-Unis (sauf Hawaii qui vise 40%).

La moitié des 50 Etats américains ont eux aussi adopté des objectifs d’énergies renouvelables, mais pus modestes. Le projet de loi qu’a voté la Chambre des Représentants en juin fixe au  niveau fédéral une obligation de produire 20% de l’électricité avec des énergies renouvelables ou grâce à des mesures d’efficacité énergétique pour 2020.

Déjà en 2008 Schwarzenegger avait signé un décret établissant un objectif de 33% d’énergies renouvelables pour 2020, mais il s’agit maintenant d’une obligation bien plus contraignante.

Une soupape est cependant offerte aux compagnies d’électricité : l’énergie renouvelable nécessaire pourra provenir d’autres Etats que de la seule Californie – alors que dans un premier temps les législateurs californiens avaient adopté ce week-end un texte plus protectionniste, requérant de l’énergie propre qui serait de surcroît locale à 70%.

C’est pour faire barrage à cette disposition qu’Arnold Schwarzenegger a mis son véto à ce projet de loi et choisi d’adopter un décret, sans contrainte protectionniste. Ce qui a fait pousser un soupir de soulagement aux grandes compagnies d’électricité, comme Southern California Edison. Des projets solaires commencent en effet à apparaître dans le Nevada ou en Arizona, pour le compte des compagnies californiennes.

L’énergie renouvelable nécessaire pourra provenir de toute la Western Interconnection (le réseau de transmission électrique de l’Ouest américain).

L’objectif intermédiaire de la Californie reste de 20% d’énergies renouvelables ou de mesures d’efficacité énergétique dès 2010, mais il est loin d’être atteint. La compagnie d’électricité la plus en retard, la San Diego Gas and Electric Company, n’en est qu’à 10% d’énergies renouvelables.