Deals du 30 mars au 6 avril 2009: fort vent du nord

Print Friendly, PDF & Email

Eolien

Multibrid, filiale allemande d’Areva, remporte un méga-contrat de plus de 700 millions d’euros auprès de Wetfeet offshore windenergy pour fournir 80 éoliennes au futur parc offshore de Global Tech 1, en mer du Nord, aux larges des côtes allemandes.

Et son rival Siemens signe un contrat de 450 millions d’euros pour la livraison de 88 turbines pour le futur parc pour le futur parc éolien de Sheringham Shoal, au large de la côte du Norfolk, dans l’est de la Grande-Bretagne. Ce parc, construit et exploité par les producteurs d’énergie norvégiens StatoilHydro et Statkraft, aura une puissance installée de 315 MW pour un investissement total de plus de 1,1 milliard d’euros.

Erelia, filiale de GDF Suez spécialisée dans l’éolien, lance les travaux du parc éolien des Hauts Pays, à Echenay, en Haute-Marne, qui comptera 34 éoliennes pour une puissance totale de 68 MW. Il doit produire 178 millions de kWh par an, de quoi satisfaire les besoins de 87 000 foyers et éviter l’émission de 126.000 tonnes de CO2, selon la société. La mise en service est prévue en 2010. Créée en 2003, Erelia gère aujourd’hui 3 parcs éoliens en France pour une puissance installée de 106 MW et veut atteindre une capacité de plus de 210 MW fin 2012.

L’association britannique de l’énergie éolienne (BWEA) a monté un fonds de 3,2 millions de livres (3,5 millions d’euros), financé par 14 groupes du secteur comme E.ON, RWE ou EDF Energies Nouvelles, pour développer des technologies permettant aux éoliennes de ne plus apparaître sur les radars des autorités aériennes. 4 700 MW de projets éoliens sont aujourd’hui bloqués par l’aviation civile et militaire qui craint des interférences des éoliennes sur ses radars.

GE va fournir 74 éoliennes au développeur éolien américain Invenergy, son partenaire majeur dans l’éolien américain, qui lui avait passé une commande historique d’un milliard de dollars d’éoliennes début 2008. La vente des 74 turbines, qui  sont destinées à étendre un parc éolien de 110 MW dans l’Illinois, profite des nouvelles subventions (crédit d’impôt de 30%) du plan de relance Obama. Ce parc éolien, le Grand Ridge Energy Center, contribuera à l’objectif de l’Illinois de porter la part des énergies renouvelables à 25% d’ici 2025. Invenergy, qui a levé 30 millions de dollars en janvier, possède huit parcs éoliens en activité, (836 MW au total), 5 en construction (600 MW. Au total) et plus de 50 projets en développement aux USA, Canada et Europe. Au total le groupe a commandé pour 1.500 MW de turbines chez General Electric, qui a investi chez lui.

Réseaux

Le suédois ABB, leader mondial des transmissions électriques, a remporté un contrat majeur de 550 millions de dollars pour raccorder les réseaux électriques irlandais et britannique avec des lignes haute tension sous-marines capables d’absorber l’énergie éolienne capricieuse, que l’Irlande veut développer à grande échelle au large de ses côtes.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Article précédentEn 2011, des Renault ou Nissan électriques rouleront en Irlande
Article suivantEn France, les industries lourdes ont réduit de 3,9% leurs émissions de CO2 en 2008

1 COMMENT

Comments are closed.