Intel met ses puces dans les éoliennes

Print Friendly, PDF & Email

intel« Intel inside… les éoliennes » ! Le spécialiste des microprocesseurs accélère dans les cleantech, comme les autres géants de la high-tech, de Google à Microsoft en passant par IBM. Intel fournit déjà des puces pour les éoliennes et il compte se développer rapidement sur ce marché, selon les propos de l’une de ses managers lors d’une conférence aux Etats-Unis. Si les puces utilisées pour les éoliennes sont moins chères que celles vendues pour les ordinateurs, le marché représente un nouveau potentiel de développement pour le groupe.

Le groupe s’intéresse aussi aux smart grid, ces réseaux et compteurs intelligents qui représentent un marché colossal : il pourrait peser 65 milliards de dollars en 2013, selon une étude du cabinet Lux Research.

Intel travaille sur un projet à trois ans de smart grid en Chine, avec le State grid corporation of China qui contrôle 80% du réseau chinois.

Intel a déjà fait plusieurs investissements dans les cleantech dans le monde entier : en Israël, notamment dans un centre de traitement de l’eau, et en Chine, via son fonds Intel Capital, dans deux sociétés, l’une spécialisée dans les panneaux solaires à couche mince (Trony solar holdings) et l’autre dans le stockage de l’électricité (NP holdings). Aux Etats-Unis, Intel Capital a notamment investi dans Grid Net, une start up spécialisée dans le smart grid.

(Photo : Intel)