Deals du 15 au 22 juin 2009: on n’est pas la Chine, mais on a l’ISF

Print Friendly, PDF & Email

isf_1La Chine fait cette semaine feu de tout bois (si l’on peut dire) dans l’industrie solaire : tant en Bourse, où l’un de ses plus gros fabricants de cellules, Yingli, est allé lever tranquillement 200 millions de dollars (et dans son sillage le fournisseur d’usines de panneaux China Solar Energy qui rafle 28,5 millions), que du côté commercial, avec de très gros contrats de fourniture de panneaux en Europe (en Italie) pour un groupe comme Sunergy.

Rien d’étonnant si d’autres géants asiatiques de l’électronique comme le sud-coréen LG Display et le fabricant taïwanais TSMC annoncent tous deux leur virage vers les panneaux solaires. ...

C’est aussi la semaine du solaire thermique (encore appelé solaire à concentration), ces forêts de miroirs qui renvoient les rayons solaires vers des tours géantes : de nouveaux projets colossaux sont annoncés en Californie mais aussi au Sahara ! L’expression d' »or jaune » ne saurait tarder.

Mais le solaire photovoltaïque pourrait bénéficier lui de tarifs d’achat subventionnés, outils très efficaces de promotion, dans deux nouveaux pays: en Grande-Bretagne et aussi… en Chine, du moins la pression monte en ce sens.

Dans l’éolien, c’est aussi en Chine ...

qu’installent des usines de pales d’éoliennes plusieurs fabricants occidentaux et asiatiques, comme le danois LM GlasFiber. La Suisse, l’Australie et l’Egypte prévoient toutes trois de grands parcs éoliens et les candidats se bousculent, tandis que c’est aux Etats-Unis que Siemens espère bien rafler une part des crédits fédéraux américains pour construire les lignes électriques nécessaires au raccordement des nouveaux parcs éoliens américains.

En France, plusieurs petits groupes solaires lèvent de l’argent grâce aux fonds ISF (qui devaient se décider au plus tard lundi dernier) comme Sun’R (qui obtient 11 millions d’euros) et  Strategeco Solar (1,3 million). Une ambitieuse start up de l’efficacité énergétique, CertiNergy, en profite aussi pour encaisser 600.000 euros.

Les groupes français s’intéressent aussi, un peu tous en même temps, aux sociétés de crédit carbone : Orbeo, filiale de la SG et de Rhodia,  rachète la société spécialisée en crédits carbone OneCarbon (Pays-Bas) et EDF essaie de racheter l’un des leaders mondiaux du secteurs, EcoSecurities, pour l’instant en vain.

Dans les transports, Saft et son partenaire américain Johnson Controls lancent à Nersac leur usine de fabrication de batteries lithium-ion, très modeste pour l’instant mais aux grandes ambitions. Plus au nord, le petit constructeur norvégien Th!nk a enfin obtenu de l’argent frais (28 millions d’euros) et va pouvoir redémarrer sa production.

Et de petites sociétés françaises s’agitent, notamment dans le bâtiment vert, alors qu’Alstom décroche un gros contrat de captage du carbone en Norvège.

  1. Solaire
  2. Eolien
  3. Géothermie & Biocarburants
  4. Efficacité énergétique
  5. Gouvernement
  6. Transports
  7. Carbone
  8. Bâtiment vert
  9. Green IT
  10. Déchets
  11. Eau
  12. Etudes
1
2
3
4
5
6
7
Article précédentIndicateur boursier GreenUnivers des valeurs vertes du 12 au 19 juin : – 2%
Article suivantL’IFP va tester sa technologie de captage du CO2 avec Enel

Comments are closed.