Shi, roi du solaire

Print Friendly, PDF & Email

shi-suntech-roi-du-solaire2Il s’appelle Shi Zhengrong, c’est le fondateur et PDG du groupe chinois Suntech, dont il a fait en 8 ans, en partant de zéro,  l’un des leaders mondiaux des panneaux solaires. C’est l’un des hommes les plus riches de Chine. Portrait.

Au départ, en 2001, le Dr Shi a reçu 6 millions de dollars du gouvernement local de la ville de Wuxi, dans la province du Jiangsu, pour créer l’entreprise. Les leaders locaux du Parti communiste chinois qui décident d’aider un enfant de la région se rembourseront au centuple quand Suntech entrera en Bourse fin 2005, réussissant à lever 400 millions de dollars à la Bourse de New York.

Tout a commencé par un improbable séjour en Australie. Après son diplôme à l’Institut d’Optique de Shanghai, ce fils de paysans très pauvres, né dans une minuscule ile du fleuve Yang-Tsé, est sélectionné pour poursuivre ses études à l’étranger, a-t-il raconté dans une interview au magazine Fortune.

Shi profite ainsi de la porte entrouverte par Deng Xiaoping au capitalisme depuis une dizaine d’années. Il va faire partie des tout premiers brillants étudiants chinois à pouvoir profiter de cette ouverture de la Chine.

Convaincu de se voir envoyé aux Etats-Unis, il étudie la langue et les moeurs américains, mais son conseiller d’orientation lui apprend à la dernière minute qu’il sera envoyé à Sydney, à l’Université de Nouvelles Galles du Sud, car toutes les places aux Etats-Unis sont prises. Il part y faire un Ph.D.en ingénierie électrique.

Il a ainsi créé l’une des entreprises à la croissance la plus rapide au monde, atteignant en 8 ans un chiffre d’affaires de près de 2 milliards de dollars par an avec un bénéfice net de 111 millions, et quelque 4.300 salariés. Et en implantant toute sa fabrication en Chine, il a donné le coup d’envoi à l’industrie chinoise des cellules solaires, devenue la première mondiale. Suite page 2