Opération recyclage pour les tuyaux du château de Versailles

Print Friendly, PDF & Email

Pas toujours facile de concilier la préservation du patrimoine et le développement durable. C’est ce que le château de Versailles tente de faire avec Saint-Gobain.

A plus de 300 ans, les 35 kilomètres de canalisations du château, dont 90% sont en fonte et le reste en plomb, sont de moins en moins étanches. Pour éviter les fuites à répétition, il faut donc changer une partie des tuyaux en fonte installés autour du bassin de Bacchus, dans le sous-sol.

Mais problème : le réseau hydraulique du site est classé et pas question d’installer à la place des canalisations en PVC, par exemple.

L’établissement public a fait appel à Saint-Gobain, un partenaire historique puisqu’il a participé à la construction de la galerie des glaces au XVIIème siècle !

PAM, marque commerciale de l’activité canalisations de groupe, va donc poser 500 mètres de nouvelles canalisations en fonte ductile, un alliage fer/carbone/silicium 100% recyclable et qui offre une longévité supérieure à 100 ans, selon PAM. Ces tuyaux flambant neufs coûteront près de 18 800 euros au château.

Et la société va aussi reprendre les anciens tuyaux qui seront nettoyés et réutilisés pour certains et refondus pour être recyclés pour les autres. Ce lifting, commencé aujourd’hui, sera terminé en avril.