Deals du 15 au 22 juin 2009: on n’est pas la Chine, mais on a l’ISF

Print Friendly, PDF & Email

Eolien

International

Grand projet éolien en Suisse : le groupe suisse Romande Energie s’est allié avec les Services électriques de la ville de Zurich (EWZ) pour développer le plus grand parc éolien de Suisse. Les deux entreprises comptent investir 240 millions de francs suisses pour implanter 40 éoliennes dans le Jura vaudois et neuchâtelois, sur les communes de Provence, Romairon, Fontanezier et Val-de-Travers, de quoi alimenter 45.000 ménages. Romande Energie Renouvelable détiendra 60% du consortium et EWZ 40%. La mise en fonction des installations pourrait intervenir en 2013. Ce sera le 2ème parc éolien de Romande Energie, après celui de Sainte-Croix. Le groupe veut produire 250 à 300 millions de kWh d’électricité renouvelable d’ici 2020-25. EWZ vise un approvisionnement annuel en énergie éolienne de 100 à 200 millions de kWh, soit 3 à 6% du total.

Feu vert des pouvoirs publics pour un immense parc éolien en Australie qui doit être construit près de Broken Hill dans le fascinant désert des Nouvelles Galles du Sud, qui doit comprendre 600 éoliennes, d’une capacité totale de  GW, de quoi alimenter 400.000 foyers. Ce projet, baptisé Silverton, né d’une joint venture entre le puissant fonds Macquarie et le développeur éolien Epuron, filiale du groupe allemand Conergy, sera l’un des plus grands parcs éoliens terrestres du monde après le projet suédois de Pitea et celui de T. Boone Pickens au Texas. Le parc couvrira plus de 32.000 hectares. L’autorisation couvre la première phase de développement. 4,5% de la consommation électrique de l’Etat des Nouvelles Galles du Sud.

Usine de pales en Chine pour LM Glasfiber : Le fabricant danois de pales LM Glasfiber, qui détient un tiers du marché mondial des pales d’éoliennes, a commencé la construction d’une vaste usine en Chine, à Qinhuangdao, dans la province de Hebei qui recevra un investissement de 300 millions de yuans et sera la plus grande du monde. Elle doit démarrer la production en 2010 et fabriquer 700 pales par an, soit davantage que la production cumulée des actuelles usines de LM en Chine, situées  à Tianjin et Urumqi.

Pales en Chine (bis) : Le fabricant de matériel ferroviaire Zhuzhou Times New Material veut lever 119 millions de dollars (813 millions de yuans) par un placement privé pour financer son entrée sur le marché de la fabrication des pales d’éoliennes, selon la société.

Nombreux candidats en lice pour installer le premier parc éolien égyptien : Le Caire a reçu une soixantaine de candidats pour développer un parc éolien terrestre projeté de 250 MW au bord du Golfe de Suez, dont de grands groupes européens et japonais. L’Egypte a un ambitieux programme éolien et veut développer 200 MW par an sur les 5 prochaines années, avec l’objectif que l’éolien représente 12% de la consommation d’énergie du pays d’ici 2020, et 20% avec le solaire. Le pays a déjà installé plus de 225 MW avec des partenaires allemands, espagnols, japonais et danois, principalement dans les zone côtières très venteuses de Zafarana et de Hurghada, sur le Golfe de Suez. Par ailleurs, la banque mondiale va accorder à l’Egypte 28 millions de dollars pour financer les énergies renouvelables, y compris un réseau de transmission électrique pour transporter l’énergie produite par les parcs éoliens du Golfe de Suez.

Très gros contrat américain pour le chinois CSIC (Chongqing) Haizhuang Windpower, qui a conclu la vente de d’équipements éoliens à hauteur de 585 millions de dollars à l’américain VIPO Energy Resources, selon le cabinet JLM Pacific Epoch.

Siemens aux USA : Siemens espère profiter des subventions du plan de relance Obama en fournissant des solutions de connexions électriques pour les parcs éoliens, a déclaré dans une interview Udo Niehage, responsable de la division transmissions électriques du groupe. Le plan Obama comprend 787 milliards, dont 59 milliards pour les cleantech, et Barack Obama veut doubler la part des énergies renouvelables d’ici 2012. Siemens espère notamment être choisi par le gouvernement américain pour construire les lignes électriques subventionnées par l’Etat. Siemens vend environ 700 millions à 1 milliard de dollars dans le secteur des transmissions électriques chaque année aux Etats-Unis, soit 10% des ventes mondiales de cette division.

 

Gros marché en Irlande : selon l’Association irlandaise de l’éolien, l’Irlande devrait investir 14,8 milliards d’euros dans de parcs éoliens si elle veut atteindre l’objectif européen de 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020.