Deals du 9 au 16 mars 2009: l’Europe du Nord en tête de file

Print Friendly, PDF & Email

Transports

Think, le constructeur de voitures électriques norvégien, va construire une usine aux Etats-Unis d’une capacité initiale de 16 000 voitures par an pour son modèle City, et ultérieurement de 60 000 voitures par an. Le choix de l’implantation du site, dont la production doit démarrer en 2010, n’est pas encore fait. Think a frôlé la faillite il y a quelques semaines avant de trouver de nouveaux investisseurs. La société a déjà levé 85 millions de dollars auprès de plusieurs fonds, dont le fonds californien spécialisé dans les cleantech, Kleiner Perkins Caufield & Buyers, qui investit dans la filiale américaine aux côté de Rockport Capital.

Le protocole d’intention pour la construction du canal Seine-Nord Europe (entre le grand bassin parisien et le Nord-Pas-de-Calais, puis le Bénélux) a été signé par le gouvernement et les conseils régionaux concernés. La procédure de sélection du partenaire privé chargé de la réalisation va débuter. Le canal est prévu pour 2015, et doit permettre le transport de 13,3 à 15 millions de tonnes de marchandises par an, soit 500 000 camions en moins sur les autoroutes A1 et A13.

La concurrence Toyota-Honda fait baisser les prix des hybrides au Japon : Toyota, pionnier des hybrides avec la Prius, lancera en 2011 un nouveau modèle hybride qui sera vendu moins de 16.000 euros, et concurrencera l’Insight de Honda, vendu 15.000 depuis février.

15.000 voitures propres chez ATT : l’opérateur télécoms américain va dépenser 565 millions de dollars pour acheter 15.000 véhicules aux carburants « alternatives » sur 10 ans, dont 350 millions pour 10.000 voitures au GPL, une technologie pourtant peu cotée aux Etats-Unis.

La Wheego Whip, petite voiture électrique de proximité du constructeur indépendant Wheego,est ouverte à la préréservation.

Biocarburants

Le néerlandais BioMCN a levé 36 millions de dollars auprès du fonds Waterland, destinés à construire de nouveaux sites de production de bio-méthanol. Une première usine à Delfzijl, aux Pays-bas, doit démarrer sa production en avril prochain, ave un objectif de production de 200 tonnes par an dans un premier temps.

Le pétrolier Shell accroit sa participation dans la société californienne Codexis. Les deux entreprises sont partenaires depuis 2007 et travaillent au développement de nouvelles enzymes permettant de transformer de nombreuses matières biologiques en biocarburants de seconde génération, par biocatalyse. Les deux sociétés travailleront aussi avec le canadien Iogen sur la fabrication d’éthanol à partir de paille.

1
2
3
4
5
6
7
8
Article précédentLa guerre Toyota-Honda casse les prix des hybrides au Japon
Article suivantBeaucoup d’opportunités pour les start up du green building