… et une pile photovoltaïque à bas coût au Pays de Galles

Print Friendly, PDF & Email

purewaferrechercheLa recherche pour réduire les coûts de production de l’énergie solaire bat son plein. Après le silicium moins pur et moins cher du CEA, c’est l’université de Swansea, au Pays de Galles, et la société Pure Wafer International qui ont mis au point une pile photovoltaïque à bas coût grâce à l’utilisation d’un silicium de récupération.

Le silicium de récupération est un résidu de l’activité de récupération des tranches de semi-conducteurs fabriquées par Pure Wafer. Il est d’habitude expédié à l’étranger pour être retraité dans une qualité plus basse.

Les cellules PV produites sont ensuite intégrées dans des modules constitués de quelque 90 cellules connectées dont le rendement est plus important que les cellules isolées.

Le prototype de cette pile PV aurait déjà un rendement de 14%, selon l’université de Swansea, qui espère arriver à 20% rapidement, soit 5% de plus que les piles déjà commercialisées. Et grâce au silicium de récupération, le coût serait plus bas.

Pure Wafer International et l’Université de Swansea espèrent obtenir un soutien financier des pouvoirs publics pour développer leur projet et commencer la production en 2010.