Une industrie d’éoliennes naît aux USA

Print Friendly, PDF & Email

eolienne-shemaL’allemand Siemens va ouvrir  une usine d’éoliennes de 50 millions de dollars au Kansas, à Hutchinson, qui emploiera 400 personnes pour fabriquer des pièces détachées d’éoliennes pour le marché américain. Siemens détient 9% du marché américain d’éoliennes en termes de MW installés. Dans sa nouvelle usine, il fabriquera des nacelles (les boîtiers placés en haut des mats qui raccordent les pales au moteur) que jusqu’ici il importait du Danemark, à un rythme de 650 nacelles par an. Le Kansas a voté 11 millions de dollars d’aides pour attirer Siemens.

Tout comme le leader mondial Vestas, Siemens installe des usines près des grandes plaines américaines qui se peuplent d’éoliennes, afin d’économiser le coût de transport de ces énormes équipements – des pales plus grandes que les ailes d’un Boeing 747, des nacelles grandes comme des maisons et des mâts aussi haut que la longueur d’un terrain de foot.

Siemens compte augmenter le nombre de ses salariés aux Etats-Unis de 25%, à 1.000 salariés, sur 5.500 dans le monde. Alors qu’en 2008, les Etats-Unis sont devenus le premier producteur mondial d’énergie éolienne, devant Allemagne, atteignant 25 GW (de quoi alimenter 5 millions de foyers) contre 24 GW en Allemagne, la plupart des éoliennes américaines sont importées d’Europe et d’Asie selon George Sterzinger, directeur du Renewable Energy Policy Project.

Mais la part des pièces détachées fabriquées aux Etats-Unis a augmenté, passant de 30% en 2005 à 50% percent en 2008. Les fabricants d’éoliennes et de pièces détachées ont installé 55 usines aux Etats-Unis en 2008, qui ont créé 13.000 emplois.

Les Etats-Unis ont planté 4.000 éoliennes en 2008. Plus de 10.000 nouvelles seront nécessaires pour atteindre l’objectif de Barack Obama de 25% de production par les énergies renouvelables d’ici 2025. Les aides fédérales du Plan Obama, notamment un crédit d’impôt de 30% pour les particuliers qui achètent des éoliennes, devraient doper le marché des petites éoliennes, ainsi que les garanties de crédits accordées aux entreprises.

Sept des 10 plus grands fabricants mondiaux d’éoliennes ont installé des usines aux Etats-Unis, sans oublier les quelques centaines de fabricants américains de pièces détachées. Déjà en mars, Siemens a ouvert aux Etats-Unis une usine dans l’Iowa qui emploie 360 personnes.

Vestas va ouvrir quatre usines dans le Colorado cette année pour assembler des pièces détachées et a déjà 1.800 salariés aux Etats-Unis et au Canada, un nombre qu’il devrait porter à  4.000 aux Etats-Unis en 2010, lorsqu’il fabriquera sur place l’intégralité de ses éoliennes installées aux Etats-Unis, en y ayant mis en place tout sa chaîne de fabrication.