Le pont de l’île de Ré économise l’électricité

Print Friendly, PDF & Email

279px-pont_c3aele_de_rc3a901Un nouveau système d’éclairage, installé par le groupe Spie pour le Conseil général de Charente-Maritime, va permettre au pont de l’île de Ré de réduire de moitié sa consommation d’électricité.

Une télécommande centrale pilote à distance 22 variateurs installés sur le pont et module le flux lumineux par tranches horaires en fonction de l’importance du trafic automobile. La puissance normale envoyée vers chaque lampe est de 100 watts. Mais elle peut descendre à 75 watts quand la circulation est faible, par exemple au milieu de la nuit. En cas d’incident, les techniciens peuvent faire monter la puissance manuellement à 150 watts.

Grâce à ce système, 103 000 kWh d’électricité devraient être économisés par an, selon Spie. Soit l’émission de 11,24 tonnes de CO2.

Les 220 lanternes qui jalonnent les 3 kilomètres du pont ont été remplacées par des luminaires autonettoyants, dont les lampes sont totalement orientés vers le sol pour éviter toue déperdition. Elles obéissent à une horloge astronomique couplée à une cellule photoélectrique infrarouge, ce qui permet de gagner en efficacité, avec une réduction de la durée d’éclairage de l’ordre de 6% par an.

La régulation de la tension aux bornes de chaque lampe permet en outre de prolonger la durée de vie des luminaires et d’éviter les surtensions avec à la clé une économie d’énergie de l’ordre de 15%, selon Spie. Et chaque luminaire est équipé d’une LED blanche.

Ce mode de gestion intelligent se veut également économique : il devrait permettre de réduire de moitié la consommation d’électricité du pont et d’économiser 10 000 euros sur la facture d’électricité et sur la durée de vie des lampes, selon l’entreprise.