Deals du 6 au 13 juillet 2009: feu d’artifice en France !

Print Friendly, PDF & Email

feu-dartificeL’analogie est facile, mais justifiée : notre revue des deals mondiaux dans les cleantech montre cette semaine une salve de levées de fonds, fusions-acquisitions et grands projets par des start-up françaises, notamment dans le solaire, qui terminent en beauté l’année scolaire — on pourrait presque dire l’année solaire. Les deals et investissements en France sur cette seule semaine atteignent plusieurs centaines de millions d’euros.

Dans le désordre : une centrale solaire de près de 10 MW, d’un coût de 35 millions d’euros, presque un record en France, projetée par ...

 Solarezo et une autre de 4 MW prévue par l’ambitieuse société familiale Valeco; le rachat d’un installateur solaire du Midi (Conilhac) par le géant allemand E.ON; encore une levée chez JSA ainsi que pour deux start-up dans le domaine du traitement de l’eau; Heuliez sauvé par un investisseur; une émission obligataire de Suez Environnement; Rhodia qui s’étend dans le biogaz en rachetant le portefeuille d’Econcern, Paprec qui grossit dans le recyclage par une acquisition. Sans oublier une levée de fonds pour le fabricant de véhicules électrique Lumeneo et pour un fabricant alsacien d’isolant « vert ». Le gouvernement lance aussi un ambitieux plan de développement des énergies marines.

A l’international, on note une levée de fonds de 30 millions de dollars pour SolFocus, le pionnier du photovoltaïque à concentration, dans un tour de table où l’on retrouve le fonds français Demeter qui a apporté 7 millions de dollars, des financements pour l’immense parc éolien roumain de Dobrogea, le fonds d’investissement WHEB qui grossit, un très gros contrat pour Solyndra et ses tubes solaires, les immenses programmes « verts » de la Corée du Sud et de Taïwan, l’entrée en Bourse à Londres d’un développeur solaire espagnol ainsi que les investissements de l’allemand RWE dans des sociétés scandinaves de biomasse. Sur le prometteur marché du contrôle énergétique des foyers, General Electric a adopté les technologies de la start-up américaine Tendril, pionnière des prises intelligentes. Y aurait-il du rachat dans l’air ?

De quoi faire un peu oublier que les objectifs climat n’ont guère avancé au Sommet de l’Aquila, avec certes l’engagement du G8 de réduire de moitié les émissions pour 2050, mais sans engagement intermédiaire…

Rendez-vous pour la prochaine revue des deals le 3 août

  1. Solaire
  2. Eolien
  3. Biomasse
  4. Transports
  5. Biogaz
  6. Biocarburants
  7. Recyclage
  8. Eau
  9. Services
  10. Grandes entreprises
  11. Bâtiments verts
  12. Réduction des émissions
  13. Gouvernements
  14. Fonds
  15. Start-up
  16. Efficacité énergétique
  17. Energie marine
  18. Géothermie