Microsoft prépare aussi un logiciel d’économies d’énergies pour les particuliers

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

microsoft-hohmComme Google qui a annoncé, début février, son futur Google PowerMeter, Microsoft a annoncé le prochain lancement d’un logiciel gratuit en ligne de pilotage des économies d’énergies destiné aux particuliers.

Classiquement, le logiciel, destiné aux foyers américains, promet de calculer les émissions et les dépenses évitées par les économies d’énergies, de déterminer les meilleures pratiques, etc.

Baptisé Microsoft Hohm, il fournira des « conseils personnalisés » pour mieux économiser l’énergie, promet le groupe – nous n’avons pas pu le tester car il n’est pas encore disponible. Jusqu’ici, Microsoft avait misé sur les entreprises en annonçant le lancement d’un logiciel payant pour les entreprises, intégré à sa suite Dynamics AX, et baptisé Environmental Dashboard, un créneau où se sont aussi précipités les géants du progiciel comme SAP ou Oracle.

Microsoft explique que Microsoft Hohm basera ses recommandations sur celles du Lawrence Berkeley National Laboratory et du Département de l’Energie, et annonce avoir conclu des partenariats avec plusieurs compagnies d’électricité.

Il cite un récent sondage de Gartner selon lequel 80% des consommateurs américains participeraient à des programmes d’économies d’énergie si les compagnies d’électricité le leur proposaient. Autre enseignement du sondage, leur principale motivation serait la réduction de leur facture d’électricité.

Les conseils sont basés sur les données que le consommateur fournira, par exemple poser un thermostat, améliorer l’isolation, etc. Et si aucune donnée n’est fournie, le logiciel fournira des conseils d’ordre général.

Plus intéressant, les consommateurs pourront comparer leur consommation à celle des autres inscrits dans la même région, et échanger tuyaux et commentaires avec la communauté des utilisateurs de Hohm. Une démarche qui rappelle celle de ceux qui veulent lancer des jeux en ligne de compétition d’économies d’énergie.

Pour les internautes clients des compagnies d’électricité partenaires, l’application sera plus pertinente, puisqu’ils pourront programmer le chargement automatique dans le logiciel de leurs données de consommation personnelles.

Comme Google, Microsoft a conclu des alliances avec des compagnies d’électricité locales, pour l’instant seulement quatre mais dont deux de grande taille: les géantes, présentes dans plusieurs Etats, Puget Sound Energy et  Xcel Energy, et les locales Sacramento Municipal Utility District et Seattle City Light.

Ces compagnies y trouvent bien sûr leur intérêt car elles connaîtront au plus près les habitudes de leurs clients.

Microsoft s’est aussi allié à deux des plus grands fabricants mondiaux de compteurs intelligents, l’américain Itron et le suisse Landis+Gyr, et l’intégration des données des compteurs dans le logiciel est prévue à terme. Google annonce lui s’être allié à 9 compagnies d’énergie américaines et également, coté compteurs, à Itron. Et Google a comme projet, comme Microsoft, de développer un logiciel pour les entreprises.

Il est intéressant de noter que ces logiciels portent sur la clientèle locale et que ces deux géants des logiciels ne semblent pas pour l’instant imaginer dans ce secteur un développement international. Il est vrai qu’il leur faudrait en ce cas passer des accords avec des compagnies d’électricité nationales généralement bien plus tournées vers leurs habituels partenaires nationaux que vers de grands groupes étrangers.