Aerowatt pose un toit solaire géant dans le Sud de la France

Print Friendly, PDF & Email

solaireQui dit mieux ? Les annonces foisonnent dans le solaire, chaque société cherchant à établir un nouveau record ! Cette fois, c’est Aerowatt qui annonce la construction de « la plus grande toiture photovoltaïque d’Europe intégrée à un bâtiment commercial ouvert au public ». La producteur français d’énergie verte va construire un toit solaire d’une puissance de 2 MWc sur le parc commercial de la ZAC Porte Sud à Orange, dans le Vaucluse. Il produira l’équivalent de la consommation domestique annuelle d’une ville de 3 500 habitants.

Ce parc, sur une superficie de 30 000 m2, est construit par Bouygues Immobilier et doit ouvrir ses portes en mars 2010. 12 000 panneaux PV, fournis par Schüco dans le cadre d’un partenariat d’approvisionnement signé par Aerowatt en février 2009, seront posés.

D’autres projets géants sont en cours dans le sud de la France, chacun cherchant à mettre en avant un nouveau record. En février dernier, Akuo Energy annonçait « le plus grand toit solaire du monde » à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales : un investissement de 56 millions d’euros pour intégrer une centrale de 9 MW sur les toits de la plus grande plate-forme logistique de fruits et légumes d’Europe. 95 000 tuiles seront installées et la centrale doit entrer en service début 2010. Une annonce un peu rapide puisque le constructeur automobile GM construit lui une centrale solaire de 10 MW sur le toit de son usine de Saragosse en Espagne, comme le rappelait GreenUnivers.

Aerowatt comptait 72 MW installés fin 2008, dont 69 MW d’éolien et 2,8 MW de solaire. Elle s’est fixée un objectif de 50 MW en solaire d’ici à fin 2013. La société, cotée sur le marché libre parisien, se développe vite mais ses résultats restent négatifs avec une perte nette de 1,5 million d’euros en 2008 et un résultat brut d’exploitation de 4,2 millions. Elle cherche à renforcer ses fonds propres et étudie l’entrée d’actionnaires minoritaires au capital de ses parcs et pourrait de nouveau lever des fonds en Bourse en 2010.