Lumeneo trouve 1,6 million d’euros

Print Friendly, PDF & Email

lumeneo_smera_3Les véhicules électriques attirent décidément les investisseurs. Alors que des constructeurs étrangers comme l’américain Tesla ou le norvégien Th!nk ont récemment trouvé des fonds, et que Heuliez vient d’être sauvé par un repreneur qui mise sur les véhicules électriques, cette fois, c’est le petit constructeur français Lumeneo, basé à Porcheville, dans les Yvelines, qui vient de décrocher 1,6 million d’euros pour développer son véhicule électrique léger, la Smera.

Trois investisseurs se sont groupés dans ce tour de table : le Fonds Eco-Mobilité Partenaires, créé par la SNCF, apporte un peu plus de 1 million d’euros pour environ 20% du capital. Le complément de 600 000 euros est apporté par la holding ISF Objectif Gazelles 2, qui a récemment investi dans CertiNergy, et des business angels du groupe XMP BA, le réseau de business angels des anciens de l’X, des Mines et des Ponts.

Le Fonds Eco-Mobilité Partenaires, dédié à l’éco-mobilité et lancé en octobre  2008, est doté de 15 millions d’euros. Dirigé par Fabienne Herlaut, il a déjà investi fin 2008 dans Vulog, une société d’Antibes (Alpes-maritimes) qui fait de l’auto-partage, et il a mis 500 000 euros dans la société de covoiturage Green Cove, en avril dernier. Fabienne Herlaut avait annoncé 5 à 6 investissements en 2009.

Lumeneo est une société créée par Thierry et Daniel Moulène qui prépare pour la fin de l’année le lancement de la Smera, un véhicule électrique mi-scooter, mi-voiture, que vous pouvez retrouver dans notre annuaire des voitures électriques. Ce véhicule avait été présenté lors du dernier Mondial de l’automobile en octobre 2008.Il sera commercialisé en entrée de gamme à 29 500 euros (- 5000 euros avec les aides). Les prévisions de ventes sont modestes : 500 unités en 2009 et 1000 en 2010 en Europe.

Lumeneo est membre du pôle de compétitivité Mov’eo. Elle prévoit de compter une quarantaine de salariés d’ici à la fin 2009.