Deals du 20 au 27 avril 2009: solaire thermique, efficacité énergétique et capture du carbone

Print Friendly, PDF & Email

Eolien

Le groupe allemand RWE va investir 500 millions d’euros dans des parcs éoliens en Pologne d’ici à 2015, selon des déclarations à la presse. Le groupe réalise déjà deux parcs d’une capacité totale de 80 MW, à Tychowo et à Suwalki dans le nord du pays, pour 100 millions d’euros. Et il compte générer jusqu’à 300 mégawatts dans le nord et l’ouest du pays d’ici à 2015. La Pologne vise 15% d’énergies renouvelables en 2020.

La Mairie de Paris souhaite installer des petites éoliennes sur les toits à titre expérimental, selon Denis Baupin, adjoint au développement durable. Quelques dizaines d’unités seront installées sur 4 sites parmi les plus exposés aux vents : la Butte Montmartre, les Buttes Chaumont, Belleville et le quartier de la Grande Bibliothèque. Paris prévoit aussi de poser 200 000 m² de panneaux solaires d’ici à 2014 et a lancé un test de géothermie dans la ZAC de Paris Nord-Est pour chauffer 12 000 logements.

L’administration Obama a pris une décision qui ouvre la voie au développement des parcs éoliens offshore aux Etats-Unis: établir des règles pour les développeurs, notamment sur la  possibilité de location longue durée de portions d’eaux côtières (PDF) — une mission confiée au Minerals Management Service qui chapeaute aussi les projets pétroliers et gaziers — et sur le partage des royalties avec les Etats côtiers.

Chasse aux fonds pour le fabricant indien d’éoliennes Suzlon, lourdement frappé par la crise financière, et plombé par de lourdes dettes. Il tente d’obtenir auprès de l’investisseur malaisien C. Sivasankaran 80,5 millions de dollars, afin d’augmenter comme prévu sa part dans le groupe allemand REpower, selon le journal indien Economic Times. Suzlon possède déjà 77,5% de REpower mais doit maintenant acheter les 13,3% restant au groupe portugais Martifer pour 205 millions d’euros.

Pakistan : inauguration du tout premier parc éolien, de 50 MW, le « Zorlu Energy Wind Power Project », construit par Zorlu Energy, l’un des plus grands groupes turcs d’énergie. Le gouvernement pakistanais a créé un fonds pour développer les énergies nouvelles dans le pays. Le nouveau parc exploite le  « corridor du vent » de Gharo-Keti Bandar, une zone réputée pour ses vents puissants, longue de 60 km, qui pourrait générer en théorie  5 GW d’électricité. 24 autres projets éoliens sont à l’étude, d’une capacité totale de 1,2 GW, selon le gouvernement.

Vestas a ouvert une usine d’éoliennes en Chine, plus exactement en Mongolie intérieure, là ou Pékin veut développer d’immenses parcs éoliens. La nouvelle unité de Vestas sortira 800 éoliennes par an.

L’allemand REpower a dévoilé la 6M, une éolienne de 6,15 MW de capacité, ce qui en fait la plus puissante du monde.