Une centrale solaire thermique déjà revendue en Espagne

Print Friendly, PDF & Email

Solarthermische Parabolrinnenkraftwerke Andasol 1 und 2Solar Millennium revend Andasol 3 à des compagnies allemandes d’électricité: l’allemand Solar Millennium a revendu l’essentiel de sa part dans le projet de centrale solaire thermique en Espagne Andasol 3 à son partenaire, RWE Innogy, filiale du géant allemand de l’électricité RWE, ainsi qu’à la compagnie d’électricité de Munich Stadtwerke Muenchen et à un troisième partenaire, RheinEnergie, compagnie d’énergie de la région du Rhin. Andasol 3 est une centrale thermique en construction qui doit démarrer en 2011 et produire 50 MW. Solar Millennium construit aussi actuellement plusieurs centrales thermiques géantes en Californie.

Solar Millennium a déjà installé sur le même site espagnol, près de Grenade, deux premières centrales thermiques identiques, Andasol 1 et Andasol 2, d’une puissance de 50 MW chacune. D’une taille de 210 terrains de foot, elles comptent 210.000 miroirs paraboliques chacune – et Andasol 3 est construite sur le même schéma. Elles peuvent chacune fournir l’électricité nécessaire à 500.000 personnes. La construction d’Andasol 3, déjà bien avancée, est réalisée par une joint-venture regroupant Solar Millennium et MAN Ferrostaal, ansi que la société espagnole Duro Felguera. La filiale de Solar Millennium, Flagsol, fournit la technologie nécessaire aux trois parcs solaires.

Selon l’accord, Stadtwerke Muenchen rachète 48,9% du projet Andasol 3, RWE Innogy et RheinEnergie rachètent ensemble 25,1% via une holding commune détenue à 51% par RWE Innogy et 49 % par RheinEnergie et les reste ( 26 %) reste aux mains de Solanda, la joint-venture détenue à 61,5% par le groupe allemand MAN Ferrostaal et 38,5% par Solar Millennium qui auparavant détenait entièrement Andasol 3.