Allianz met un pied dans l’éolien français

Print Friendly, PDF & Email

allianzL’assureur allemand Allianz fait ses premiers pas dans l’éolien en France : il vient d’acquérir le parc éolien de Longuyon, en Meurthe-et-Moselle.

Mis en service en novembre 2008 par la société Eolfi, ce parc comprend 11 éoliennes, dotées de turbines fabriquées par Siemens, pour une capacité totale de 23 MW. Il doit permettre d’alimenter quelque 20 000 foyers de quatre personnes (hors chauffage).

Après Longuyon, Allianz compte faire d’autres achats dans l’éolien en France, un marché qu’il juge  clé.

Le groupe d’assurances a créé le fonds Allianz Specialized Investments dédié aux énergies renouvelables, et notamment à l’éolien, en 2005. Il est dirigé par David Jones, ancien responsable de la branche éolien du pétrolier Shell. Il prévoyait à l’époque d’investir entre 300 et 500 millions d’euros dans les 5 ans dans le secteur. Il a jusque là fait des acquisitions en Allemagne et en Italie.

Sur le plan technologique, c’est la première fois qu’Allianz achète un parc équipé de turbines Siemens. Ses parcs précédents sont équipés de turbines Vestas, REpower et Enercon.