En France, les industries lourdes ont réduit de 3,9% leurs émissions de CO2 en 2008

Print Friendly, PDF & Email

pointcarbonL’étude annuelle très attendue de l’institut de recherche PointCarbon donne une assez bonne note à la France : ses émissions de CO2 ont diminué de 3,9% en 2008 par rapport à 2007, du moins pour ce qui concerne les sites industriels surveillés par le Protocole de Kyoto (centrales d’énergie, industries lourdes…), qui représentent environ 35% des émissions françaises, nous a expliqué Stig Schjølset, senior analyst du marché du carbone chez PointCarbon.

La France est le 6e pays émetteur de l’UE, derrière (dans l’ordre) l’Allemagne, n°1, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Pologne et l’Espagne. Et la France est responsable d’environ 6% des émissions européennes, toujours pour ce qui concerne les industries lourdes.

La France a donc amélioré son score, mais moins que d’autres pays de l’UE,  puisque globalement les émissions européennes ont baissé de 6%, selon Point Carbon, un effet à la fois de la crise qui a ralenti les usines et, peut-être, quand même, d’un début d’effet dissuasif du marché du carbone. Quant aux Etats-Unis, leurs centrales d’énergie aussi ont fait des progrès, avec des émissions en recul de 3,1%, toujours selon PointCarbon.

La crise accentue la situation : au premier trimestre par exemple, les centrales espagnoles ont vu leurs émissions dégringoler de 24%, un effet direct des mesures de chômage technique et de baisse de la production industrielle.