Voiture à air comprimé : l’AIRPod commercialisée

Print Friendly, PDF & Email

airpodL’AIRPod roule et cette fois, c’est décidé, elle sera vendue ! Après plusieurs prototypes – son premier moteur à air comprimé remontant à 1996,  la société luxembourgeoise MDI vient en effet d’annoncer que sa voiture était au point. Les premières livraisons seront effectuées auprès de son partenaire client Air France-KLM, qui aura l’occasion de les tester pendant quelques mois. Les premières livraisons véritables sont quant à elles prévues entre décembre 2009 et janvier 2010.

L’AIRPod, c’est son nom, est un véhicule électrique dédié aux transports urbains : avec une vitesse de pointe comprise entre 45 et 75 km/h suivant les versions, elle ne peut prétendre à plus, bien que son autonomie aurait permis de voir plus grand. L’AIRPod est en effet annoncée avec une autonomie variant de 200 km pour un seul passager, à 140 km pour trois.

Côté tarifs, après quelques déceptions sur les prix de vente des voitures 100% électriques, une bonne nouvelle : l’AIRPod sera vendue entre 6 000 et 7 000 € suivant les versions, auxquels il faudra rajouter, selon son constructeur, 1 € d’air par plein.

Attention ! Cette AIRPod ne semble qu’être un leurre, et l’entreprise accumule depuis des années des retards sur ses plans. L’intérêt d’une telle technologie semble dans les faits très discutable. Nous vous invitons à lire les commentaires de cet article pour en apprendre d’avantage.

Article précédentRetrouvez GreenUnivers sur Twitter et Facebook
Article suivantSamsung va investir 4,3 milliards de dollars pour réduire ses émissions de CO2 (Premium)

157 COMMENTS

  1. @bellou
    je te dis pas qu’ils vont en vendre mais qu’ils commencent a en fabriquer …

    La production commencera
    Maintenat vu le produit je doute fort de son succes

  2. @XOXO

    Après 2000, 2001, 2002, 2003,2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010… voila que l’année 2011 nous est annoncée… Sans aucun autre commentaire sauf que le ridicule ne tue heureusement pas et que je serais sensible à des précisions sur les points suivants :

    – l’attente de la production des 30.000 taxis qui avait été annoncée pour le MEXIQUE au … XXème siècle!!!!

    – l’explication de l’absence de [modéré] NEGRE au Mondial de l’Automobile à PARIS????

    – le pourquoi du retrait de TATA de cette motorisation « révolutionnaire… » -dans le seul esprit de son « inventeur-, professeur « Tournesol » sans le talent de Hergé mais avec l’affairisme d’un Bernard TAPIE…

  3. @ Firlonne.

    Vous avez raison. Je n’ai pas attendu MDI pour régler mon problème.
    La solution de remplacement que j’ai trouvé marche à merveille.
    J’utilise un système hybride Pile à combustible/générateurs photovoltaïques.
    Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité qui produit de l’hydrogène que l’on stocke.
    La nuit, la pille à combustible produit de l’électricité grâce à l’hydrogène stockée la journée.
    Le système marche super bien, et ne produit absolument pas de CO2.
    Cette solution a remplacé très avantageusement les stocks de batteries sur tous nos sites télécom isolés.
    Même si MDI sortait son produit maintenant, je n’en changerais pas.

    Le système groupe électrogène à air comprimé existe et fonctionne aux USA pour de grosse productions.
    La mise au point a été achevée depuis bien longtemps.
    Ce qui nous prouve bien que MDI est soit incompétent ou bien ballade son monde.

    le PB de MDI réside dans tous les mensonges qu’ils ont pu annoncer au cours de ces 10 ans.
    Quand on annonce une sortie imminente, c’est que le produit est prêt.
    Comme rien n’est sortit, c’est tout simplement parce qu’il n’y a pas de produit.
    Si il n’y a pas de produit et que la société MDI l’avait annoncé comme prêt, c’est donc un mensonge.
    Pourquoi mentir ?

    Les solutions permettant de se passer de pétrole existe depuis bien longtemps et sont utilisés dans bien des pays pour bien des applications.

    Heureusement que le monde ne compte pas sur MDI pour être sauvé. Sinon on est mort.

  4. @ duke :

    Je pense que sur les points de développement et de commercialisation, nous pouvons « agree to disagree ».
    Je persiste à croire (à mon goût « savoir ») que la technologie existe et progresse, et que la commercialisation aboutira…un de ces quatre ! 😀 Enfin, personnellement je ne pense vraiment pas que n’importe qu’elle entreprise vendrait un produit qui n’est pas encore finalisé au risque de se faire de la mauvaise pub (bien pire que de faire des sceptiques) pour tout juste quelques liquidités.
    Et vous êtes persuadé (et peut-être avez-vous raison) du contraire, certes. Je comprends aussi votre frustration, mais au final vous êtes sûrement aussi satisfait du produit de substitution que vous avez trouvé.
    Au fond, seul l’avenir nous le dira, rien ne sert de spéculer (ils ne sont pas en bourse !).

    Cependant, petit bémol à votre remarque.

    Oui la construction des produits MDI consommera du CO2…tout comme construire un(e) éolienne/panneau solaire/tour solaire/barrage/ou n’importe quel type d’énergie renouvelable consomme du CO2, pendant sa construction et éventuellement pendant son entretien.
    Cependant allons-nous renoncer pour autant aux énergies renouvelables ? A priori toutes les solutions dont nous disposons actuellement consomment, dans une certaine – et bien moindre- mesure, du CO2.Vous êtes sûrement d’accord avec moi que de continuer sur notre lancée anti-efficiente et boulimique du pétrole est tout à fait aberrant (ou croyez-vous aussi à un complot en ce qui concerne les réserves de pétrole et le réchauffement climatique ? Dites-le moi, je laisserai tout de suite tomber !) !

    Bref, j’entends par là que les matériaux utilisés sont des dérivés de pétrole (fibre de verre, pneumatiques, etc.)…Tant qu’à faire autant dépenser le peu de ressources fossiles dont nous disposons encore de manière efficiente dans la construction de produits durables (MDI ou non).

    Mais, soyons cohérents ! Je n’ai pas fait référence à ces énergies pour rien, oui les énergies renouvelables existent ! Et pour en revenir à MDI, elles sont parfaitement capable de faire marcher un compresseur, dingue non ? Excusez mon ironie, mais la réponse est tellement évidente, que votre objection en est dérisoire.

    Certes, on ne trouve une « pompe à électricité d’origine renouvelable » à chaque coin de rue, mais c’est aussi bien valable pour un conducteur de voiture électrique que pour un conducteur MDI (oui oui, lorsqu’ils existeront, on a compris) !

    Et puis pour le coup du générateur à pédale…dans ce cas le générateur de CO2 est un humain (ou plein de souris, avec une roue !) et…à moins de tuer ledit humain…on ne pourra pas éviter sa production de CO2 (et encore on ne parle pas de sa décomposition), voilà qui est embêtant…et au fond autant prendre le vélo si c’est pour pédaler !
    Mais dans ce cas, je crois avoir trouver une solution radicale à la production de CO2 sur terre, peut-être devrions nous en parler aux dirigeants de ce monde, à priori les américains sont partant pour commencer avec le moyen orient 😀 !

  5. @Firlonne:
    C’est pas le débat qui piétine.
    C’est bien le développement de MDI qui piétine. Depuis plus de 10 ans.

    Avant d’améliorer son invention, Guy nègre pourrait la commercialiser.
    Hors, ce n’est pas son intention.
    J’ai bien essayé de leur acheter un de leur produit soit disant disponible. (groupe électrogène à air comprimé).
    J’était même prêt à payer le prix pour un produit artisanal avec ses défauts. Mais rien. MDI refuse de vendre quelque soit le prix.
    Si MDI avait un produit qui fonctionne, ça fait bien longtemps qu’ils l’auraient mis en vente. Quitte à ne faire q’une production artisanale. Il faut bien un début à tout.
    Même le fabricant de véhicule électriques « Tesla Motors » a commencé à faire ses véhicules de manière artisanale.

    Par contre Firlonne, il faut bien créer l’air comprimé d’une manière ou d’une autre.
    Même en utilisant un générateur à pédale, cela créera du Co2 pour produire l’air comprimé et rouler.
    Même si le concept fonctionnait, le véhicule MDI produira du Co2 pour rouler de manière indirecte.

  6. Eh bien…

    On peut dire que voici un débat qui piétine.

    RIEN comme vous dites, n’est rien depuis 1998 et roule bien depuis cette date, ce moteur existe, je l’ai vu, et il m’a menée d’un point A à un point B sans produire la moindre particule de CO2 (et à vrai dire, il en consomme même dans une très infime mesure 🙂 ) !

    Ensuite, la question de la commercialisation, du complot automobile…c’est autre chose. Comme nous l’avons vu les investisseurs sont privés, ils connaissent les risques liés à tout investissement.

    Sans oublier que Guy Nègre est ingénieur, il cherche sans arrêt à améliorer son invention, ce n’est pas un commercial. La mise en place d’une véritable communication, véritablement organisée chez MDI est récente.

    Mais ce qui m’impressionne ici, c’est que vous oubliez totalement qu’avant tout ce qui importe dans ce moteur, c’est la possibilité effective qu’il offre d’arrêter de consommer des énergies fossiles ! Ce n’est pas RIEN ! C’est tout sauf RIEN ! Ce n’est pas au point, pas commercialisé, en retard de 10ans, mais bon dieu c’est un bond technologique incroyable ! Ouvrez les yeux ! Face à des batteries au lithium potentiellement explosives il n’y a même pas comparaison 😀 !

  7. @ Hervé, pour info.

    Des photos de l’usine d’Andorre qui devait construire des AirPods ont été mises en ligne par « Didier », un pro-MDI historique, qui a eu l’honnêteté de ne pas les effacer de son site, toujours et encore très élogieux envers MDI (site: aircars.tk, dont la page « nouvelles » révèlent quelques pépites sur les fiascos successifs enregistrés par MDI, sans entamer la confiance naïve du bloggeur!). Ces photos sont donc encore visibles sur http://cid-c5ec3bac63621b8f.office.live.com/browse.aspx/aircars/foto%5E4s%20Andorra.
    Les photos sont datées entre le 03/05 et le 22/11/2009 pour bien convaincre les sceptiques de l’avancement probant de ce futur site de fabrication. C’est un jeu cruel que de constater l’enthousiasme des supporters de MDI pendant la construction de cette usine, quand on connaît la fin de l’histoire! (fin que les détracteurs avaient prévue…)
    Le site de ce « Didier » annonce maintenant de « bonnes nouvelles » pour la future usine en Suisse, celle qui devait « démarrer la production au printemps 2010 » (société CATECAR S.A.).
    A vous de juger le degré de confiance à lui accorder…

  8. Bonjour,

    Je confirme que Jean Luc-Moreau (merci pour l’orthographe…) avait parlé de MDI il y a quelques années, sur RMC et dans autobio, en émettant le désir de tester une production de Guy Negre en situation réelle, c’est à dire dans le trafic, et pas sur un parking fermé pour 2 minutes de manège.

    Il n’a jamais été contacté (merci pour lui !).

    Tout a été dit sur le fond, « Bernard », vous ne répondez que sur la forme… Le fait est que nulle promesse de Mr Nègre n’est tenue à ce jour. Des universitaires ont démontré que l’autonomie serait faible ; aucun voyageur à ma connaissance n’a pu bénéficier des navettes « en test » chez KLM ; le bâtiment contenant la 1ère chaîne de montage de MDI est toujours en vente, depuis l’an passé, à Andorre.

    Curieusement, la plupart des photographies et des pages web qui montraient ce fiasco magistral présenté un temps comme une « preuve » de plus aux sceptiques, qu’ils soient ou non investisseurs, ont aujourd’hui été gommées du net.

    Autre chose qui me gène dans ce que j’ai lu : la PAC marche et est au point. La FCX de Honda roule jusqu’à 162 kmh, possède une autonomie comparable à un véhicule essence de cylindrée moyenne (500km à 600 suivant la conduite). Son seul écueil reste son prix, mais la FCX 1 est un labo roulant loué à des clients en Californie, qui doit aboutir à une FCX II 10 fois moins chères dans quelques années (Utilisation de matériaux polymère remplaçant le platine nécessaire pour le moment à l’isolation du caisson hydrogène et à certains éléments mécaniques). La Mini « E » et la Smart électrique ont été confiés à mr tout le monde, la seconde à des employés pour un test de longue durée avant commercialisation.

    MDI en 10 ans n’a RIEN fait de cela.

    Passons encore sur d’autres aspects, le flou autour de l’homologation de cet airpod (si c’est au RU, je peut greffer un V8 à un châssis en balsa de récupération et quasiment l’obtenir, si c’est une rti, cla ne signifie rien, etc), l’absence de transparence sur les résultats de la société, la communication grotesque : le site web est vide (« on travaille trop pour s’en occuper »), mais il y a un trolling important sur internet dès qu’un article remet en cause MDI par des faits.

    C’est vrai, les journalistes ont une opinion, comme chaque citoyen. Un journaliste auto peut trouver le diesel inutile en ville, peut dire que l’électrique est sans autonomie et chère, peut démonter ou encenser un argumentaire d’un constructeur ou flinguer un modèle (Toyota Urban Cruiser, Fap PSA ou Fiat causant une destruction moteur, etc) ; cependant, ils le peuvent… car les marques leur confient des modèles à cet effet, acceptant la critique et voyant dans la collaboration journalistique une manne pour leur propre communication.

    Soyons honnête, quand un véhicule sort avec un concept carburant révolutionnaire/propre/low-cost, on fait un papier du tonnerre. On parlerait de deuche du futur, je vous laisse imaginer tous les articles qui sortiraient.

    Ici, les journalistes ou le concept du véhicule ne sont pas en cause. En revanche, les doutes sur mdi sont légitimes au regard de son passif de communication et d’aberrations, les retards multiples, la rupture par Tata de son partenariat au vu de ses propres analyses sur les rendements du monobloc à air, la stratégie commerciale très douteuse et frôlant la légalité (exiger 500€ pour « réserver » un véhicule qui n’existe pas à l’état fini, ue l’on ne peut pas essayer et dont la date de vente est repoussée sine die… Hum).

    Bien sincèrement, Hervé.

  9. @Bernard:
    A coté de la plaque.
    La thermodynamique et les problème de conceptions n’ont rien à voir avec les fautes de communications de MDI et leurs mensonges.
    MDI annonce tous les ans depuis 10 ans que tout est parfaitement au point et va être industrialisé.
    D’après ce que dit Bernard, RIEN n’est au point.
    Si Rien n’est au point MDI n »avait donc rien à annoncer.

    C’est clair comme de l’eau de roche.
    Quand on ment au public (et actionnaires) pendant près de 10 ans, on perd toute crédibilité.
    Et si jamais un jour MDI est vraiment au point, personne ne les croira. Sauf si on peut voir un vrai produit fonctionner.

  10. Et la meute hurle…

    Quand MDI communique : ca ne va pas.
    Quand MDI ne communique pas : ca ne va pas.

    En fait, ca ne va jamais pour les aboyeurs.

    Pendant ce temps, la caravane passe, à son rythme.

    Pourquoi elle ne va pas plus vite ? Pourquoi elle va pas par là ? … Amusez-vous bien !

    Si au moins vous essayiez, seulement essayer, de comprendre la thermodynamique et les problèmes de conception…

  11. @DUKE & OPTIMISTE

    Je viens de lire l’ensemble des commentaires récemment publiés.

    1°) – pour ne pas déplaire à BERNARD, pas de caractères en gras,

    2°) – tout à fait d’accord avec le post de DUKE,

    3°) – quant à celui d’OPTIMISTE, il révèle la création de 2 nouvelles entités juridiques MDI PROD (Cyril NEGRE) & ACC (Guy NEGRE); CQFD est apparemment mise en sommeil comme les autres entreprise de la« famille ». Nul doute que ces 2 sociétés sont fictivement domiciliées au LUXEMBOURG.

    A défaut de produire des voitures, le site de CARROS devient un site de domiciliation au même titre que certaines entreprises spécialisées qui, pour 20€ par mois, vous concède une adresse, une boîte aux lettres et un renvoi téléphonique. Je m’étonne que Mrs NEGRE n’aient pas encore recouru à leurs services pour bénéficier d’une adresse de prestige sur les Champs Elysées…

  12. Bon, et regardez aussi ces sites (curieusement au même graphisme) de sociétés qui vendent du vent depuis quelques années en Nouvelle Zélande:

    …ou en Australie:

    Bref, en cherchant bien on sent bien l’arnaque.

  13. @ Benrard:
    Bernard à écrit: « … mise au point de concepts innovants est longue et difficile, et elle inclue la découverte de difficultés inconnues auparavant, sinon ce n’est pas de l’innovation… »

    Si vous voulez dire que MDI a découvert des difficultés inconnues auparavant, ce qui a retardé de 10 ans la production, alors là c’est une faute lourde de MDI.
    En effet, tout dirigeant digne de ce nom doit s’assurer que le produit qu’il annonce comme commercialisable est bien au point. Le produit doit avoir été validé, testé dans différentes configurations et aucune surprise ne peut plus venir perturber le bon fonctionnement du produit et de l’industrialisation.
    Annoncer une commercialisation sans s’être assuré que le produit est fini et viable est un faute grave de management.

    Il y a en fait 3 cas de figures:
    1- Si MDI croyait en toute bonne foi que le produit était techniquement prêt le jour de l’annonce, et a réalisé plus tard qu’il ne l’était pas; c’est donc une grande incompétence. (surtout lorsque ça dure 10 ans)
    2- si MDI savait au moment de faire l’annonce que le produit n’était pas prêt , mais espérait qu’il soit au point dans le délais annoncé, c’est également de l’incompétence. (surtout avec 10 ans de retard).
    3-si MDI savait au moment de faire l’annonce que le produit n’était pas au point, mais savait qu’il ne serait pas au point dans les délais annoncés, c’est de la tromperie (principalement vis a vis des investisseurs).
    Il n’y a aucune autre cas de figure possible.
    En voyez vous une autre ?

    Quand une entreprise annonce publiquement un produit comme prêt; c’est qu’il est prêt.
    Point barre.
    Faire le contraire est une faute, quelque en soit la raison.

    Etant donné que ce schémas se reproduit depuis 10 ans, il n’y a donc aucun espoir pour que cette situation s’améliore un jour.

  14. @ Bernard:
    Il n’y a aucun jugement dans mes propos.
    Uniquement une réflexion sur les faits. Dans les affaires il n’y a pas de place à l’émotion, mais uniquement à la logique des faits.
    Je ne fais aucune affirmation, mais me permet de poser des questions en tenant compte du passif et de l’historique de MDI.
    J’ai écrit « Incompétence ou escroquerie ? » . c’est une question, non une affirmation

    MDI n’a aboutit à aucun résultat probant tant sur le plan de l’industrialisation que sur le plan technique.
    ça se sont des faits et non un jugement.
    Face à un échec de ce genre, il n’y a qu’une alternative possible. (incompétence ou escroquerie).
    Si MDI avait été compétent, chacune de leurs annonces aurait été suivit des fait.

    Apparemment selon Mr Bernard, pour avoir le droit de se poser des questions sur une entreprise il faut avoir perdu de l’argent, sinon on n’a pas le droit d’avoir d’opinion ni même de s’y intéresser. Drôle de concept.

    En ce qui concerne l’argent public gaspillé, je ne vois vraiment pas le rapport avec l’échec de MDI.

  15. @ Bernard

    …je lis vos échanges depuis quelques jours, et désolé mais votre mauvaise foi Bernard commence à me hérisser le poil;
    Essayez donc d’affronter sans détour les critiques et les remarques, au lieu de louvoyer autour et de répondre à côté! Bien sûr que les « industriels de l’automobile » sont à fustiger, mais ce n’est pas le sujet…On dirait un gamin qui dit « oui mais eux aussi ils sont vilains ».
    C’est Mdi et ses annonces mensongères depuis dix ans le sujet.
    Et oui, la mise au point de concepts innovants est longue et difficile, mais dans ce cas-là on la met en sourdine et on bosse, au lieu de dire tous les deux ans « c’est prêt, attention ça sort maintenant! »
    Pour ma part ça doit faire cinq ans que j’attends avec impatience que ces véhicules soient « prêts », et puis rien…et du coup je commence à croire à l’arnaque moi aussi, et ça me désole, j’avais foi en cette invention, et plein de projets dans la tête…j’espère que le futur me fera changer d’avis, mais les éléments du moment m’en font douter;
    Par exemple le site internet…aujourd’hui un site c’est L’Outil de communication le plus direct, le plus efficace, la vitrine, le catalogue, bref l’image d’une entreprise…et POURQUOI celui de Mdi est-il aujourd’hui à l’abandon ?? Des news ont disparu, la phrase « l’Airpod est homologué » figée comme ça en homepage sans explications…ce que je veux dire, c’est que Mdi sait que les gens les attendent au tournant, et ils les laissent sans nouvelles? c’est bizarre…et l’argument comme quoi ils n’auraient pas le temps de s’occuper du site est vraiment ridicule! Vous pensez vraiment que ce sont les ingénieurs de Mdi qui s’occupent du site ?? Il y a toujours quelqu’un pour ça aujourd’hui.
    Bref, à moins que vous ne fassiez part du staff communication de Mdi, je me demande bien pourquoi vous mettez tant d’énergie à les défendre…les faits sont là!
    Et il est temps de faire la lumière sur cette entreprise.

  16. Décidément, toujours très fort dans la technique d’influence…

    Par exemple, l’enfermement dans une alternative est un technique de base de l’influence pour la vente « forcée » :
    « – soit c’est de l’incompétence de MDI[…]
    – soit dans le but de trouver des pigeons »

    et ensuite :
    « Incompétence ou escroquerie ? »

    Vous instaurer en procureur du tribunal des innovations, c’est aussi une posture de manipulateur.

    Mais quel est votre intérêt dans cette histoire ? En quoi MDI vous gène-t-il ? Vous avez perdu de l’argent ?

    Parce que moi, en tant que citoyen, j’ai perdu de mon argent, qui a été donné et qui est encore donné sans contrôle aux industriels de l’automobile, par exemple : là j’ai une raison de me plaindre.

    Quelque soit la vitesse de MDI, la thermodynamique restera inchangée.

    La mise au point de concepts innovants est longue et difficile, et elle inclue la découverte de difficultés inconnues auparavant, sinon ce n’est pas de l’innovation.

    Et il faut des personnes qui prennent un problème à bras le corps pour le résoudre, qui ne s’arrêtent pas au premier chien qui aboie.

  17. @ Bernard:
    Bernard à Ecrit : « …L’apprentissage de l’industrialisation a été difficile pour MDI, avec un changement manifeste de cible marketing : c’est un constat évident. Et la communication n’est pas leur fort : le décès accidentel de leur spécialiste n’a pas dû aider… »

    Au contraire Bernard, la communication de MDI est bien leur atout Majeur depuis leur début.
    Pour arriver à faire croire à la presse, au public et aux investisseurs une sortie imminente d’un produit fini depuis plus de 10 ans !!!, il faut être très fort.
    C’est un tour de force en communication.
    Même nos hommes politiques entourés d’experts en communication n’arrivent pas à balader les français plus de 2 ans.
    Alors balader le monde pendant plus de 10 ans…. c’est très fort.

    Pourquoi MDI a fait autant d’annonces de production imminente depuis 10 ans ?
    Et à chaque fois on peut constater que l’annonce était bidon. rien ne se passe……..
    Des annonces, des annonces, et encore des annonces….
    Dans quel intérêt ?
    – soit c’est de l’incompétence de MDI (incapable de faire la mise au point de leur concept =retards)
    (si c’est le cas, alors les annonces sont mensongères puisque MDI sait que leur concept n’et pas au point et ils continuent à faire des annonces).
    – soit dans le but de trouver des pigeons prêts à investir (le label « vu a la TV » apporte toujours du crédit à une entreprise)

    Dans tous les cas, force est de constater que leurs annonces ne se sont jamais réalisées et que la production est un échec.
    Quand une armée perd une bataille, c’est le général qui est responsable.
    Quand MDI échoue depuis 10 ans à produire un produit censé être au point, c’est la direction qui est responsable.
    Incompétence ou escroquerie ?
    Que ce soit l’une ou l’autre, MDI a prouvé son incompétence totale à obtenir le moindre résultat.
    Et ça c’est une évidence. Parce qu’au final, il n’y a toujours rien. Et ça personne ne peut le nier.

    MDI peut toujours faire encore une nouvelle annonce pour faire patienter son monde.
    Tant que ça marche…

  18. La désinformation pour les nuls ? Après l’agressivité, vous essayez l’ironie.

    Avec toujours de petites touches de mensonge au milieu, pour les faire accepter : « (une voiture encore virtuelle) ».

    Tout cela montre une stratégie de communication très élaborée, professionnelle : félicitation !

    Comme vous semblez avoir du temps, instruisez-nous aussi sur toutes les filiales des groupes industriels basés en France, de l’automobile pour commencer ?

  19. Pour bellou, une info pour aider le Bon Dieu à retrouver ses petits:
    « Après MDI PROD, dirigée par Cyril Nègre, le 13 novembre 2009, ACC (Air Cars Construction), dirigée par Guy Nègre, a été fondée le 10 juin 2010. » (info cueillie sur aircars.tk qui offre une belle compilation de nouvelles).
    Gageons que les gérants de ces sociétés ont un travail fou! « Produire » et « Construire » (une voiture encore virtuelle), vous ne vous rendez pas compte du boulot!
    Peut-être encore leur faudra-t-il penser à créer une société pour commercialiser. Quel emploi du temps surbooké!
    Entre créer des sociétés et refaire n fois les plannings, on peut comprendre que les dirigeants de MDI n’aient vraiment pas un instant pour mettre leur site à jour…
    A mon avis, il ne faut jamais désespérer; Guy Nègre avait confié à Eric Nunès, journaliste au Monde:
    « Nous sommes en retard par rapport à nos prévisions ».
    Des problèmes de financement chroniques retarderaient la sortie d’un véhicule homologué, prêt à circuler… « Mais, fin 2004, la Minicat’s sera prête, affirme son concepteur. Une petite voiture urbaine à deux places qui sera commercialisée 8 000 euros. L’utilisateur pourra recharger son véhicule sur une simple prise électrique en quatre à six heures. »
    C’est encore sur le Net, et c’est daté du 25/11/2003.
    On peut espérer que depuis cette date, le patron de MDI a pu trouver un peu de temps pour peaufiner ses nouvelles prévisions. Comme dit le sage Bernard, et il suffit d’être patients.
    Souhaitons aussi qu’il n’y ait pas de désaccord entre le PDG en charge de la Production et celui en charge de la Construction, car ça n’aiderait pas à l’avancement des choses. Il faudrait alors nommer un PDG chargé de la Fabrication, et ça donnerait encore matière à critiques de la part de certains esprits chagrins…

  20. @bellou :

    Tout dans l’apparence, quoi.

    J’ai la patience d’attendre, je préfère qu’ils travaillent à l’industrialisation de l’Airpod qu’au site web.

  21. @ Bernard

    1°) – je trouve qu’une écriture en gras, dans la police de ce forum, est plus agréable à lire et n’y cherché pas un quelconque narcissisme de ma part…

    2°) – je viens de consulter le site MDI.LU actualité. Aucun post depuis le …26.05.2010!!!

    Peut être n’est-ce pas « une discussion de fond (sic) » mais le simple constat d’une situation de fait qui perdure depuis plus de 10 ans.

    Cher Bernard, bonne soirée

  22. @Bellou :

    Pourquoi écrire en gras ? L’envie de se faire mousser ?

    Ou pour compenser l’absence de discussion de fond ? C’est sûr que les attaques personnelles, c’est plus facile que la thermodynamique.

    Pour échapper au fisc, il faudrait avoir des revenus, des ventes : or vous reprochez à MDI de ne rien vendre. Un peu de cohérence, que diable !

    A moins que la seule chose qui compte pour vous, ce soit l’agression et la diffamation ?

  23. 1°) – il ne manque plus que Martin MASCHNER dans ce forum et la boucle sera bouclée sachant que ce dernier tente de céder sa participation au capital de MDI depuis de nombreuses années…

    2°) – pour répondre à @OPTIMISTE qui déclare :

    « … Guy Nègre a réussi à convaincre des financiers (MDI, Moteur Développement International, holding luxembourgeoise) de mettre 25 millions de francs sur la table pour élaborer son projet… »

    puis-je lui rapeller que le montage luxembourgeois de Guy et Annick NEGRE a pour unique finalité d’échapper au fisc français dans un dédalle de sociétés au sein de laquelle le Bon dieu ne retrouverait pas ses petits…

  24. Il y a pourtant eu une floppée de prototypes, et c’est bien normal.

    Dans un autre domaine, j’ai aussi bien connu ce cheminement, avec la découverte à chaque prototype d’un nouveau problème à résoudre : c’est normal sur un domaine quasi inexploré.

    C’est d’ailleurs cela qui est réellement anormal : un domaine aussi basique de la physique qui est quasiment inexploré. Et le seul moyen connu de transformer la température de l’atmosphère en travail mécanique.

    Ils n’ont pas d’autre moyen que de cheminer et d’apprendre, c’est la vie.

    Au niveau industriel, ce qui se passe le plus souvent ensuite, c’est que le découvreur initial qui essuie les platres arrive à court d’argent et se fait racheter son idées par un industriel.

    Ou bien les brevets tombent dans le domaine public, et le résultat est le même : comme pour la carte à puce, qui s’est développée dans le monde entier juste l’année où les brevets sont tombés…

    Mais l’important c’est que tout le monde en profite ensuite. Et l’on voit bien les caractères se dessiner dans de telles aventures…

  25. @ Bernard:
    C’est vrai.
    L’industrialisation prend du temps.
    Avant l’industrialisation, il y a les prototypes.
    Après 15 ans MDI n’a rien de rien. Que des annonces bidons (les annonces 2001, 2003,… montrent bien que MDI n’a rien.)
    Mensonges des commerciaux, théorie du complot de l’industrie automobile; etc….
    MDI à perdu tout son crédit.
    Vu leur comportement et leur dialogue depuis 15 ans, je ne suis pas prêt à investir 1 ct dans cette boite.
    Après 15 ans sans le moindre résultat, il n’y a statistiquement aucune chance pour que MDI fasse quelque chose un jour.
    La stratégie de production/commercialisation de MDI n’a pas fonctionné depuis 15 ans, ce n’est pas en conservant la même ligne de conduite que ça aboutira.
    Quand une formule ne fonctionne pas, il faut la modifier et non la répéter.
    Cependant leur formule pour trouver des actionnaire fonctionne bien, mais la formule les conserver ne marche pas du tout.
    L’avenir est aisément prévisible : MDI finira dans le mur, et ses dirigeants rejetterons la responsabilité sur les sceptiques ainsi que sur le complot de l’industrie Automobile et pétrolier.

  26. @duke :

    « Cette réponse de MDI est hallucinante et incohérente.
    […]
    MDI m’avait annoncé le groupe comme étant commercialisé pour des hôpitaux, et ensuite m’ont dit qu’il n’était pas commercialisable.
    Pourquoi mentir ? »

    Ou alors vous avez halluciné ;-? Normal que vous trouviez cette réponse hallucinante…

    Il semble surtout que vous soyez incohérent : vous ne pouvez pas reprocher à MDI de prendre du retard sur la voiture et en même temps reprocher à MDI de ne pas développer d’autre produits possibles.

    Le plus cher dans un produit, ce n’est pas de l’inventer : c’est de l’industrialiser et de le commercialiser, puis de la maintenir.

    L’apprentissage de l’industrialisation a été difficile pour MDI, avec un changement manifeste de cible marketing : c’est un constat évident. Et la communication n’est pas leur fort : le décès accidentel de leur spécialiste n’a pas dû aider.

    Qu’il faille les insulter pour cela, c’est votre choix : hurlez avec les loups si vous le souhaitez.

    Mais la règle de base c’est : on ne vend rien tant que ce n’est pas prêt.

    Tout cela ne change pas la certitude de la qualité énergétique d’un moteur à décompression, qu’ils m’ont fait découvrir : n’importe quelle réflexion un peu thermodynamique vous le confirmera. Ils ont mis le doigt sur un filon.

    Ce qui compte pour moi, c’est l’immatriculation des premières voitures, et pour le reste je suis patient : après tout, cela n’a pas existé depuis combien de millions d’années ?

  27. Plus qu’un long discours peut être partisan, je cite une interview de la famille NEGRE parue il y à 3 ans dans VAR MATIN :

    « Plus de 100 000 demandes

    Les clients sont déjà nombreux à se presser à la porte de MDI : le Brésil, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, le Liban et l’Indonésie pour ne citer qu’eux. MDI a, en 2007, également signé une joint-venture (NDLR : entreprise commune) avec des Australiens.

    Et, si pendant de longues années Guy Nègre n’a pas été prophète en son pays, depuis une semaine, les propositions arrivent. Il compte déjà 8 ou 9 concessions à pourvoir sur la France.

    Chez les particuliers, l’impatience est de règle puisque Guy Nègre a dénombré plus de 100 000 demandes dans le monde?

    Mais quand va-t-elle démarrer ?

    Sur le marché en 2009

    Qu’en est-il donc de cette fameuse voiture à air comprimé dont toute la presse fait état depuis peu ? Pour l’inventeur, il s’agit maintenant d’en concrétiser la construction. Guy Nègre annonce le calendrier suivant : « A la fin de ce mois, le prototype 001 de la OneCATs devrait sortir. En mars/avril, nous devrions avoir quatre ou cinq prototypes de développement. En octobre-novembre, nous mettrons en ?uvre les préséries et début 2009, les ventes devraient démarrer? »

    « Les fruits de notre contrat avec l’Indien, Tata Motors nous permettent de travailler jusqu’à la fin de notre développement », précise Guy Nègre. Il peut investir dans les équipements industriels, mais aussi dans le recrutement. Et c’est là que le bât blesse : « Si nous arrivons assez facilement à recruter des ingénieurs, nous avons beaucoup de mal à faire venir des programmeurs de machines, des mécaniciens, des carrossiers? »

    Roselyne Chomiki
    Var-Matin »

    Ou en est-on 3 ans après… Arrêtons les affabulations!!!

  28. Ah! Oui, mille excuses, voici l’extrait d’un article plus récent:
    Déclaration de Guy Nègre: « M. Guy Nègre déclare (en 2002): « notre usine de Carros est désormais totalement opérationnelle. Nos prototypes donnent d’excellents résultats. L’homologation ne devrait poser aucun problème ».
    Source: canalauto.com/Salons/mondial2002/st_negre.asp:

    Restons donc confiants!

  29. @ Optimiste:

    L’annonce date du 21 janvier 2000 (il y a plus de 10 ans).
    quoi de neuf depuis ?
    Il semble que 0% de ce qui y était annoncé ait été réalisé en 10 ans.

  30. @ Bernard:

    Cette réponse de MDI est hallucinante et incohérente.
    Dire que la priorité est à l’automobile et non au générateur démontre clairement que MDI n’a rien du tout.
    Il est évident que le développement des deux (véhicule et générateur) utilise une base commune.
    La logique commerciale passe forcément par le générateur avant l’automobile et non l’inverse.
    Si MDI avait bien un moteur air comprimé disponible, il est bien plus facile d’y coupler un générateur et de le commercialiser immédiatement plutôt que d’en faire un véhicule avec tout ce que ça comporte comme homologations avec une commercialisation 20 ans après.
    D’autant plus qu’il y a des clients pour le générateur immédiatement et aucune homologation à attendre.
    Mais c’est vrai que faire des automobiles est plus médiatique que faire des générateurs…
    En plus MDI se sent plus important d’avoir l’industrie automobile qui complote contre eux.
    Aucune industrie ne comploterai contre MDI si ils produisaient des générateurs.

    En plus il y a ce mensonge:
    MDI m’avait annoncé le groupe comme étant commercialisé pour des hôpitaux, et ensuite m’ont dit qu’il n’était pas commercialisable.
    Pourquoi mentir ?

    Ce qui est vrai, c’est que les investisseurs privés sont libres de dépenser leur argent comme ils l’entendent.
    Si ils désirent remplir le tonneau des danaïdes, alors libres à eux.
    Au vu des annonces depuis près de 10 ans, au vu du discours et mensonges des commerciaux de MDI, au vu de théorie du complot de l’industrie automobile avancée par MDI, on peut vraiment se demander si MDI ne baratine également pas ses actionnaires. Mais, comme le dit Bernard, c’est leur problème.

    Etant moi même dans l’industrie et le développement de technologies innovantes, je n’ai jamais vu une société refuser de vendre un produit lorsque des clients se présentent.
    Je n’ai également jamais vu une telle lenteur pour développer si peut de chose avec si peut de résultat.
    Comment peuvent ils industrialiser quelque chose si ils jettent les clients ???!!!

    Dans le milieux des affaires, il y a un dicton qui dit:
    « Quand il y a doute, il n’y a pas doute ».
    Le moins que l’on puisse dire sur MDI c’est qu’il y a pleins de doutes, ce qui lève le doute sur leur compétences techniques et leur avenir.
    Il n’y a par contre aucun doute sur leurs grandes compétences pour lever des fonds et à utiliser les médias à cette fin. (Médias qui plongent les yeux fermés).

  31. Et voici l’annonce qui peut mettre tout le monde d’accord:
    « Guy Nègre a réussi à convaincre des financiers (MDI, Moteur Développement International, holding luxembourgeoise) de mettre 25 millions de francs sur la table pour élaborer son projet. Il faut souligner que les capitaux sont privés à 100%. »…

    … »Aujourd’hui, vingt véhicules de pré-série vont être présentés à l’homologation » se réjouit Annick Nègre.
    Il faut espérer que le journaliste qui rapporte cette nouvelle est suffisamment professionnel pour ne pas être taxé de parti pris. Et il précise:
    « La phase d’industrialisation du produit est en marche. Une unité de production est en train de voir le jour dans les Alpes-Maritimes avec plus de cent emplois à la clé. »

    Enfin des nouvelles fiables?

    A voir sur CanalAuto ( http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:NOy0LZM2lUAJ:www.canalauto.com/Journal/archive.asp%3FDATEARCHI%3D01-2000+mdi+negre+2002+homologation+ligne+de+production&cd=78&hl=fr&ct=clnk&gl=fr)

  32. @bellou

    Vous vous prenez pour qui ?

    Ce que vous demandez serait plus justifié pour tout société qui a obtenu des subventions publiques : courage, demandez aux industriels de l’automobile l’accès à leurs projets de recherche et développement, à leurs résultats et à leur comptabilité 🙂

    MDI est à ma connaissance une société privée, qui n’a bénéficié d’aucune subvention publique : ils font ce qui les amuse et les passionne avec leur argent.

    En qui cela vous gène-t-il ?

    Ca arrivera quand ce sera prêt, comme la voiture à hydrogène, n’est ce pas ?

    Quand à parler de « journaliste indépendant », c’est plutôt surprenant : un oxymore ? Par définition, un journaliste est une personne payée pour écrire : une personne bénévole ne peut pas être journaliste. C’est un peu comme les humains, ceux qui font l’amour pour le plaisir et ceux qui se font payer ou qui payent pour cela.

    Et d’ailleurs, qui paye les journalistes spécialisés dans l’automobile ?

     »Est journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources.

  33. Depuis plus de 10 ans, se sont les même dicours des anti et pro MDI…

    La solution appartient au gourou Guy NEGRE qui se doit maintenant :

    1°) – de publier clairement les comptes de sa nébuleuse de sociétés,
    2°) – de communiquer les noms des investisseurs,
    3°) – de dévoiler l’homologation officielle en France de son véhicule,
    4°) – de réveller les conclusions des tests AIR FRANCE/KLM,
    5°) – de faire tester son véhicule par des journalistes professionnels indipendants (Mr MORO de RMC par exemple qui ne demande qu’à être convaincu…),
    6°) – de définir une « dead line » s’agissant de la production de ses vehicules. N’oublions pas qu’il y à 15 ans, Guy NEGRE annoncait à grands renforts de communiquer, la signature d’un pharaonïque contrat avec le gouvernement mexicain pour la production de … 30.000 taxis!!!!

    Heureusement, le ridicule et le mensonge ne tuent pas….

  34. @duke :

    Etonnant, j’ai eu aussi des réponses de MDI sur cette même question, mais claires : pas une priorité par rapport à la voiture.

    Il est naturel que MDI ne puisse pas tout financer en parallèle et se concentre sur un produit.

    Que d’autres solutions existent, c’est tant mieux : ce serait intéressant de décrire cette solution hydrogène et son efficacité.

    Que vous ne croyiez pas en MDI, c’est tout à fait normal, vu les glissements sur les délais. Que MDI n’arrive pas à industrialiser selon ses désirs, c’est sûr. Au moins ils disent ce qu’ils pensent.

    Mais pourquoi les agresser ?

  35. @Bernard
    Non, j’ai pas pris mes rêves pour la réalité.
    J’avais simplement téléphoné à MDI et parlé à un commercial (Mr Durand si je me rappelle bien) qui m’avait dit que leur groupe électrogène à air comprimé fonctionnait dans certains hôpitaux avec succès , et que la commercialisation était prévu pour 2008.On est en 2010.
    C’est bien du long pour commercialiser un produit qui est soit disant en service depuis 2006 dans les hôpitaux !
    A moins bien entendu que la commercialisation ne soit pas le but de MDI.
    J’avais demandé à leur acheter ce produit (qu’ils ont soit disant vendus dans les hôpitaux), mais ils ont refusé de me le vendre..
    Pourquoi donc vendre à certains et pas à d’autre ? bien évidement il m’a été impossible d’avoir les cordonnées d’un client qui avait déjà été installé pour avoir des renseignements sur la fiabilité du produit…

    Quand aux groupes électrogène à air comprimé US, ceux ci sont destinés à de grosses centrales de plusieurs centaines de Kw. ce qui ne satisfaisait pas à mon application.
    Je me suis donc rabattu sur la solution Pile à Combustible hybride. Je produit de l’hydrogène avec l’excédent produit par une mini centrale photovoltaïque, ce qui me permet de restituer l’énergie tout le long de l’année au travers d’une pile à combustible couplé à un mini pack batterie pour les besoins lors de pic de demandes d’énergie ponctuel.

    En résumé, même si MDI commercialisait son groupe à air comprimé, c’est trop tard. La solution Pile à combustible fait parfaitement l’affaire. (dispo aux USA, Taiwan, chine, Singapour,…)

    Quand aux Véhicules électriques, on trouve sur le marché depuis plus de 5 ans des modèles remarquables (et non subventionnés) à des prix très abordables (Tesla Motors US entre autres)
    Et vu les performances, pas besoin de PAC sur ces véhicules (205km/h, autonomie 450km…)

    Je ne vois plus aucun avenir pour MDI.

  36. @duke :

    Prenez-vous vos rêves pour des faits ?

    Où avez-vous vu l’annonce de MDI concernant la commercialisation de leurs groupes électrogènes ?

    J’étais aussi très intéressé par ce produit qui changera la production électrique : en France, il suffit que chaque logement puisse produire entre 1kW et 3kW pour supprimer l’ensemble de la production centralisée et les gaspillages associés.

    Mais MDI a été très clair et honnête avec moi : les générateurs ne sont pas la priorité, ils ne peuvent pas tout faire et se disperser.

    Si vous avez une source aux USA, profitez-en : je n’en ai pas trouvé.

    Vous semblez dire que MDI « refuse de vendre » : encore un argument émotionnel, avec les mots qu’il faut, comme « MDI est nébuleux ». Manifestement vous êtes bien formé à la désinformation.

    Tout le monde sait que quand un produit n’est pas prêt, il ne faut pas le vendre. Personnellement, il y a de nombreuses années que j’essaye aussi d’acheter le générateur électrique de Ballard, pourtant en test dans de nombreux pays : aucun résultat…

    Et j’essaye aussi de trouver la voiture à hydrogène chez un concessionnaire : elle est prévue à la vente, elle est subventionnées à plusieurs centaines de millions d’euros, mais toujours rien.

    Et là, c’est avec notre argent : auriez-vous l’indignation sélective ?

    Selon vous : « Il y a là 2 choix possible pour définir MDI : »

    Il y a un 3ème choix : vous affabulez.

    duke, pouvez-vous nous indiquer l’annonce de la commercialisation du groupe électrogène de MDI ?

  37. @ Bernard:
    Il n’y a pas d’émotion, mais uniquement des faits me concernant.
    MDI annonce un produit comme commercialisable (groupe électrogène Air comprimé), que j’ai essayé d’acheter à MDI, et MDI refuse de le vendre. pourtant, j’étais prêt faire un chèque.
    Mais apparemment, ils cherchent à avoir de plus gros chèques.
    Il y a là une contradiction créé par MDI et personne d’autre.
    Il est clair que MDI ne cherche pas à vendre leur produits qu’ils annoncent comme commercialisés et livré à des institutions (dans mon cas le groupe électrogène à air comprimé).
    Là on ne pare pas de mise au point compliqué. Et ce n’est pas pour une voiture, mais un simple groupe électrogène à air comprimé dont on pourrait se contenter d’e 20% de rendement.
    Ce type de technologie existe aux USA depuis les années 90. (sur de plus grandes puissances que celles de chez MDI).

    En tous les cas, le comportement de MDI est nébuleux.
    Il n’et pas courant de voir des sociétés qui refusent de vendre leurs produits.
    ça ce n’est pas de l’émotionnel, mais uniquement la réalité.

    Il y a là 2 choix possible pour définir MDI :
    1: Incompétence technique de MDI (ou commerciale).
    2: Escroquerie de la part de MDI auprès des actionnaires…

    Dans les 2 cas = pas d’avenir.

  38. Etonnant les commentaires sur cet article : pourquoi autant d’agressivité contre MDI ?

    La stratégie d’attaque contre MDI est la même sur de nombreux sites : toujours des arguments émotionnels, qui montent en épingles des détails et qui oublient les avancées.

    Que la mise au point d’une voiture soit difficile, tout le monde le sait : les industriels français vont mettre encore combien de temps pour vendre une voiture hybride, qui n’a pourtant aucune innovation utilisant des moteurs connus ?

    Alors pourquoi attaquer MDI ? Que vous ont-ils fait ?

  39. Le ton et le vocabulaire de Monro laissent augurer un débat serein et dépassionné.
    Quant au fond… »on aurait vite réalisé qu’une autonomie > 100km est tout à fait possible ».
    Apprécions le « tout à fait possible ». Voilà une formulation porteuse d’espoir et pleine d’un enthousiasme communicatif pour conforter les 220 km toujours promis par MDI sur leur site.
    Quant aux FAQ, c’est plutôt amusant de constater que ce sont les mêmes qui inventent les questions, puis qui proposent les réponses. L’exercice serait plus périlleux si les vraies questions que se posent les sceptiques étaient formulées. Quelques exemples?
    – comment sera assuré le chauffage de l’habitacle en hiver? (principe, impact sur la consommation d’air)
    – Quelle source d’énergie électrique sera utilisée pour alimenter les équipements obligatoires (phares, essuie-vitres, etc…)? batterie? (type, capacité), énergie stockée, moyen de rechargement?
    – comment calcule-ton le coût d’usage annoncé de 1 € aux 100 km? question annexe: combien faudra-t-il dépenser de kWh pour remplir un réservoir de 230 litres à 350 bar à l’aide du moto-compresseur intégré?
    – comment seront évacuées les kilocalories générées pendant la phase de remplissage?
    – concernant ceux qui ont « pré-réservé » un véhicule à air comprimé en versant 500 euros à MDI en début de 2010: est-il prévu de les rembourser s’ils ne sont pas livrés dans un » délai raisonnable » (2 ans? 3 ans?… plus?)
    Evidemment, même en évitant l’affrontement direct sur le point crucial de l’autonomie, ou sur celui des délais (pour lesquels les mensonges sont publics et avérés), ce sont encore des questions qui fâchent… donc, elles ne feront jamais partie de la liste soumise aux supporters de MDI; déjà ceux-ci n’osent pas s’adresser à Guy Nègre pour lui demander si les réservoirs définitifs sont commandés, ni même si le fournisseur a été choisi… Chacun se renvoie la « patate chaude », peut-être par peur d’une réponse trop décevante (ou « confidentielle »). Sachant que ces équipements à haute technicité ont un délai de fourniture de 4 à 5 mois, on pourrait en déduire la « date au plus tôt » du proto de pré-série. On peut craindre que ce serait pas forcément attractif pour maintenir le moral des fans… à qui on avait déjà promis le démarrage des pré-séries de l’Airpod pour la fin de l’année 2009.
    L’histoire de MDI est un éternel recommencement, une année chassant l’autre, une promesse effaçant l’autre!!

  40. @DUKE

    J’ai du mal à comprendre l’agressivité de ce MONRO qui, vu l’heure de son post, est insomniaque sans doute en raison de ses déconvenues avec la secte NEGRE…
    Il ne manque plus dans ce forum que le plantureux et sulfureux Martin MARSCHNER!

  41. Agressif le Mr Monro.

    Mais les faits sont bien Là:
    MDI est bien du vent.
    J’ai bien essayé d’acheter le groupe électrogène à Air Comprimé de chez MDI depuis 2004.
    Groupe annoncé par MDI comme fonctionnel et livré à plusieurs hôpitaux et autre …
    MDI m’a baladé pendant des années et ne retourne plus mes demandes depuis bien longtemps.
    Je suis prêt à acheter leur système immédiatement, mais MDI refuse de me donner le moindre tarif et d’accepter ma commande. ça se sont les faits bien réels.

    Au final, à défaut de solution MDI air comprimé, j’e me suis rabattu vers une groupe électrogène hybride à Pile à combustible et stockage hydrogène, solutions disponibles aux USA et en Asie depuis quelques années déjà, et extrêmement performante. (solutions développés sans argent public contrairement aux dires de Mr Monro)

    Contrairement à ce que Mr Monro affirme, le système Pile à combustible à fait ses preuves depuis les années 60 (NASA). On les trouve même dans des modèles réduits très performants (Auto/Avions,..)

    Mr Monro, pas la peine de savoir se servir d’un tableur pour voir que MDI refuse de vendre quoi que se soit, et pour constater qu’il existe d’autres solutions disponibles depuis bien longtemps.
    Mr Monro n’a vraiment aucune raison d’avoir mal à son fondement. MDI ne livre rien du tout et n’a apparemment pas l’intention de vendre quoi que ce soit, en face, les systèmes PAC hybrides fonctionnent parfaitement et sont disponibles sur le marché.

    C’est pas de l’obscurantisme, c’est uniquement la réalité imposée par MDI.

  42. Hé la clique de baveux !

    A part ouvrir sa grande gueule, on sait se servir d’un tableur ?

    Bin apparemment non, sinon on aurait vite réalisé qu’une autonomie > 100km est tout à fait possible pour un AirPod de 260 kg embarquant 10kWh et ayant un rendement [réservoir-arbre moteur] de 40%.

    Et on n’a pas mal au cul quand on penses à tout l’argent public investi dans la recherche sur les bagnoles électriques (accus ou à PAC hydrogène) dont on voit toujours pas la couleur ??? On nous les promet depuis combien de temps ? Les 1ers modèles vont coûter combien ?

    C’est quoi ton problème avec l’air comprimé ?

    T’es au courant des travaux de l’Ecole Polytechnique de Lausanne sur le stockage d’énergie sous forme d’air comprimé avec un rendement proche de 80% (startup Enairys – S.LEMOFOUET) ???

    T »as des arguments « béton » pour déboulonner ce comparatif ?
    http://air-car-concept.bb-fr.com/stockage-et-recharge-f9/comparatif-stockage-energie-air-comprime-vs-accus-t188.htm

    Et aux réponses de cette FAQ, tu réponds quoi ?
    http://air-car-concept.bb-fr.com/faq-questions-critiques-frequentes-f36/faq-questions-critiques-frequentes-t872.htm

    Mais si tu préfères l’obscurantisme…

    Monro.

  43. A propos d’article, le seul que j’ai trouvé impartial et équilibré est celui de IEEE : http://spectrum.ieee.org/energy/environment/deflating-the-air-car. L’auteur donne la parole à Guy et Cyril Nègre mais aussi à des sceptiques de haut vol (professeurs de grande Ecole et d’Université). On ne peut les soupçonner de parti pris ou défenseurs d’intérêts pour tel ou tel lobby (argument souvent invoqué par les adeptes de MDI).
    Ce long article (5 pages) est en anglais, et son équivalent dans la langue de Molière manque beaucoup pour que les internautes français puissent bénéficier d’ un avis objectif et dépassionné sur le concept.
    En conclusion de cet article et en réponse à ses contradicteurs, Guy Nègre déclare: ”The only evaluation possible is on the road.” On ne saurait le contredire, mais alors pourquoi a-t-il , avec une constance indéfectible, toujours refusé qu’un test public puisse juger des réelles performances d’aucun de ses prototypes?
    Poser la question, c’est sans doute y répondre…

  44. @Jetevois

    1°) – j’attends avec impatience le prochain article de J FOULQUIER…

    2°) – les entreprises de Guy NEGRE reposent sur une nébuleuse de Sociétés -dont la majorité ne publie pas leurs comptes financiers en France sans doute à cause de leurs pertes d’exploitation…, contrairement à la réglementation sur les Sociétés- et sur les doublons de sociétés sises au LUXEMBOURG, paradis fiscal européen bien connu.

    Les « investisseurs français » en mal de défiscalisation bénéficient d’un avoir fiscal important -aide à l’investissement des PME innovantes – et sans doute d’une « évasion fiscale luxembourgeoise ».

    3°) – apparemment, MDI « commercialise » toujours des licences de fabrication pour ses « véhicules » auprès d’investisseurs naïfs faisant montre d’un a priori vis à vis de la « secte » de la motorisation à l’air comprimé qui n’est qu’une hérésie démontrée par rapport au bilan énergétique de ce mode de locomotion.

    4°) – à noter que j’ai croisé hier sur la route, un kart chinois bas de gamme, dûment immatriculé en France. J’ai contacté ce matin son importateur qui avait obtenu sans aucune difficulté une homologation en France pour 100 karts importés de Chine. Nous sommes bien loin de la « machination (sic) » évoquée par G NEGRE qui l’aurait conduite à obtenir une homologation angalise pour ses tricycles « fabriqués » à CARROS. Heureusement que le ridicule ne tue pas…

    5°) – enfin, c’est la première fois que je constate qu’une entreprise de moins de 30 salariés dispose d’un PDG, d’un DG, d’un Directeur commercial (la famille NEGRE) et d’un directeur juridique… CQFD

    Bien à vous.

  45. J’ai bien compris que tout est bidon chez MDI (et IT MDI), mais comment font-ils pour faire de l’argent ? car ils vivent sur le même modèle depuis plus de 10 ans, avec des salariés à payer et n’ont jamais rien produit…

  46. Oups,désolé j’ai déjà posté un commentaire similaire il y quelques jours.

    Pour compléter on peut rappeler que IT-MDI Energy s’était vantée d’avoir levé 1.5 millions de dollars pour financier la construction d’une usine qui devait fabriquer les voitures à air comprimé.

    Sauf que … il s’agissait de dollars australiens, le montant était donc environ de 900.000 euros, que ces fonds étaient accordés pour 5 ans en vue de promouvoir des technologies propres sur l’ensemble de la région australie/nouvelle-zélande. Donc au final, l’équivalent de 15.000 euros par mois c’est fort peu pour installer une usine.

    Ils procèdent donc toujours de la même manière : de nombreuses approximations autour d’informations présentées de manière spectaculaire et de préférence en provenance de l’autre bout du monde. Malheureusement pour ce genre d’arnaque, Internet nous permet de rester informé en temps réel et en plus l’information persiste.

  47. ça fait un moment que je me renseigne sur MDI, effectivement ça merite une enquête, en remontant les personnes qui gravitent autour du « système MDI », j’ai été de surprise en surprise, on y trouve pelmèle un financier déjà condamné par la justice, des gens proche de secte, des gens d’une association humanitaire (qui demandent des dons…), des gens souvents intelligents qui aiment l’argent, parfois avocat et medecin, il est beaucoup question de paradis fiscaux, de defiscalisation, d’achat de parts, etc…En fait la voiture c’est l’arbre qui cache la forêt !

  48. Félicitations à J. Foulquier qui a la patience de nous lire. Depuis un an! Chapeau pour la persévérance! Enfin un auteur qui suit dans la durée les commentaires suscités par son papier.
    Amicales salutations et bon courage pour un éventuel futur article…

  49. A quand une réelle enquête des service fiscaux sur le scandale que constitue la défiscalisation des apports faits par le contibuale français à MDI et … restitués en partie par la holding luxembourgeoise, paradis fiscal bien connu!!!

    Quand à la production de la voiture, heureusement que le ridicule et la naîveté ne tuent plus….

  50. Vraiment, Serge, je ne vois pas ce que cela pourrait nous rappeler!(rires)
    Sur le site http://www.indranet.co.nz/, on a simplement affaire à des « managers » qui cherchent à augmenter le capital de leur entreprise « pour se développer »! Cela fait plus de 20 ans que cette entreprise n’a toujours aucun produit à son actif? Rien que de très banal, la recherche d’investisseurs à pigeonner est une activité en soi, non? Le pire, c’est que ça marche, puisqu’ils en vivent…
    Je ne sais pas si Louis Arnoux et Guy Nègre sont encore en contact, mais leurs méthodes ont des similitudes, notamment en ce qui concerne l’évocation de la sauvegarde de l’environnement (c’est tendance) et la pêche aux investisseurs naïfs et peu informés. C’est aussi la démarche de Me Sambuc actuellement en Suisse.
    Pour les voitures MDI, plusieurs scénarios conduisant à la fin de cette fable sont encore possibles, mais le manager en chef ne manque pas d’imagination pour en repousser (indéfiniment?) la conclusion. On peut quand même observer que les reports répétés de délais et le refus constant de tout test en conditions réelles provoquent des défections au niveau des médias qui, auparavant, ne se faisaient pas prier pour chanter les louanges du moteur à air comprimé et de son génial inventeur.
    De nombreux articles délibérément complaisants avaient en effet fleuri sur le Net depuis des années; leurs auteurs font maintenant profil bas! (J. Foulquier mis à part, ils ne daignent même pas répondre aux questions qu’on leur envoie à leur adresse personnelle…)
    Le signe d’un scepticisme qui engendrera peut-être une critique plus sensée.

  51. Le site de IT-MDI Energy est inactif mais leur partenaire Indranet repart à la recherche de capitaux.

    Voir l’article (en anglais) ici : http://www.stuff.co.nz/waikato-times/opinion/blogs/aardvark-daily/3435461/Oh-look-IndraNet-is-reborn-again-again

    Depuis des années Indranet promet de révolutionner le secteur des télécommunications informatiques et de construire des usines pour fabriquer leur invention brevetée. Sauf que personne ne voit rien venir tandis que les capitaux investis s’évaporent … Ca vous rappelle quelque chose ?

    Inutile de dire que les sites spécialisés pour investisseurs déconseillent fortement d’y placer le moindre centime.

  52. D’accord avec la tonalité générale des deux derniers intervenants. Seuls quelques irréductibles adeptes ou rêveurs patentés peuvent encore ajouter foi aux élucubrations des dirigeants de MDI.
    Et visiblement, ces grands naïfs ne se posent pas de questions, du genre: pourquoi le génial et créatif Guy Nègre n’a-t-il pas pensé à intégrer un moto-compresseur dans son Airpod, dès la conception de l’engin? Réponse logique: pour disposer d’un prétexte à reporter le calendrier de la mise en fabrication. Autre exemple: est-il crédible de prétendre incorporer dans un si frêle véhicule un compresseur capable de comprimer 80 m3 d’air à 350 bar en quelques heures? La réponse logique est non, quand on sait (et que chacun peut vérifier) qu’un tel équipement est encombrant, lourd et dispendieux (prix d’achat et d’usage), donc incompatible avec les caractéristiques d’un véhicule léger!
    Cela, les internautes bien informés l’ont claironné depuis longtemps, et beaucoup de croyants de la première heure ont perdu la foi en MDI par la révélation de ce genre d’évidence. Les quelques fidèles restants font preuve d’un manque certain de discernement, ou alors ils le font exprès!
    La bonne question est maintenant: que va trouver Guy Nègre en 2011 pour justifier le prochain report de planning? Devant l’inventivité de ce génie créatif, les paris restent ouverts, car il faut lui reconnaître cette qualité: il n’est jamais pris de court, et toujours optimiste sur l’avenir (le sien en particulier)!
    Quant à l’aventure lointaine de IT-MDI Energy, c’est du même acabit. Après de belles promesses pour séduire des investisseurs, leur site Internet est inactif , la page « news » étant bloquée au 8 octobre 2008! Vraiment innovant, ce Dr Louis Arnoux!

  53. Comme c’est curieux…
    Les négriers de MDI sont bien peu prolixes en ce moment!
    Peut être ont-ils délaissés la Zone de CARROS au profit de la Promenades des Anglais ou des Plages Canoises.
    Rendez-vous peut être en septembre pour de nouvelles élucubrations de moins en moins crédibles

  54. Quand on observe le montage de MDI : holding au Luxembourg, constitution de SCI, reports permanents, vente de parts/actions/licences/franchises, etc…on se rend compte que leur activité de construction de voiture à air comprimé n’est qu’un paravent, le montage de MDI permet à des investisseurs d’acheter des parts de la société MDI, c’est considéré comme un placement dans la recherche tant que MDI développe, ils peuvent ainsi réduire leurs impôts. La recherche d’investisseurs apparaît en bonne place sur leur site.
    Tout est fabriqué, les investisseurs ne sont pas des naïfs, ils défiscalisent dans une structure légale…mais bidon.
    Le partenaire en Nouvelle Zélande, IT-MDI Energy fait la même chose, il vend des parts/actions de leur société mais leurs inventions prétendues révolutionnaires ne sont jamais commercialisées, cette entreprise est cotée au second marché en Nouvelle Zélande, ils ont levé des millions de dollars en bourse…mais n’ont jamais rien commercialisé depuis plus de 10 ans ! Si les investisseurs n’étaient pas complices de cette supercherie, IT-MDI Energy et MDI auraient été attaqués et condamnés plusieurs fois.

  55. Le 17 juillet 2009, M. Foulquier, auteur de cet article, écrivait: « MDI vient d’annoncer que sa voiture était au point ».
    Cette annonce de MDI n’était pas la première, et ne sera pas non plus la dernière! Car, un an plus tard, qu’apprend-on, de la part de MDI? Que le calendrier est modifié et que le prototype du modèle Airpod définitif (avec réservoir de 230 litres et compresseur électrique incorporé) n’existe pas encore, mais que les pré-séries sont néanmoins prévues pour début 2011… comme elles l’étaient l’année dernière pour début 2010. Un an de décalage en 12 mois, c’est assez simple et reproductif, puisque cela se répète depuis plus de 10 ans! Pour ceux qui se sont habitués aux affabulations de Guy Nègre, c’est sans surprise qu’ils attendent maintenant l’annonce d’un futur report de la commercialisation de l’Airpod: 2012 ou … jamais?

  56. Le 24/05/2010, humbert a écrit: « il ne reste plus longtemps à attendre »
    D’après vous, ce « plus longtemps », ce sont des mois ou des années?
    Ils sont quelques uns, comme lui, à croire encore à un miracle du côté de MDI.
    Mais ils doivent maintenant savoir que la commercialisation de l’Airpod, initialement annoncée pour fin 2009, puis pour début 2010, puis pour fin 2010, vient une nouvelle fois d’être reportée: « au premier trimestre à 2011 » annonce MDI. Qui oserait parier qu’un nouveau report n’ interviendra pas d’ici là?
    Et pourquoi tous ces retards? Parce que le concept est foireux, que la techno n’est pas compétitive, et que depuis plus de 15 ans les effets d’annonce tiennent lieu de démonstration. Seuls les naïfs sont encore tenus en haleine par les promesses mirobolantes de M. Nègre. Donnons donc rendez-vous aux mordus de MDI pour 2011, en sachant qu’il faudra alors attendre 2012… pour de futurs reports!

  57. @PP le Moko
    Je suis certain que Dupin et Sambuc ne sont pas des naïfs, ils sont simplement les relais de MDI pour trouver des gogos en Andorre et en Suisse….

  58. @ Dany
    Par ces temps de crise, il y a des vocations pour rechercher des investisseurs crédules et pas trop versés sur la physique. Et il s’en trouve! Voir les exemples avec MDI: M. Dupin, agent immobilier, avait projeté de monter une usine en Adorre (suite aux reports de fabrication de l’Airpod, il a retiré ses billes); Me Sambuc, avocat, nourrit l’espoir de faire une usine en Suisse…, mais à son tour, recherche des investisseurs pas trop connaisseurs en thermodynamique ou en mécanique des fluides. Ces personnes seraient bien inspirées de recourir aux services d’un ingénieur-conseil avant de s’engager financièrement. Il est d’ailleurs remarquable que les professionnels des sciences appliquées sont absents de ces projets. Soit ils n’ont pas d’argent à investir, soit ils ont évalué l’inanité du concept. Perso, je penche pour la seconde explication!
    Quant au site que vous signalez, je remarque une phrase tirée de leurs commentaires: « la plupart des constructeurs ou pseudo constructeurs proposent des véhicules à puissance réduite (4 kW/h) ». Il y a un plus d’un mois, je leur ai envoyé un courriel pour leur signaler que l’unité de puissance était le kW et non le kW/h (qui, de plus s’écrit kWh). Apparemment, cela n’a pas été pris en compte par les « scientifiques » du site… Pas étonnant que l’Ecole Polytechnique refuse de participer à leurs « travaux »!
    Investisseurs naïfs, à vos carnets de chèque(s)!

  59. Au fait, ou en est l’homologation définitive de l’Airpod en France???
    A quand un test grandeur nature confié à des journalistes indépendants???

    Messieurs les sectaires et aveugles, à vos claviers.

  60. Rever??? Monsieur Negre n est pas un inventeur farfelu qui bricole le WE dans son garage. Ce type arnaque des investisseurs depuis presque 20 ans, il faut etre diminué intellectuellement pour ne pas dire débile pour penser de cette facon!

  61. @humbert
    Tu n’as pas fini de rêver avec MDI puisque MDI reporte indefiniment la commercialisation, MDI reportera dans les 10 prochaines années comme il le fait depuis 10 ans, c’est là toute la stratégie de l’arnaque, et quand on connait un peu les lois de la thermodynamique, on sait déjà que MDI ment et qu’on ne sera pas « niqué.

  62. je pense que nous verrons bien, il ne reste plus longtemps à attendre et s il avait dit vrai vous serez tous niqué :p et puis s il mentait bin il nous aura fait revé un peu qd meme.

  63. Il ne reste que des manipulateurs sur ce forum, je m’étais inscrit et j’y retourne plus, ils disent la même chose depuis 5 ans, avec des variantes, mais le fond reste le même, ça tourne en rond, ils ont fini par faire partir tout ceux qui se posaient les bonnes questions sur ce projet et ont dénigrés tout ceux qui ont apportés les bonnes réponses, du coup ils ont fait leur propre FAQ, ce sont des manipulateurs qui font partie de MDI ou sont très proche.

  64. Bravo PP le Moko

    Il y a 300 ans, les énergumènes du genre des fervents sectaires de MDI et de leur sorcier étaient pendus en place de Grève pour sorcellerie…

    Restons séreux. Quel crédit peut-on aujourd’hui donne aux élucubrations de Guy Nègre et à ses 12 années de promesses non tenues. A moins d’être bête et tenu, la vérité s’impose à tous!

  65. MOrtDeRire n’a pas fini de rigoler, et de nous faire partager son hilarité!
    Déjà, indiquer le site de propagande de MDI pour obtenir des informations impartiales, c’est vraiment trop rigolo. Rien qu’en ce qui concerne les délais annoncés par Guy Nègre, une revue des promesses de ce monsieur sur les dix années écoulées garantit une bonne partie de rigolade!
    Quant au forum conseillé, c’est encore le défoulement assuré. Ouvert depuis plusieurs années, et animé par des modérateurs tout acquis à MDI, les détracteurs s’en sont fait exclure: les questions qui fâchent sont éludées et les quelques fidèles adeptes de MDI qui sont restés rongent leur frein en essayant de faire oublier les promesses passées; alors, on ergote patiemment, et on accorde à Guy Nègre toutes les excuses possibles pour ne rien prouver à propos des performances qu’il promet, mais qu’il se garde bien de démontrer.
    Mais c’est parce que c’est un farceur, et qu’il a choisi le parti de nous faire rire: c’est pourquoi on peut être confiant, il va continuer ses annonces et ses promesses, et on n’a pas fini de se marrer!

  66. Et en quoi une homologation signifie que ce concept est viable ? Si c’était le cas ça ferait longtemps que la presse spécialisée aurait pu tester un véhicule MDI. Guy Negre dépose des brevets pour ses créations foireuses, donc il est capable d’homologuer 1 Airpod pour tenter de gagner en crédibilité, ce type est un menteur, quand on voit les manipulations et les zones d’ombres autours de ce projet, on a aucune confiance.

  67. LES CRAPAUDS COASSENT, LA CARAVANE PASSE !

    Wouarf! Wouarf! MDR!

    Pas d’inquiétude à avoir M.FOULQUIER, ne vous laissez pas impressionner par les crapauds toxiques qui peuvent aller ravaler leur venin en consultant la rubrique « Actualité » du site MDI à partir du 10/5/2010 !

    http://www.mdi.lu/actualite.php

    MDR! 🙂 🙂 LOL!

    Bref, la caravane passe, les crapauds trépassent… heu… non… les chiens aboient, la caravane passe !

    ¨Pour ceux qui aiment s’interroger et essayer de comprendre, une FAQ évolutive inter-active ouverte à tout commentaire argumenté :

    http://air-car-concept.bb-fr.com/faq-questions-critiques-frequentes-f36/faq-questions-critiques-frequentes-t872.htm

    MDR!
    Oooops! J’vous laisse, j’ai failli me pisser dessus ! 🙂 🙂 🙂

  68. Pour Marcopolo, des voitures a piles combustibles ont été homologuées… La viabilité commerciale d’un véhicule ne dépend pas de son homologation. On peut tout a fait homologuer un tricycle pouvant atteindre 40 km/h et qui a une autonomie de 30km, dont le prix de revient en remplissage d’air coute plus de 10€ / 100km, c’est pour cette raison que MDI n a jamais voulu présenter son véhicule à la presse spécialisée… Juste pour vous rappeler que vous soutenez et une entreprise dont les faits indiquent que c’est une escroquerie… Pour info, Google étant votre ami, faites une recherche sur les compresseurs pouvant comprimer 200L d air à 350 bars pour voir sa fourchette de prix, son poidsainsi et sa consommation électrique…

  69. « Les Airpods de série seront équipés d’un compresseur embarqué et pourront être reliés au réseau électrique grâce à une rallonge fournie avec le véhicule. » (Cf MDI.LU)

    De quelle manière MDI a pu réaliser cette prouesse technologique qui était difficillement envisageable avec un compresseur externe??????

    A lire la pertinente réponse du fidèle MARCOPOLO….

  70. Peu importe la gloriole que Guy NEGRE aime tant et les noms pompeux des organismes soient disants certificateurs.

    Ce qui m’intéresse c’est de connaître :

    1°) – le numéro d’homologation sur le territoire français,
    2°) – un test d’autonomie par un journal neutre -du type l’Argus- sur le véhicule ainsi homologué.

    Cela mettrait un terme à certains discours qui frisent le sectarisme!

  71. Extrait des news du site MDI

    « …Guy NEGRE reçu au département américain de l’énergie à Washington

    Pas moins de 15 hauts fonctionnaires du département de l’énergie à Washington ont assisté à une présentation de notre technologie menée par Guy NEGRE le 03 mai dernier. En effet notre CEO avait été invité par le gouvernement fédéral américain pour faire le point sur l’état d’avancement de nos projets et leur implantation sur le territoire américain. Très intéressés, les membres du département américain de l’énergie qui étaient présents ont informé MDI des possibilités offertes par l’état américain pour son déploiement aux US.

    Sur le chemin du retour, une réunion à la Mairie de New York était organisée pour prévoir des essais de l’Airpod au sein d’une des flottes de la Mairie de New York.
    … »

  72. Extrait du forum Air Car concept sur l’homologation de l’Airpod :
    « …Luxcontrol est une société de tests et d’homologation Luxembourgeoise filiale du « TÜV Rheinland Group », le plus grand groupe européen de certification / homologation pour les normes CE.
    A ce titre il est habilité à délivrer des procès verbaux de conformité aux normes Européennes (CE ou EC) et notamment celles concernant les véhicules automobiles: Directive 2007/46/EC pour les voitures à 4 roues de + de 500 Kg et Directive 2002/24/EC pour les véhicules 2-3 roues.
    Ces certifications de conformité sont a priori valables dans tous les pays de la Communauté Européenne reconnaissant les directives CE.

    SNCH « SOCIETE NATIONALE de CERTIFICATION et d’HOMOLOGATION » appartient au Ministère des Transports Luxembourgeois et délivre ensuite le certificat d’homologation (précédé du code « E13 » désignant le pays « Luxembourg » qui a délivré ce certificat) à partir des Procès-Verbaux d’essais.
    Cette homologation est a priori valable dans tous les pays de la Communauté Européenne car les directives européennes 2007/46/EC et 2002/24/EC sont dites « harmonisées »
    Ce certificat d’homologation permet ensuite aux constructeurs d’établir pour chaque véhicule un Certficat de conformité (COC) permettant d’obtenir une carte grise.

    En France c’est le CNRV « Centre National de Réception des Véhicules » faisant partie de la DRIRE (ex- « service des mines ») qui est l’équivalent du SNCH Luxembourgeois.
    …. »

  73. ca y est l’Airpod est homologué et donc commercialisable !
    Extrait des actualités de MDI :
    « 10 Mai 2010
    Un nouveau pas vers la commercialisation…

    Suite à la demande d’homologation européenne faite par MDI pour le premier modèle de sa gamme d’Airpod, le gouvernement luxembourgeois à été le premier des états membres à homologuer un véhicule à air comprimé.

    MDI à en effet reçu du ministère du développement durable et des infrastructures du Grand –Duché du Luxembourg, de la société nationale de certification et d’homologation luxembourgeoise (SNCH) et de Luxcontrol le premier document officiel de réception d’un Airpod dont l’extension en phase européenne est en cours auprès de la commission et des autres états membres »

  74. Quelqu’un sait si MDI est une société côtée ? au second marché ou autre ? en France ? au Luxembourg ? Bref, si elle émet des actions d’une façon ou d’une autre.

  75. Socrate est décidément un homme à conseils!
    Surtout pour faire effectuer par d’autres ce que MDI aurait déjà dû faire, s’ils agissaient en toute transparence. Pour les vidéos et les photos, ce serait du réchauffé, certains sites en ont déjà largement diffusés. Et vous savez quoi? La voiture MDI roule! Oui, elle roule, mesdames messieurs, voilà quand même une bonne nouvelle!
    Pour la vérification des performances annoncées, c’est plus compliqué; je n’ai pas, hélas, vocation à tester les véhicules innovants; et surtout, les caractéristiques du prototype actuel n’étant pas celles du véhicule prévu pour les séries, il faudrait faire des extrapolations
    pour évaluer l’autonomie supposée du produit final; des calculs qui seraient, bien sûr, sujets à débat et à discussion.
    Alors, j’aurai la patience d’attendre que des journalistes spécialisés et indépendants soient autorisés à tester l’Airpod dans sa version définitive, puis qu’ils publient les résultats obtenus.
    Autre possibilité: MDI répond à l’appel d’offres de la Ville de Paris, hypothèse crédible, puisque c’est pour l’Autolib que Guy Nègre a imaginé et conçu l’Airpod! Et dans ce cas, les réelles performances devront être mesurées et rendues publiques. Bon, c’est une hypothèse d’école,
    mais quitte à rêver, pourquoi brider notre imagination? Et puis, pourquoi se presser puisque dès le début de la commercialisation, toutes les données seront accessibles à tous!
    Et c’est pour bientôt: « en 2009! » nous avait dit Guy Nègre. Ah non, c’est déjà passé, alors début 2010? euh plutôt fin 2010… en attendant le prochain glissement de planning.

  76. Si cette voiture est performante, homologué et « proche » de la commercialisation on se demande bien pourquoi un test indépendant en condition réelle n’a toujours pas été réalisé.
    Ce n’est pas un forum contrôlé par les fans de MDI qui va me convaincre, pour l’instant MDI ce n’est que 15 ans de belles paroles, d’annonces médiatiques, de ventes de licence de fabrication, un procès, un contrôle fiscal, à part ça : RIEN.
    Et puis quand on voit le passif des associés, la mauvaise foi des supporters de cette voiture et le montage de la société on se dit que ça cache quelque chose de pas honnête.

  77. @parenthèse
    Bien dit!!! Je n’arrive pas à comprendre l’obstination et l’aveuglement de certains vis à vis des errences, des mensonges et des inepsies distillés depuis 15 ans par un « faisant ».

    La vérité est quelque fois dure à admettre mais il faut savoir reconnaître ses erreurs!!!

  78. @ Socrate

    Un peu de bon sens pourrait vous faire comprendre, que si ce concept avait la moindre chance d’être viable commercialement, c’est aux médias spécialisés que la société MDI aurait déjà proposé ses voitures pour des essaies, et ceux ci, en feraient même des numéros hors série… Imaginez un véhicule ayant les caractéristiques ainsi qu’un prix de vente comme l’annonce MDI, il faut être idiot pour ne pas en acheter un. Le fait est qu’ après plus d’une décennie d »annonce, personne à ce jour, n’a jamais pu vérifier les chiffres annoncés par MDI, même vous, après toutes ces années vous en êtes encore à des estimations. Tous les faits démontrent que cette technologie n’est pas viable commercialement, car aucun constructeur d’automobile ne s’y intéresse, il faut quand même faire preuve de naïveté pour oser croire que des milliers d’ingénieurs travaillant dans l’ industrie automobile sont tous des abrutis.

  79. Hé Nimbus !

    Va à Carros (NICE) cz MDI essayer un AirPod, comme des centaines de visiteurs l’ont déjà fait et tiens nous au courant ! Sur RDV, c’est préférable.
    Tu verras si c’est du virtuel !
    N’y vas pas que pour ça, prends quelques jours pour visiter cette charmante région… 🙂

    Et surtout, surtout, n’oublie pas de regarder la jauge avant de faire tes 5 tours de parking !
    N’oublie pas ta chaîne d’arpenteur pour prendre ses dimensions !

    Tu pourras ensuite évaluer l’autonomie du prototype lourd essayé, embarquant 5 fois moins d’énergie que le futur modèle de production.
    Ca donnera une petite idée de l’autonomie finale.

    Avant de repartir, jette absolument un coup d’oeil à la station de rechargement et chronomètre la durée de remplissage d’un AirPod !

    …reviens nous vite avec un compte-rendu complet et un super reportage photo ! 🙂

    Nimbus à Carros ! Nimbus à Carros ! Nimbus à Carros !
    🙂

    Socrate.

  80. Eh! oui, tous des menteurs, les petits comme les gros!
    Ceci dit, dans ma conception de la communication, les mensonges des uns ne sauraient justifier les mensonges des autres…
    Dernière remarque: les véhicules électriques, toujours annoncés, rarement arrivés, ont plein de défauts bien réels, et bien connus. On a donc le choix d’en acheter ou non, en connaissance de cause. En revanche, les véhicules MDI ont plein de qualités, mais elles restent virtuelles… et on n’a pas le choix, sinon celui d’espérer qu’un jour, peut-être…

  81. Pour info à Bellou
    1°) Non, l’homologation n’est pas obtenue, et ce n’est pas faute de l’avoir annoncée. Dans une interview au Figaro parue le 15 septembre 2009, Guy Nègre la déclarait acquise, et prétendait n’attendre que le papier officiel…
    Et depuis cette date, il dit à qui veut l’entendre que « l’AirPod a réussi tous les tests d’homologation européenne ». Alors pourquoi le fameux certificat n’est-il pas encore délivré? Les délais administratifs ne peuvent justifier ce retard de plus de 7 mois! Seul Guy Nègre pourrait expliquer ce qui pose problème, mais s’il y a blocage pour une raison ou une autre (ce qui semble bien être le cas), il ne faut pas compter sur lui pour nous le dire!
    2°) sur ce point précis, ceux que vous appelez « les défenseurs de MDI » se retranchent derrière l’espoir d’une officialisation à venir. Depuis des années de promesses non tenues, ils ont appris à être patients et compréhensifs envers les déclarations faussement optimistes de leur mentor. Droits dans leurs bottes, ils ne se montrent même pas curieux de savoir ce qui peut justifier ce long délai de transmission du papier officiel. Leur posture est la suivante: « Si M. Nègre ne dit rien, c’est qu’il n’y a rien à dire, circulez! » De toutes façons, chez les adeptes de MDI, on s’est toujours refusé de poser les questions qui fâchent…

  82. Très interessants ces commentaires. Une seule question : le « talentueux » Guy NEGRE a-t-il obtenu l’homologation de l’un de ses véhicules.

    1°) – si oui, le dossier d’homologation fera apparaître les spécifications techniques du véhicule, cachées jusqu’à ce jour, et il doit être consultable,

    2°) – si non…. ,
    j’attends les commentaires des « naïfs » defenseurs de MDI

  83. J’ajoute que le choix d’annoncer une voiture qui marche à l’air comprimé est un excellent moyen d’être médiatisé et ainsi se faire connaître auprès de futurs investisseurs en mal de défiscalisation et d’évasion fiscale, ce n’est pas un hasard si cette voiture ressemble à un ovni avec sa forme étrange et son joystick, elle marque les esprits et les médias lui font beaucoup de publicité gratuite même si techniquement cette voiture c’est du grand n’importe quoi.
    Bref, tout est calculé, le grand public, les médias, le fisc ni voient que du feu. Bravo Guy Nègre.

  84. D’après moi MDI c’est un système qui permet à des investisseurs de défiscaliser, par exemple, il existe des niches fiscale qui permettent à ceux qui payent l’ISF de défiscaliser un investissement dans une entreprise « innovante ». Je connais une société qui faisait la même chose que MDI (toujours promettre la commercialisation proche de son produit tout en cherchant des investisseurs) cette société avait également sa holding au Luxembourg, son modèle ressemble beaucoup à la structure de MDI. Des investisseurs investissaient par exemple 500.000 € dans la société A, permettant une défiscalisation sur la base de ces 500.000 €, mais la société A reversait en réalité l’argent aux investisseurs en se faisant une commission. Le fait que la holding soit basée au Luxembourg n’est pas un hasard, ça permet de ne pas être transparent, des capitaux doivent partir labas pour que le fisc ne puisse rien vérifier. C’est bien pour ça qu’aucun investisseurs ne semble perturbé par le fait que la voiture ne soient jamais commercialisée, ce n’est pas le but !

  85. Bonjour,

    J’ai cherché hier des infos en hollande sur klm. Donc maintenant je vais attendre et voir.

    Site vidéos hollande

    http://www.haarlemsdagblad.nl/nieuws/regionaal/haarlemmermeer/article5937651.ece/Airpod-trekt-de-aandacht-in-Hoofddorp

    http://www.youtube.com/watch?v=WPdEpCLrgUE

    J’ai remarqué que la prise d’air n’est plus sous la voiture mais au niveau du réservoir dans une des lettres. L’ensemble semble fonctionné mais c’est vraie toujours pas de journalistes. Mais pouvons-nous oser espérer que KLM agit pour rien ? Wait and see.

    Bon week-end.

  86. Pour Olio
    Je veux bien me mettre à leur place et répondre à la question: « comment feriez-vous? »
    Après bientôt 20 années de recherche et développement de mon fameux moteur, après avoir, au fil de ces années, tant claironné dans tous les médias que ce merveilleux engin possède des performances mirobolantes (des centaines de km d’autonomie, pour moins d’un euro aux 100 km!), eh bien, je convierais la presse à une présentation publique de ces performances. Simple, non?
    Un plein du réservoir devant les observateurs (qui vérifient la durée de fonctionnement du compresseur et l’énergie électrique consommée), puis une démonstration de l’autonomie avec ce plein, et c’est tout!. Et croyez-moi, c’est le succès assuré! Les investisseurs accourraient pour parier sur cette technologie du futur, plus de problème de trésorerie, l’avenir serait radieux pour MDI avec tous ses brevets: les constructeurs du monde entier se disputeraient pour acheter les licences, etc…
    Selon vous, pourquoi cette idée toute simple n’est-elle pas venue à l’esprit de Guy Nègre?

  87. Bonjour,

    Je suis en accord avec vos propos cependant j’essaye de me baser sur des faits :

    qui a payé l’usine de carros ?
    qui a payé et combien les terrains de carros qui sont dans une des régions les + chères de France ?
    qui paye les salaires ?

    pourquoi ne sont-ils pas dans une île de paradis (fiscale bien sur en caraibe comme certain compte d’une célèbre compagnie aérienne …) au lieu de bosser 10 à 12 heures par jours ?
    Un produit n’est à la vente que s’il est terminé …
    Donc mettez-vous à leur place : comment feriez-vous ?
    Finalement seul l’avenir nous, me dira ou confirmera certaines vérités…

    Merci d’être constructif : nou n’avons pas de sillicon valley et de banque d’investisements new technology en France et en Europe. Il faut passer par C’est déjà dimanche et le journal P M pour être reconnue dans notre pays mais comment faire avant ? que nous idées partent en Chine …

    olio.

  88. Cela est vraiment opaque.
    Mais comment une société qui doit faire de la recherche peut-elle faire pour lever des fonds en france aujourd’hui ?

    Il me semble que des investissements sont faits à Carros : construction d’une usine et 50 salariés payés aux tarifs France et pas Inde … pas un parc auto énorme, 10 jours de vacances maxi par an : que feraient-ils de cet argent depuis 20 ans ?

    Cette formejuridique ne permet-elle pas de payer le moins d’impôts directes ? mais les salariés eux en paient des impôts en france …
    Dans les cas contraire … il devrait aller à l’étranger pour faire la recherche …
    Dans le droit français une entreprise qui lève des fonds pour la recherche développement : ce montant est-il considéré comme une recette par le fisc ou quoi d’autres ?

    Avez-vous conduit une des voitures à Carros ?
    Merci.

  89. Pour Bellou:
    « Il y a deux choses qui sont sans limites: l’univers, et la bêtise humaine… et encore, pour l’univers, je ne suis pas sûr! »
    Signé: Albert Einstein

  90. J’ajoute à ma liste de sociétés, la maintenant fameuse CQFD Air Solution qui a apparemment repris l’ensemble des actifs de ses prédécesseurs, dettes en moins naturellement.

    En plus, si la production est reportée à fin 2010, le système va s’écrouler à moins que les naïfs et autre sectaires croient encore dans un projet qui n’arrive pas à voir le jour 20 ans après son lancement….

    Il y a des limites à la bétise

  91. La date de sortie de l’Airpod annoncée comme certaine au 1er trimestre 2010 a encore été repoussée : fin 2010.
    C’est clair que MDI balade les gens…

  92. Rentrons dans la nébulueuse des sociétés françaises de G NEGRE et Consorts sachant que je n’évoque pas les sociétés off shore (luxembourgeoises et d’autres paradis fiscaux qui ont pour unique but d’appréhender les ressources des sociétés françaises et de les préserver du fisc français et des eventuels créanciers).

    A CARROS, ZI, sont domiciliées :

    – MDI IMMO, RCS GRASSE 438 157 422, aucun acte déposé depui le 15.01.2001
    elle n’est pas tenu de déposer ses comptes s’agissant d’une SCI
    – MDI PROD, RCS GRASSE 518 139 365, immatriculation 13.11.2009,
    premier exercice fiscal à cloturer le 31.12.2010
    – MDI ELEC, RCS GRASSE 431 325 307, aucun compte ou acte déposé depuis
    le 31.12 2006…, les comptes antérieurs étaient légèrement déficitaires
    – MDI EB, RCS GRASSE 431 326 166, comptes non déposés depuis le 31.12.2005…
    cet exercice se soldant par une perte de 79 619€….

    Pourquoi une telle prodigalité de société puisque « MDI » a pour unique finalité économique de développer et commercialiser une voiture à air comprimé??? N’es-ce pas un moye de passer outre le contrôle d’un Commissaire aux Comptes dont la nomination est nécessaire, même pour les SARL, en cas de dépassement d’un certain seuil de chiffre d’affaire???

  93. Ça fait partie de la stratégie de MDI de faire miroiter des usines qui vont se construire pour construire des voitures. C’est un excellent moyen de faire croire à des investisseurs que la voiture est « proche » de la commercialisation, de plus, les médias en feront l’écho, ça permet de suciter l’interêt pour ce concept de voiture à air comprimé. La vérité c’est que l’investisseur suisse, cherche des investisseurs pour des « garages » (cf site web catecar.ch) censés être des lieux pour entretenir les Airpod…L’Airpod n’est pas homologués en Suisse et n’a aucune chance de l’être, mais peu importe le but n’est pas de fabriquer ni de commercialiser des Airpod, le but c’est de trouver 200 « garagistes » prêt à verser 50.000 francs suisse chacun ! La production suisse ne démarrera qu’à cette condition dixit le responsable de catecar….
    Officiellement c’est pour créer un réseau de garages, en réalité, c’est un réseau qui s’apparente à un réseau pyramidal puisque l’Airpod ne sera jamais commercialisée.
    Tout est suspendu à l’homologation et à la commercialisation de la voiture par le sommet de la pyramide : MDI. Il suffit que MDI trouve des bons prétextes pour ne pas la vendre (problème d’homologation par exemple) et les investisseurs (garagistes) de catecar ne pourront rien faire pour récuperer leur argent…

  94. @ Dansk, à propos des projets d’usine MDI
    Merci de nous informer sur les suites à attendre de la prétendue « usine » de Reconvilier.
    Y a-t-il une probabilité pour qu’elle connaisse un sort différent de la précédente, dite « l’usine d’Andorre »? Là-bas, « l’investisseur » (Patrick Dupin, agent immobilier) s’était prudemment contenté de réserver un emplacement dans un ensemble industriel en construction à Massana
    (Principauté d’Andorre); les propriétaires lui ayant fixé une date butoir de fin décembre 2009 pour exercer son droit au bail, il a bien entendu déclaré forfait, puisqu’aucune fabrication ne pouvait être lancée… Et l’usine servirait maintenant à fabriquer des LED, paraît-il.
    J’ai l’impression que c’est le même schéma qui se dessine en Suisse: l’investisseur est un avocat, et il serait à la recherche de fonds (ou de gogos?!) pour concrétiser le projet. J’ai cru comprendre qu’il envisagerait de reconvertir une usine existante (l’usine 2 de Swissmetal Boillat). Dans son cas, je ne sais pas si une date butoir a été fixée, mais on peut prévoir sans risque de se tromper que cette usine ne sortira pas non plus de véhicules à air comprimé: le début de fabrication était programmé pour ce mois de mars 2010, mais il est reporté (ça vous étonne?) jusqu’en fin d’année….
    L’histoire de MDI est jalonnée de tas de promesses d’usine: en Espagne (M. Nègre s’est fâché avec son représentant là-bas, Miguel Celades, sous prétexte de concurrence déloyale), aux USA (MDI a lâché son correspondant local, Shiva Vencat, pour cause de mésentente), au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Australie, Madagascar, Maroc, Soudan(!), etc., et 21 annoncées par Guy Nègre en France, mais sans que les lieux d’implantation n’aient été dévoilés, sans doute dans un souci de transparence! Et seul parmi d’autres victimes, Axel Vicq s’est montré beau joueur: il a admis avoir été naïf et a définitivement passé par pertes (sans profit!) les fonds qu’il avait apportés à MDI (500.000 F à l’époque).
    Historiquement, une usine a bien existé en Italie; elle devait sortir à la chaîne des véhicules MDI, sous le nom de Eolo, mais la fabrication s’étant révélée impossible, elle a fermé ses portes en 2003, sans n’avoir rien commercialisé.
    Y a-t-il d’autres volontaires?

  95. Qu » est-ce un système pyramidal ?

    Ce système se camoufle fréquemment derrière les termes de «
    marketing multi-niveaux » ou « commercialisation à paliers
    multiples » (en anglais multi-level marketing ou « MLM »), bien
    que des différences fondamentales existent, qui permettent à
    certains pays d’interdire la vente pyramidale alors que la vente
    multi-niveaux reste permise.
    Le système pyramidal est souvent dissimulée à l’aide de
    différentes techniques :
    * vente d’un produit futur : produit miracle dont la
    commercialisation va commencer « bientôt »
    * explication plausible : (fausse) opération commerciale ou
    financière, ou bien la pyramide prétend simplement réaliser des
    opérations « ordinaires » mais innover sur le mode de
    distribution des bénéfices (que les concurrents se mettraient dans
    la poche);
    * tromperie sur la marchandise : la pyramide prétend vendre un
    produit, en fait elle en vend un autre, par exemple une promesse
    de ce produit (promesse qui constitue, elle-même, un produit,
    mais bien sûr très différent de ce à quoi elle se rapporte) ; la
    matière financière est particulièrement propice à ce genre de
    tromperie.
    Dans tous les cas, tout cela est présenté comme « parfaitement
    légal ».

  96. C’est drole comme les défenseurs de la « secte MDI-NEGRE » deviennent tout d’un coup muets. A croire qu’il n’ont plus rien à dire face à la non homologation du véhicule de leur gourou et aux difficultés financières annoncées pour MDI qui ne dispose plus du trésor de guerre de TATA, dont les sociétés « off shore » deMr NEGRE lui avaient distribué quelques os à ronger…

  97. @Nimbus

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Nimbus, j’avais relevé également cette note qui démontre l’honnêteté intellectuelle de J. Foulquier.
    Et effectivement, concernant l’éventualité de poursuites judiciaires je ne me fais pas trop d’illusions, quand on voit les professions de certains administrateurs de MDI on se rend compte qu’il y’a des avocats ! Le dirigeant de la filiale suisse de MDI est lui aussi un avocat ! (on le voit à la fin de ce reportage de la TV suisse : http://www.nouvo.ch/167-1 )
    Et c’est sans doute pour cette raison que l’investisseur français, Axel Vicq, qu’on voit dans le reportage « Complément d’Enquête » n’a jamais récupéré son argent…

    La seul point de positif : MDI a profité de la puissance d’internet pour duper un maximum de gens mais finalement il subit le retour de bâton : les gens sont rapidement au courant qu’il s’agit d’une arnaque…

    Même les suisses ont rapidement compris LOL, j’en ai discuté avec le maire de Reconvilier, la commune Suisse qui est censé accueillir l’hypothétique usine de l’Airpod : le maire m’a dit qu’il n’avait pas eu d’écho positif de MDI, et qu’il restait vigilant sur les promesses des promoteurs de ce projet, il n’a pas voulu m’en dire plus.

  98. Vous aurez remarqué que l’article de J. Foulquier est depuis peu accompagné d’une petite note rectificative. Celle-ci corrige assez radicalement la tonalité de sa prose un tantinet complaisante de juillet 2009. Il faut saluer l’honnêteté et le courage de ce journaliste qui sait revenir sur les erreurs ayant pu être publiées antérieurement.
    C’est tout à son honneur, et il faut convenir que le fait est très rare. En parcourant toutes sortes de médias, y compris sur le Web, combien d’articles de ces dernières années se sont fait le relai de la propagande distillée par Guy Nègre sans que leurs auteurs ne daignent corriger le tir;
    et pourtant, chacun a pu constater que toutes les annonces et promesses de MDI ont été démenties par les faits…
    Dans leurs commentaires, certains intervenants prévoient ou envisagent une suite judiciaire à l’aventure des voitures à air comprimé, suite bien improbable, car Guy Nègre a toujours su s’entourer de conseils d’éminents avocats afin de rédiger ses contrats avec beaucoup de précautions (et sans doute des « petites lettres » en bas de page pour prévenir toutes situations à risques).
    Et tout compte fait, il n’oblige personne à acheter ses « droits à usines » ni à pré-commander des véhicules qui n’existent pas. Il propose, les clients disposent, et les naïfs se font avoir…
    Souvenons-nous de la réaction effarouchée du journaliste TV (émission « complément d’enquête », octobre 2008) à l’évocation de la vente d’usines « virtuelles », et la réplique immédiate de M. Nègre: « Mais c’est légal! ».
    Enfin, pour clore ce chapitre, il parait que le Coréen Chul-Seung Cho, qui avait créé la société « Energine » pour vendre lui aussi des voitures « virtuelles » à air comprimé (sans doute une coïncidence?) a été arrêté et condamné à de la prison ferme en 2006 pour activités frauduleuses…

  99. @benoit et parenthèse

    Merci de vos remarques et précisions qui ne font que me conforter s’agissant des agissements de MDI dont la nébuleuse de filiales ne fait que confirmer la qualification pénale pouvant être donnée à certains agissements et noyer toute récrimination.

    Le pire c’est que rien n’est fait pour mettre un terme à ces agissements, certaines protections semblant être efficace…

  100. L’usine en Andorre qui devait produire l’Airpod de MDI produit des ampoules à LED aujourd’hui…
    Je pense que les « investisseurs » savaient très bien qu’ils ne construiraient jamais la voiture de Guy Negre, c’est une manipulation de plus pour faire croire que la voiture est proche de la commercialisation. Ils ont touchés des subventions pour cette usine. Il s’est passé la même chose en 2003 en Italie, l’investisseur de MDI pour l’Italie, Giuseppe Bussotti a fermé l’usine alors que la voiture devait soit disant entrer en production.
    Cette année une usine pour l’Airpod doit voir le jour en Suisse (Reconvilier), je suis sûr qu’elle ne sera jamais en activité, le seul but est de trouver des partenaires pour les plumer et faire croire que la voiture est bientôt commercialisée pour mieux vendre leur « options » sur les voitures.
    Il est d’ailleurs amusant de noter qu’il est beaucoup question de paradis fiscaux avec MDI :
    une usine en Andorre, une en Suisse, MDI est une holding installée au Luxembourg, tout ça est très opaque pour ne pas dire suspect.

  101. Quelqu’un pourrait-il m’informer de l’état actuel de cet investissement andorrain et de la position actuel des « investisseurs » à l’égard de MDI et Cie

    http://translate.google.fr/translate?u=http%3A//www.lamanyana.es/web/html/lanoticia.html%3Fid%3D95214%26seccio%3DComarcas%26fecha%3D2009-12-01%26sortida%3D03%3A00%3A00&hl=fr&langpair=auto

    Les investisseur d Andorre ont mis du temps, mais ont arrêté les frais en décembre 2009, maintenant ils ont certainement compris pourquoi ils étaient les seuls à construire une usine pour produire des voitures a air comprimé, comme nous avons pu voir dans l émission :http://www.dailymotion.com/video/x7603o_complement-denquete-voiture-a-air_auto5.

  102. Mettez vous à la place des investisseurs qui ont une réputation internationale.
    Ceux ci n’aiment pas montrer leurs échecs.
    Lorsqu’ils perdent des investissements comme ça, ils font profil bas.
    Mr Nègre n’est pas prêt d’être poursuivi par ses anciens investisseurs.
    Par contre, ce sera différent si celui-ci s’attaque au grand public.

    MDI utilise la presse, et en ce moment « Air France », pour apporter une sorte de caution à leur concept.
    « Ayez confiance, Air France a choisi notre technologie »…
    « Ayez confiance, toute la presse en parle »….
    Ainsi les investisseurs sont moins regardant sur les conclusions d’experts qui mettent en doute ce procédé. Et ils plongent…

    Et puis il y a toujours la théorie du complot.
    Les grands industriels de l’automobile mettant des bâtons dans les roues de MDI afin de l’empêcher de vivre…. ça marche toujours ce truc là.

  103. Je me souviens d’un reportage sur M6 dans lequel Mr NEGRE vantait comme toujours les mérites de son « invention » et dans lequel 2 investisseurs d’Andorre étaient présentés.

    Ces derniers avaient acquis une licence de fabrication et faisaient édifier une usiné « délocalisée » conçue par l’une des filiales nébuleuses de MDI. Le projet était sur le point d’aboutir puisque des images de l’usine en construction étaient montrées.

    Quelqu’un pourrait-il m’informer de l’état actuel de cet investissement andorrain et de la position actuel des « investisseurs » à l’égard de MDI et Cie

  104. Faut arrêtez le délire « Harmonie Terre », bientôt tu vas nous expliquer que pré-vendre des machines à voyager dans le temps c’est légal. Bien sure qu’il y’a tromperie, puisque les chiffres de Guy Negre sont scientifiquement impossible, l’école des Mines de Paris et d’autres scientifiques l’ont déjà démontré. MDI fait ça par cupidité, l’intention réelle est bien de gagner de l’argent sur le dos des non initiés. MDI est bien obligé de « développer » une voiture pour que cette arnaque soit discrète.
    L’église de scientologie qui vendait des « électropsychomètre » cencés « localiser les zones de souffrance spirituelle » est tombée pour escroquerie à cause de cette même façon de faire.

  105. +1 avec Parenthèse, il y’a abus de confiance.

    Pour qu’il y ait abus de confiance il faut qu’il ait eu :
    « un accord écrit ou VERBAL, entre la victime et l’auteur de l’abus de confiance »,
    Dans le cas de MDI pas difficile de prouver que les dates de commercialisation annoncées sont fausses, ses annonces imminentes de commercialisation repoussées chaque année sont médiatisées depuis 15 ans…des gens lui verse de l’argent en s’imaginant avoir la voiture dans peu de temps, il sont abusés.

    Peine encourue :
    L’abus de confiance est passible de 3 ans d’emprisonnement et de 375 000 € d’amende.

    Deuxième chose, il est ingénieur, donc il ne peut pas invoquer s’être tromper depuis 10 ans en annonçant des chiffres (performances, autonomie) , il annonce des chiffres faux et scientifiquement impossibles en connaissance de cause pour convaincre des gens de lui verser de l’argent, donc il y’a escroquerie.
    « L’escroquerie est le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque. »

    Peine encourue :
    L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375000 euros d’amende.

    @Dominique Harmonie Terre :

    « Ce que Monsieur Negre utilise comme stratégie (vendre des licences et non des voitures) n’a rien à voir avec la qualité (ou non) du produit. Une personne qui a une idée géniale (qu’elle pense géniale) a tout intérêt à utiliser cette stratégie pour faire fortune (ce qu’elle mérite).

    En effet si vous construisez et vendez un produit innovant, la concurrence qui a de plus gros moyens que vous aura tôt fait de prendre le marché. »

    Cet argument ne tient pas dans la mesure où Guy Negre a déposé des brevets sur son concept, donc il ne peut pas se faire voler son idée par la concurrence.
    A ce propos, les brevets permettent à Guy Nègre de crédibiliser son concept…

  106. Ce que Monsieur Negre utilise comme stratégie (vendre des licences et non des voitures) n’a rien à voir avec la qualité (ou non) du produit. Une personne qui a une idée géniale (qu’elle pense géniale) a tout intérêt à utiliser cette stratégie pour faire fortune (ce qu’elle mérite).

    Lorsqu ‘ on vend des licences sur un produit, qui ne peut pas être viable commercialement, on appelle cela une arnaque aux investisseurs.

  107. j’attends tout simplement le compte rendu de l’utilisation de l’AIRPOD par KLM-AIR FRANCE. Depuis plus de 6 mois, il a du être établi et peut être communiqué…

    A noter que ce n’est pas notre avionneur qui a demandé de tester ce produit mais Guy NEGRE et fiston qui le lui ont demandé pour tenter de redorer leur image médiatique et tenter de survivre encore un an!

    Quant à la question DANSK du 09.03.2010, il voit juste.

  108. A Dominique:

    Tout à fait exact Dominique.
    Mr Negre commercialise une idée et il revient à ceux qui achètent les « droits d’utiliser l’idée » de juger si l’idée vaut quelque chose.

    Maintenant, il y a de fortes présomption qui m’amènent à croire que MDI sait parfaitement que le concept ne fonctionne pas (ou mal).

    J’ai personnellement demandé à acheter un de leurs produits qu’ils présentent comme disponible et commercialisable (groupe à air comprimé), et ceux ci ont refusé de me le vendre.
    MDI m’avait auparavant annoncé que ce groupe avait été choisi par de hôpitaux pour remplacer les groupes classiques au fuel.

    Mai si on veut acheter les produits qu’ils annoncent comme commercialisable: impossible.
    Si on veut voir un de leur groupe à air fonctionner: impossible
    Si on veut leur donner des sous pour avoir le droit d’utiliser leur idée: pas de problème

    Présenter un produit comme disponible et commercialisé alors qu’il ne l’est pas est une imposture.
    C’est de l’abus de de confiance.
    MDI m’a présenté un produit comme commercialisé, et quand j’ai voulu l’acheter, ils on refusé.

    L’architecture même de MDI est douteuse. société au Luxembourg opérant en France.
    pas de coordonnées sur le site WEB de MDI
    Pas de téléphone sur les pages jaunes
    Etc…

    C’est pas très clair tout ça, et MDI entretient parfaitement ce manque de clarté.

  109. J’ai donné de l’information sur la Airpod sur un de mes sites. Avant de répondre moi-même à un commentaire très « agressif » sur le sujet « MDI Escroquerie » j’ai fait des recherches et je découvre ce forum bien documenté.

    Cela m’a permis d’avoir une information plus complète même si elle me semble parfois épidermique ou partisane. J’ai donc rédigé une réponse un peu longue dont je vous livre ici quelques éléments (je ne peux pas le recopier en totalité à cause des problèmes de duplication que Google n’aime pas). Ceux qui serait tenté de lire la suite peuvent faire un tour sur le blog HarmonieTerre.info

    Ce que Monsieur Negre utilise comme stratégie (vendre des licences et non des voitures) n’a rien à voir avec la qualité (ou non) du produit. Une personne qui a une idée géniale (qu’elle pense géniale) a tout intérêt à utiliser cette stratégie pour faire fortune (ce qu’elle mérite).

    En effet si vous construisez et vendez un produit innovant, la concurrence qui a de plus gros moyens que vous aura tôt fait de prendre le marché.

    La contrepartie désagréable de cette stratégie de développement c’est qu’il faut auto-financer cette mise en marché. Il faut donc utiliser les « Buzz », susciter la curiosité, montrer… sans trop dévoiler. On utilise aussi la technique de pré-ventes ou pré-commande, ou vente en souscription.

    Évidement le risque pour ceux qui soutiennent le projet et de ne jamais revoir son argent parce que le projet n’est pas assez mûr, pas viable ou carrément… une escroquerie !

  110. Guy Negre utilise simplement la technique du « vaporware », un vaporware est un logiciel fantôme (ou fumiciel), qui est annoncé depuis longtemps et toujours retardé.
    C’est une stratégie pour attirer des investisseurs, sans jamais rien commercialiser ! Un vaporware naît de l’annonce anticipée de dates de sortie très optimistes. Il répond au besoin de créer une notoriété avant la sortie, de présenter quelque chose lors des expositions de professionnels du jeux vidéo, et de communiquer régulièrement avec le public dans les journaux. Le logiciel ne sort jamais, mais l’argent rentre dans les caisses.
    Guy fait la même chose mais avec la voiture…

  111. Il faut avouer que ce Monsieur est très fort, comme inventeur motoriste, il n’a jamais commercialisé quoi que ce soit qui ressemble de près ou de loin a un moteur, pourtant il a quand même réussit à vendre des usines, au 4 coin du monde, avec un concept dont personne n’a jamais pu en vérifier la viabilité commerciale. Le seul fait de refuser aux médias spécialisés d’accéder à ses véhicules depuis plus d’une décennie démontre bien que tout cela n’est qu’une vaste arnaque!

  112. La qualification de l’article 405 du code pénal devrait s’appliquer….

    Guy NEGRE bénéficie apparemment d’une immunité judiciaire!

    Interrogez-vous sur son appartenance à certaine obédiance confraternelle commune à celle de certaine haute personnalité niçoise….

  113. MDI à toutes les caractéristiques d’un réseau de vente pyramidale, sauf que MDI fait en sorte d’être légal, il se cache derrière une activité écran : le développement d’une voiture à air comprimé.
    Ce développement lui permet de passer pour une entreprise normale à la recherche d’investisseurs. Le développement de la voiture n’est qu’un prétexte à vendre des actions/parts/pré-reservations…
    C’est pour ça que la voiture ne sort jamais, les performances annoncées sont de toute façon bidons mais le grand public y crois, ça permet à MDI de se médiatiser, et ainsi de recruter des « investisseurs » et de vendre des « pré-reservations ».
    La holding luxembourgeoise (Motor Development International S.A) permet à MDI de ne publier aucun compte.

    Les entreprises partenaires font la même chose, ce sont des filiales qui recherchent des partenaires, elles ont toutes un programme de « partenaires/investisseurs » mais ne vendent aucune voiture :

    http://www.catecar.ch/fr_garages.html
    http://www.itmdi-energy.com/
    http://www.switch2air.com/
    http://www.zevolution.com/revolution.html

    Très fort Mr Negre, non ?

  114. Très vrai tout ça.

    Mais à Qui ces clients vont-ils payer leur réservation de commande ????
    – MDI ?
    – MIDI ELEC ?
    – MDIEB ?
    Il y a une grande nébuleuse concernant cette société.
    Le Site Web la présente comme une société Luxembourgeoise
    Et Mr Guy Nègre a des relation entre autre avec:
    – SARL MOTEUR DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL ELEC (Midi Elec) créé en 2000
    – SARL MOTEUR DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL ENGINEERING BATIMENTS (MDIEB) Créé en 2000 !!!

    Qui a les brevets ? Et qui paye les royalties à qui ?
    Il ne serait pas surprenant de voir que MDI paye des royalties ou des droits à MDIEB ou MIDI ELEC avec l’argent des investisseurs de MDI ? Ce serait classique comme opération.

    MDI est donc une société luxembourgeoise opérant sur le territoire Français.
    MDI n’est pas dans les pages jaunes
    Je suis curieux de savoir sous quel type de contrats sont les employés de MDI ? ou bien sont ils employés par MIDI ELEC ou MDIEB ???
    MDI ne paye certainement pas d’impôt ou de taxe pro en France ?

    Vers qui les acheteurs se retournerons t-ils si MDI ne les livre pas et ne leur retourne pas leur acompte ?
    ça va être dur de poursuivre une société Luxembourgeoise…..

    Est ce que Mr Nègre a financé ses SCI avec les investissements fait au travers de MDI ?
    – MIDI Immo
    – SCI TECA
    – SCI CINQ PN
    – SCI CINQ N
    Pure spéculation.

    En tout cas, tout ça n’est pas très clair.
    Il y a de quoi embrouiller même le fisc.

  115. Je soutiens Guy Negre parce qu’il faut avoir du talent pour faire croire à ce concept depuis 1998 à autant de naïfs (journalistes et écologistes inclus…) et réussir à en vivre.
    Bon c’est vrai que les investisseurs et les acheteurs qui payent une réservation ne reverront jamais leur argent, c’est pas très moral mais après tout ils payent leur pour leur crédulité, ça leur rendra service dans la vie, il réfléchiront à 2 fois avec ceux qui surfent sur la vague écolo pour vendre n’importe quoi.

  116. Ne donnez pas d’argent à MDi qui demande 500 € pour une pré commande sur leur voiture, c’est une arnaque.
    Ce sont des manipulateurs, ils déposent des brevets, annoncent des partenariats, font des homologations pour se rendre crédible, c’est une vaste manipulation pour vous convaincre de leur verser de l’argent mais la voiture ne sortira jamais car les chiffres qu’ils annoncent sont faux.
    Ils ont fait la même chose avec les investisseurs, plusieurs ont déposé plainte, comme ça ne marche plus, ils « s’attaquent » aux particuliers.

  117. Exact, Benoit, et élémentaire pour un ingé!
    Pour les curieux, la formule est E(kWh) = (P(Bars)/36) x V(m3) x L (P/p0)
    où E est l’énergie stockée, P la pression de l’air dans le réservoir, V le volume de ce réservoir, p0 la pression atmosphérique (égale à 1 bar); L est le logarithme népérien.
    Pour 300 litres à 350 bars, la formule donne exactement E = 17 kWh, ce qui équivaut effectivement à environ 1,5 litre d’essence.
    Mais il faut ajouter:
    1 – que la pression qui est fournie au moteur n’est pas 350 bars (puisque cette pression va diminuer en cours d’utilisation) mais via un détendeur, elle est stabilisée à 30 bars (si on en croit MDI), et maintenue constante pendant l’utilisation.
    Si bien que la formule donne alors 9,9 kWh (c’est à dire l’équivalent de moins d’un litre d’essence!) pour l’énergie réellement fournie au moteur.
    2 – que le rendement du moteur MDI est de 43% (aveu récent de M. Nègre qui avait auparavant toujours annoncé 60%), on voit quelle énergie reste disponible pour mouvoir le véhicule: 9,9 x 0,43 = 4,25 kWh, avant estimation des différentes pertes (frottements, Cx, transmission, etc.).
    Mais cela , tous les scientifiques l’ont dit publiquement depuis l’origine…
    Inutile d’essayer d’en déduire l’autonomie du véhicule, cela irrite M. Nègre, et ses supporters crient à la diffamation. Néanmoins, chacun peut se faire une idée.
    En revanche, ce qui rarement évoqué, c’est l’énergie qui sera dépensée par le compresseur lors de la recharge du réservoir (300 litres à 350 bars, cela fait 105 m3 d’air comprimé!)
    Sachant que le rendement d’un compresseur tourne autour de 50% (pour les meilleurs modèles), on en déduit qu’il faudra consommer près de 35 kWh pour faire un plein.
    Sur une prise de courant classique 220V 16A, il faudra tirer 3 kW pendant une douzaine d’heures, en supportant le bruit du compresseur et la chaleur dégagée en raison du mauvais rendement. Et la facture EDF? Selon les contrats, le plein coûtera environ 3 à 3,5 euros (pour faire 30 km???)
    A vos calculettes: combien d’euros au 100 km?

  118. Faire 200 kms avec 300 litres d’air comprimé à 350 bars…vous vous êtes renseigné auprès de scientifiques avant de relayer une telle bêtise ? Non, je m’en doutais, parce que ça passe inaperçu auprès de ceux qui n’y connaissent rien, mais pour les autres vous passez vraiment pour des charlots !
    300 litres d’air comprimé à 350 bars c’est l’équivalent énergétique de 1,5 litres d’essence. En réalité, avec 300 litres d’air à 350 bars vous pouvez faire 30 kms maximum sans compter les pertes de frottement (mécanique et aérodynamique), donc 20-25 kms grand maximum dans la pratique !
    Pour info je suis ingé.

  119. Cher Duke,
    je suis d’accord avec votre conclusion.
    De toute façon, les véhicules électriques, malgré tous leurs défauts, sont en train d’émerger ici et là. Ils sont déjà en vente, leurs caractéristiques sont connues et vérifiables, contrairement aux véhicules MDI. Donc, l’intérêt pour les véhicules sans pétrole va se porter sur l’électricité.
    Pour MDI, 2010 devrait marquer la fin de l’aventure.
    Cordialement

  120. A PP le Moko
    Il est vrai que les intentions de MDI sont de ne rien vendre.
    Pour preuve, je n’ai jamais réussi à leur acheter quoi que ce soit.
    Le barrage téléphonique MDI est très efficace.
    Seul le groupe à air comprimé était à mon avis le meilleur potentiel de MDI, car la notion de rendement n’est pas très importante.
    En attendant, je me suis orienté vers le groupe électrogène à PAC (pile à combustible) qui lui à fait ses preuves depuis les années 70. En plus, le prix des PAC a sérieusement baissé depuis.
    Au lieu de produire et stocker de l’air comprimé, on produit et on stocke de l’hydrogène. Très efficace en système hybride (batteries/PAC).

    Tant pis pour MDI.
    Même si MDI arrivait à faire fonctionner et vendre leurs produit, c’est trop tard.
    Je pense que la fin de MDI est proche.

  121. A Duke
    Vous avez vraiment fait preuve d’une grande patience (et je n’ajoute pas « d’une grande naïveté »). Les scientifiques qui se sont penchés sur cette technologie (par exemple M. Clodic, professeur à l’Ecole des Mines de Paris, ou M. Higelin, professeur de réputation mondiale à l’université d’Orléans) ont toujours émis les plus grands doutes au sujet des prétentions de MDI, surtout en ce qui concerne l’autonomie promise.
    Pour ceux qui ont oublié leurs cours de physique (et tout le monde ne peut pas avoir été formé à la théorie des gaz parfaits!), quelques recherches sur le Web peuvent fournir des renseignements aux sceptiques et éviter aux crédules de nourrir de fausses illusions.
    Il est clair que si le concept était valable, et si MDI avait réussi à contourner les lois de la physique, d’abord ça se saurait (depuis 1992 que cette société planche sur le sujet), et ensuite, leur première ambition aurait dû être de valider leurs moteurs en équipant non pas des véhicules, mais plutôt des groupes électrogènes: moins de tracasseries réglementaires et administratives (homologation, normes tatillonnes de sécurité), et donc un produit simple et facile à tester, car statique.
    Un compresseur (du commerce) + un réservoir d’air comprimé + le moteur MDI + un alternateur du commerce avec son électronique associée, et le tour est joué! Grande démonstration publique, quelques articles dans la presse spécialisée, et hop, les marchés auraient suivi.
    Au lieu de cela, Guy Nègre donne des interviews, promet beaucoup, sort de son chapeau des dates improbables et des performances irréalisables, etc. Résultat: les années passent, les promesses se succèdent, mais jamais une seule démonstration des résultats réels n’est proposée!
    A chacun de se faire une opinion. La mienne est faite depuis longtemps: on a affaire à un sacré baratineur, qui arrive encore à susciter des articles de presse complaisants (comme celui ci-dessus); mais ceux qui y croient sont de moins en moins nombreux.
    A Axel
    Des « livraisons véritables »? Vous y croyiez? Le but de MDI n’est pas de vendre des voitures, ni même des groupes électrogènes, c’est de trouver des investisseurs à la fois riches (ticket d’entrée à 300.000 euros! Plus c’est gros, plus çà passe…), crédules et nuls en physique, pour leur vendre des « concepts d’usine ».
    Tant qu’il y aura des gogos, l’affaire peut marcher. A condition de ne pas montrer les résultats obtenus sur leurs produits… Donc, pas de « livraisons véritables ». CQFD.

  122. « Les premières livraisons véritables sont quant à elles prévues entre décembre 2009 et janvier 2010. »

    Elles sont où les « livraisons véritables » annoncées dans l’article ?

  123. MDI vraiment pas clair

    Je commence à avoir des doutes sur la réalité des produits MDI.

    La solution MDI la plus brillante pour ma part concerne le groupe électrogène à air comprimé (décrit sur le site MDI).

    Cette solution m’intéresse particulièrement pour stocker de l’énergie photovoltaïque sur nos sites télécoms dans le désert et en haute montagne. (là ou il n’y a pas de réseau électrique).
    Stocker de l’air comprimé est vraiment plus intéressant que la solution de batteries.

    Je contacte régulièrement MDI depuis 2004 pour essayer d’acheter plusieurs centaines de groupes à air comprimé.
    Mais le commercial de MDI me dissuade fortement d’acquérir leur produits.
    Tout abord, celui ci me dit qu’il est insensé de faire de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques, mais que je devrais plutôt utiliser un groupe diesel !!!!
    Selon lui (2005), ce groupe est déjà installé dans plusieurs hôpitaux, mais le produit de sera disponible à la vente qu’en 2008.

    On est en 2010, et toujours impossible d’acheter leur produits, ni même d’avoir e moindre renseignement technique.

    MDI ne retourne plus les appels téléphoniques….

    Il est maintenant impossible de trouver leur numéro de téléphone à Carros sur leur site WEB (seul un numéro au Luxembourg).

    Il faut avouer que le comportement de société est particulièrement étrange.

    J’ai rarement vu des entreprises aussi peut motivées pour vendre leurs produits.
    Par contre, pas mal d’annonces.
    Peut -être que le seul but de cette entreprise est de trouver des investisseurs ??? pas des clients.

  124. Ca au moins ce sont des faits indiscutables : Les commentaires de pluto et julien ont bien éclairés ma lanterne ! Merci à vous !

  125. @ Julien
    Je crois qu’il n’y a pas trop d’inquiétude à avoir. Les véhicules MDI ne sont pas encore à la veille d’infiltrer La Poste ou la Ville de Nice.
    Voyez le titre et la date de cet article: « Juillet 2009: l’Airpod commercialisé »
    Faisons le pari que l’auteur pourra réécrire le même article en le datant de juillet 2010 (et ensuite 2011, etc…).
    Car où en sommes-nous 6 mois plus tard? Toujours pas homologué, n’existant toujours pas à l’état de modèle représentatif de la future commercialisation, l’Airpod a été bricolé dans une version provisoire pour entretenir la flamme des adeptes et pour soutenir la stratégie de propagande de MDI.
    Alors, oui, Air France veut se (re)faire une virginité écolo en se dévouant pour tester l’Airpod (provisoire), mais leur intention n’est pas d’en commander. Ils ont d’ailleurs déclaré par avance que leur besoin était actuellement satisfait par d’autres moyens. Donc ils ne rêvent pas d’acquérir des Airpods. Et c’est heureux, car les tests devaient débuter en mai 2009, mais en cette fin d’année, ils sont encore « en attente » de livraison des premiers exemplaires…
    Mais le staff Air-France n’a pas dû être pris au dépourvu par ce report, car les délais à rallonge sont la spécialité incontestable de MDI.
    Quant au maire de Nice (ci-devant ministre de l’Industrie, donc sûrement bien informé par ses services techniques sur la validité du concept), il vient de signer pour la mise en service de véhicules « propres » électriques dans sa ville, et ce en dépit d’un affichage public avec l’équipe de M. Nègre (pour être sur les photos).
    Les véhicules électriques ont des avantages indéniables par rapport aux tricycles de MDI:
    ils existent, sont homologués, ont des performances connues et vérifiées, un prix et un délai de vente conformes aux annonces des fabricants. Cela fait beaucoup de différences, quand on compare avec les promesses non tenues de MDI depuis tant d’années!
    Pour ces raisons, il y a fort à parier que ce n’est pas encore en 2010 que nous verrons des véhicules à air comprimé proposés à la vente. En revanche, l’électricité aura pris plusieurs longueurs d’avance en terme de délais et de capacité de production, mais surtout sur le plan du retour d’expérience, de la finition, du confort, des performances réelles, et de la conformité de leurs performances avec les attentes des acheteurs.
    Une confirmation de cette vision des choses nous sera apportée dans les prochains mois par les réponses qui seront faites à l’appel d’offre de la Ville de Paris pour les Autolib’.
    A mon avis, MDI n’y répondra pas, il risquerait d’être contraint d’étaler ses mensonges: autonomie, charge utile, temps et coût de recharge (« 1 € le plein » dit l’article: archi-faux!).
    C’est certainement pour cette même raison que MDI ne concourera pas à l’X-Prize (compétition de véhicules propres aux USA), alors qu’il en avait affiché la ferme intention…
    Des promesses, encore des promesses! A quand la vérité? En 2010? 2011?…

  126. MDI est une escroquerie, l’inventeur Guy Nègre et ses acolytes cherchent uniquement à vendre des licences de fabrication à des investisseurs crédules.
    Avec MDI (holding luxembourgeoise…) le scénario est toujours le même : faire croire que la voiture est fin prête, bientôt homologuée et commercialisée, les journalistes médiatisent sa voiture, ça fait le buzz et ça attire encore plus d’investisseurs…
    Sans parler de ceux qui viennent ici et là nous expliquer qu’ils ont testé la voiture et qu’elle est géniale…
    Un français (écologiste) a déjà perdu 500.000 frs de ses économies il y’a 10 ans alors que la voiture était, selon Guy Nègre, homologuée l’année prochaine…
    Idem pour les investisseurs italien et espagnol qui ont déposé plainte, ils ont investi des millions et n’ont jamais pu produire une seule voiture, MDI n’a jamais fourni les éléments pour construire la voiture…
    Sur le forum sur la voiture à air comprimé, il y a toujours :
    • 95% de manipulateurs multi-pseudos qui ont des intérêts dans MDI et ceux qui trouvent que c’est une idée géniale : des illuminés qui n’ont pas les connaissances scientifiques (ni le QI ?) pour comprendre.
    Et bizarrement les gens qui suspectent l’arnaque se font virer du forum…
    • 5% de personnes qui trouvent que c’est une idée « à la con » : des ingénieurs ou physiciens, qui savent que les gaz sont compliqués et bizarres, on ne fait pas ce que l’on veut avec, ils suivent des lois incontournables de la physique qui ne permettront jamais de rendre des voitures à air comprimé compétitives.

    Lorsque l’on comprime un gaz, il s’échauffe, on y peut rien, c’est comme ça, d’où une perte d’énergie.
    Lorsqu’un gaz se détend, il se refroidi, on y peut rien, c’est comme ça, il faut réchauffer le moteur.
    Le réservoir à air comprimé est encore un truc « à la con », la pression diminue au fur et à mesure qu’il se vide : comment faire marcher un moteur à pression variable, et si on détend l’air comprimé avant de l’injecter dans le moteur à la pression adéquate, il y a une perte d’énergie
    Par contre, les comportements bizarres des gaz ont permis une invention géniale : le frigo.
    Le fluide caloporteur qui tourne en rond :
    • est comprimé derrière le frigo par un compresseur électrique, il s’échauffe, il est alors plus chaud que l’air ambiant, et lui donne des calories,
    • puis il rentre dans le frigo où il est détendu en sortant par un petit trou dans les gros tuyaux de l’évaporateur, il se refroidi et devient plus froid que les aliments contenus dans le frigo, et il leur prend des calories,
    • puis il ressort du frigo où il est à nouveau compressé, s’échauffe plus chaud que l’air ambiant et donne à l’extérieur les calories prises à l’intérieur,
    • puis il rentre de nouveau dans le frigo pour être détendu…..etc
    C’est le même principe pour la pompe à chaleur, ce qui est dans le frigo se trouvant à l’extérieur de la maison, elle prend des calories dehors pour les mettre dans la maison.
    L’énergie électrique consommé par le compresseur se retrouve transformée en chaleur, évacuée derrière le frigo ou en chauffage de la maison pour la pompe à chaleur.
    Mais pour la voiture à air comprimé, ça ne va pas du tout.
    La voiture à air comprimé est directement comparable à la voiture électrique, puisqu’elles consomment à la base, toutes les 2 de l’électricité : pour alimenter le moteur du compresseur, ou pour charger les batteries.
    Le cycle « compression/détente/moteur à air comprimé » qui a beaucoup de pertes inévitables à cause des lois incontournables de la physique des gaz, a un rendement nettement moins bon que celui du cycle « charge batterie/décharge batterie/moteur électrique »
    Une voiture électrique peut récupérer de l’énergie lors du freinage.
    L’encombrement des réservoirs d’air comprimé est pire que celui des batteries.
    L’autonomie d’une voiture à air comprimé est nettement moins bonne que celle d’une voiture électrique.
    Une voiture à air comprimé sera toujours beaucoup plus mauvaise qu’une voiture électrique.
    Puisqu’elles consomment à la base toutes les 2 de l’électricité, ce n’est pas la peine d’essayer de faire des voitures à air comprimé.
    Guy Nègre est un imposteur plus fort que Christophe Rocquencourt : il n’a pas encore eu « d’ennuis »
    Tant qu’il bernait le Mexique, l’Inde, l’Espagne, l’Italie, l’Australie…, tant mieux pour les entrées de devises en France, mais maintenant qu’il infiltre La Poste et nos aéroports, nos mairies (Nice) je rigole moins.
    Il ne sera probablement jamais trainé en justice par un groupe industriel ou une collectivité qui aurait honte de s’être fait berner, et qui a finalement tiré profit d’une bonne image par son engagement écologiquement correct, pour hypocritement masquer autre chose.
    J’ai essayé de donner des explications simples, pour les cons et mal-comprenant.
    Mais finalement est-ce plus con de croire en la voiture à air comprimé que de croire en dieu ?
    Et les fameux « bobby » pétroliers ou autres, ils ne croient qu’en une chose : l’argent.
    Si la voiture à air comprimé leur permettait de gagner de l’argent, ils en feraient.
    Il a suffit de largement subventionner les éoliennes (sous la pression des écolos), pour qu’ils en fassent.
    Et en plus ils y gagnent une image écologiquement correcte.
    Cordialement.

    http://www.cartech.fr/news/voiture-air-comprime-pollution-39710989.htm

  127. @ loulou brico
    Bien sûr, même avec une autonomie réduite à 50 km, une voiture pas chère et qui consomme si peu, ça fait envie. Mais il faudra quand même ajouter le prix (et le bruit) du compresseur: dans les 10.000€, paraît-il, mais le constructeur se montre très discret sur ce point; et puis compter avec le temps de rechargement du réservoir: 6 à 7 heures estimées, on attend confirmation.
    Que diriez-vous alors d’une voiture qui vous permettrait de faire 50 km avec un plein, mais qui nécessiterait 6 heures minimum pour refaire un plein, en consommant quand même 30 kWh d’électricité (soit environ 3€ pour EDF)?
    N’y a-t-il pas matière à réflexion?

  128. Qu’un moteur à air comprimé puisse faire avancer un véhicule, cela est connu depuis à peu près un siècle. Donc, c’est un rien exagéré de s’extasier sur « la voiture MDI qui roule dans les rues de Nice ».
    En revanche, ce qui serait plus spectaculaire, ce serait d’inviter un témoin indépendant à tester les principales caractéristiques (réalisation d’un plein, suivi d’une vérification de l’autonomie en conditions de circulation urbaine).
    En effet, si  » les gens de MDI sont toujours partants pour informer les personnes intéressées » (dixit Michel), ces informations sont tout de même suspectes d’une certaine partialité, puisque seule MDI a pu les vérifier. Les photos, les vidéos, les intentions d’achat, tout ça c’est bel et bon, mais avant d’acheter, on aimerait bien avoir des résultats de tests effectués par un spécialiste auto.
    Or depuis que MDI existe (1996 d’après l’article!), cela n’a été possible sur aucun de leurs prototypes! Y aurait-il quelque chose à cacher?
    Pour ceux qui ont quelques souvenirs de physique, il y a quelques calculs intéressants à faire.
    Par exemple:
    – remplissage des réservoirs? A l’aide de l’énergie électrique, mais un compresseur a un rendement faible, il génère donc une dépense énergétique surabondante gaspillée sous forme de chaleur. Combien de kWh à évacuer? A peu autant que de kWh utiles stockés. De quoi chauffer le garage?
    – quantité d’énergie contenue dans l’air comprimé? Quelques kWh, à peu près autant que dans un litre d’essence.
    Résultat: une autonomie sans doute très inférieure aux 200 km prévus. Doit-on croire MDI les yeux fermés?
    Conclusion: si, comme MDI le prétend, le véhicule est au point, pourquoi l’auteur de l’article n’en testerait-il pas lui-même les performances? Ce serait bigrement intéressant pour le présumé client, non?
    Car il ne faut pas confondre communiquer (= recopier la publicité) et informer (=recouper et vérifier).

  129. L’Airpod vient de ce faire recaler pour l’hologation! Elle est equipée de vitres en polycarbonate alors qu’elles devraient être en verre.

    Il faudra donc encore patienter…

  130. Merci Michel pour votre réponse.
    C’est à vrai dire tout ce que je voulais entendre. Je l’aime bien moins ce projet…
    On sait que ce ne sera pas un véhicule performant comme nos véhicules actuels, mais bon la Leaf, le nouveau modèle 100% électrique de Nissan qui sortira en 2010 (la Prius n’est qu’hybride) coûtera le même prix que les voitures actuelles de sa catégorie, mais avec une autonomie quasiment réduite de 80% (200 km au lieu des 1000 – à la louche – des véhicules à carburant ou hybrides)
    Là, l’Airpod propose une autonomie certes sensiblement identique à une 100% électrique mais surtout un prix moitié moins. C’est une alternative aux véhicules électriques formidable : ce qu’on perd en vitesse, on le récupère en prix (moitié moins) et dans un mode d’utilisation moins frénétique et bénéfique à tous (sobriété, à l’image du véhicule en forme de bulle minimaliste).
    Elle se propose d’être un nouveau mode de transport urbain, et non inter-urbain. Rien qu’à l’idée que les ravalements des immeubles se fassent tous les siècles, c’est déjà tentant…
    Sur le plan écologique, les électriques c’est bien mais c’est la continuité des modèles de l’industrie automobile classique, avec la même dépense de matière et d’argent qu’avant, le même taux de panne dispendieux, la même logique industrieuse capitalistique derrière, etc…
    On a besoin de diversité, surtout par les temps qui courent où les monopoles sont plus dangereux que jamais, car ils sont bien déguisés et ils veulent nous retenir captifs de leur logique à eux, n’en doutons pas.
    Encourageons ce genre de changement, et un jour on les aura nos petites bulles multicolores, anti-cancer, au coude à coude avec les tramways, pour des déplacements de proximité, à la cool:)

  131. bonjour,
    Petite info pour ceux ou celui qui se demande qui pourrai acheter un AirPod. Et bien, MDI a enregistré plus de 1600 options d’achats !!!!!!!

    A bientôt

  132. Bonjour,

    A vroom.
    oui, je parle de tout cela avec un plein d’air.
    J’ai assisté à cette virée dans les rues de Nice. A deux reprise pour être exact ! J’ai la chance d’habiter tout proche et de suivre le projet à la lettre. Les gens de MDI sont par ailleurs toujours partant pour informer les personnes intéressés. Lors des prochaines sorties en ville, une nouvelle évolution du moteur équipera l’AirPod. Voilà, il faut juste leur demander !!!
    Niveau actualité, deux AirPods partent destination Amsterdam pour 4 jours le 14 Août. Reprise des essais en ville et sur d’autres sites après.(source MDI)

    A bientôt

  133. La propulsion par air comprimé est la moins polluante qui soit : pas de combustion, pas non plus de batteries couteuses et technologiquement complexes (matériaux rares, déchets polluants). L’air comprimé est simple à produire à manipuler et à transporter. Il peut provenir d’un compresseur électrique, mais avec une electricité éolienne par exemple. LA solution

  134. Bonjour Michel,

    Merci pour les précisions que vous apportez. Je suis allé regarder la vidéo sur nicematin.com et je vois un commentaire qui est à priori de vous, où vous parlez du kilométrage de cette journée dans les rues de Nice (plusieurs dizaines) ainsi que d’une durée de 2 heures de circulation…
    Alors la question, The Question !, que beaucoup de gens passionnés se posent depuis si longtemps, que même la planète entière se pose, va-t-elle enfin avoir sa réponse ? 🙂
    Question :
    >>> Faites vous référence à des données pour 1 seul plein d’air ? <<<

    Et, question liée, vous semblez avoir été témoin de ce parcours en ville, est-ce le cas ?

    Merci beaucoup !

  135. Bonjour à tous,
    En réponse aux commentaires ci-dessus, vous devriez arrêter d’être sceptique, car l’AirPod roule belle et bien !!!! Et oui, j’ai pu conduire 3 AirPod dont une version qui sera livré chez Air France. Véhicule stable et très maniable. Très silencieux aussi. La conduite avec Joystic est pratique et simple. L’appréhension et la surprise au début est vite d.La vitesse maximum des véhicules testés était de 50 km/h. Quand on pense que la vitesse moyenne en ville sur Nice par exemple est de 11 km/h !!!! il reste de la marge. Vous dites que cela est trop long, que cela fait 15 ans……Mais savez-vous que Mercedes avec un bureau d’étude de 120 personnes consacré à la Smart, a mis dix ans pour sortir sa voiture !!!!!
    Pour ce qui est du look, tout les goûts sont dans la nature non ??? Mais sachez que L’AirPod vient de gagner un 1er prix du Design en Mai dernier au Japon. Donc il plaît ou pas, mais ne laisse pas indifférent .
    Voilà donc pour ces petites mises aux points.
    Pour l’actualité du moment, LAirPod roule dans Nice depuis deux semaines, comme on a pu le voir dans le journal Nice Matin. Il y a aussi une video: nicematin.com puis Vidéo puis AirPod.
    Plusieurs AirPod roulerons dans Nice des la semaine prochaine !

  136. Je ne pense pas que l’idée soit mauvaise…
    Ce type de véhicule est plutôt adapté à la circulation urbaine, nécessitant de multiples arrêts, comme la Poste par exemple.
    Malheureusement, le design « Soupe aux Choux » (on s’attends à ce que Villeret sorte de cet AIRPod…) ne me donne pas trop envie d’en acheter une!
    Quoique Tata Motors ne fait guère mieux… autant reprendre le design des Tuk Tuk de Bangkok!
    Avec un moteur un peu plus puissant, et quatre places (genre Twingo ou Clio), ce serait nettement plus intéressant.
    Le concept me plait bien, car l’air comprimé pourrait être fourni par des éoliennes, et pourrit être stocké facilement (voire produire de la chaleur, au niveau du compresseur), contrairement aux éoliennes fournissant de l’électricité, stockée dans des batteries (chères, voire polluantes!).

  137. Bon aller, plus de suspense,

    c’est Martin Marshner. Dans Google, taper Martin Marschner et MDI. Ce monsieur est dans tous les forums et souhaite vendre ses parts de MDI comme un marchand de tapis!!!

    N’investisser pas dans cette voiture. En faisant plus de recherche sur cette technologie et sur cette entreprise on se rend compte que ce n’est pas l’idee du siecle. J’investisserai plutot dans la TESLA californienne, certe plus cher mais dont le design, les performances sont incomparables.

  138. Ca fait 15 ans qu’on nous bassine avec cette voiture. Plusieurs sorties ont deja ete reportees. Et tres honnetement, vu le prix de la voiture et ces faibles performances, je ne vois pas qui va l’acheter. A comparer a ces concurrentes allemandes, japonaises ou americaines!! Et oueh on a du retard. On pourrait au moins faire une belle voiture. J’aimerai pas etre dedans pour un crash test.

    Le pire c’est que j’anticipe qu’un certain M***** M******** de Monaco va ecrire un mail en precisant qu’il a des part de cette societe que sa femme detient. Ca fait 15 ans qu’ils possedent des parts dans la boite. Toujours pas vendu. J’aiemerai bien savoir pourquoi? J’aurai surement fait profil bas depuis…

  139. Je continue de rester très sceptique. Vous parlez de voiture à air comprimé puis de voiture électrique. Ensuite MDI a toujours fonctionné en vendant des usines qui ne peuvent tourner que le produit achevé. Que d’usines vendues … pour en arriver là!
    Avec un produit qui roule lentement .. on va peut-être y arriver ..
    J’attends de voir ce qui va se passer à Toulouse car la municipalité a décidé de s’équiper en voitures de chez MDI pour les louer. Il y a déjà beaucoup de retard.
    Ceux qui ont suivi le dossier de près ont toujours des doutes.

Comments are closed.