Iberdrola remet au pot dans l’éolien US

Print Friendly, PDF & Email

MAPLE RIDGEL’espagnol Iberdrola, déjà numéro 2 de l’éolien aux Etats-Unis, a décidé de consacrer 2 milliards de dollars – levés par une récente émission obligataire – à développer encore davantage ses parcs éoliens aux Etats-Unis.

Une annonce politiquement correcte car le groupe s’est récemment fait critiquer par des élus américains pour le montant impressionnant de subventions qu’il va toucher : le gouvernement américain va lui verser presque 250 millions de dollars, plus de la moitié des 502 millions de dollars débloqués par Washington pour soutenir les producteurs d’énergies renouvelables !

Iberdrola a reçu ces fonds pour financer l’installation de 5 parcs éoliens dans l’Oregon, au Texas, en Pennsylvanie et dans le Minnesota.

“La boucle est bouclée : des capitaux américains sont investis en Amérique et créent des emplois dans le pays, grâce à Iberdrola », s’est défendu son PDG Ignacio Sanchez Galan dans une courte vidéo sur le site du groupe, en espagnol. Iberdrola est numéro 2 de l’éolien aux USA derrière la compagnie d’électricité de Floride FPL Group et sa filiale NextEra Energy.

Pour Iberdrola, les parcs américains représentent pour l’instant 31% de ses parcs installés mais 42% de ses projets, selon des avis à la SEC. Iberdrola a émis des obligations cette semaine aux Etats-Unis, une tranche à 5 ans portant intérêt à 3,8% et une autre à 10 ans à 5%, qui a été sursouscrite 3 fois.