103 millions d’euros pour Better Place au Danemark

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

agassiBetter Place, le réseau de stations de recharge pour véhicules électriques alimenté par les énergies renouvelables, a levé 103 millions d’euros, en fonds propres et en obligations convertibles, pour se déployer au Danemark, en association avec Dong Energy, son fournisseur d’énergies renouvelables.

À partir de 2011, l’Alliance Renault-Nissan, partenaire de Better Place, commercialisera des véhicules électriques spécialement adaptés aux exigences des consommateurs danois.

Le Danemark est le deuxième pays dans lequel le start up californienne dirigée par Shai Agassi (photo) avait annoncé sa prochaine implantation, après Israël. Depuis, Better Place a signé des accords avec l’Australie, la Californie, Hawaï, le Japon et récemment avec la province de l’Ontario au Canada.

Le Danemark est très engagé dans les énergies renouvelables. Il produit environ 20% de son électricité grâce aux éoliennes. 7% de l’électricité d’origine éolienne est aujourd’hui exportée, faute de pouvoir être stockée. Ce surplus alimentera notament le réseau de Better Place.

Le gouvernement danois soutient aussi la vente de véhicules moins polluants, qui bénéficient d’une fiscalité allégée alors que la taxe sur les véhicules les plus émetteurs de CO2 peut atteindre 180%.

Better Place a levé 200 millions de dollars en 2007  auprès de plusieurs investisseurs (Israel Corp., Morgan Stanley, Ofer Group et VantagePoint Venture Partners).