WHEB Ventures grossit parmi les fonds cleantech en Europe

Print Friendly, PDF & Email

Le fonds de capital-risque germano-britannique WHEB Venture Partners, lancé notamment par le milliardaire Ben Goldsmith (le fils de Jimmy Goldsmith), s’impose désormais comme l’un des plus grands fonds européens spécialisés dans les cleantech : il a annoncé avoir déjà levé pour son deuxième fonds 90 millions de livres (104 millions d’euros) et espère aboutir à un closing total pour ce fonds de 150 millions de livres (175 millions d’euros) d’ici fin 2009.

WHEB a déjà 114 millions de livres en gestion, levés l’an dernier. S’il atteint ses objectifs, il aura fin 2009 des avoirs de 254 millions de livres (280 millions d’euros), talonnant le plus gros fonds européen spécialisé dans les cleantech, le français Demeter.

WHEB compte parmi les investisseurs dans ce nouveau fonds des soutiens de poids, notamment les fonds de fonds allemands ERP-EIF et LfA-EIF (gérés par le European investment Fund, EIF) qui ont à eux deux apporté 21 millions de livres (25 millions d’euros).

WHEB a été créé par un quadrumvirat réunissant  Ben Goldsmith mais aussi James McNaught-Davis, un ancien du fonds Warburg Pincus, Rob Wylie, ancien de Shell et de Rothschild, et Kim Heyworth, ex-patron de KPMG Consulting.

Il a annoncé au passage le renforcement de son bureau de Munich où il a pris comme nouvel associé Alexander Domin, un ingénieur chimiste diplômé de Cambridge qui vient du Boston Consulting Group et est l’ancien fondateur de la société britannique de traitements de déchets ENVAL.

Wheb a aussi choisi deux autres partners, l’un ayant dirigé le modèle financier de Galileo et l’autre étant le PDG du groupe de semi-conducteurs ZMD AG, un expert des systèmes d’efficacité énergétique.

Le directeur de la BVK (Association allemande des venture-capitalists) a déclaré que WHEB Venture était le premier membre international de BVK à être uniquement tourné vers les cleantech.

Jusqu’ici WHEB a investi dans 9 sociétés, principalement britanniques et américaines, et surtout spécialisées dans les traitement de l’eau ou des déchets, ou encore de biopesticides ou de bioplastiques (AMCS Group, AquaSpy, Bowman power, EVAP, Exosect, FluXXion, Sensortran, Steritrox et Watson Brown HSM).

Il a notamment investi dans l’irlandaise AMCS (traitement des déchets) qui vient de remporter un contrat avec la filale britanniques de SITA (groupe Suez Environnement) de 8 à 10 millions de livres. Wheb a aussi investi 2,18 millions de livres l’an dernier dans Watson Brown, une société britannique de recyclage de pneus.