Un immense toit solaire en Californie, et bientôt 150 autres

Print Friendly, PDF & Email

Sur un entrepôt de Fontana, en Californie, a été inauguré cette semaine l’un des plus grands toits solaires en activité, d’une capacité de 2 mégawatts, en présence du gouverneur de l’Etat Arnold Schwarzenegger, grand défenseur des énergies nouvelles. Quelque 33.700 panneaux ont été installés par le groupe américain First Solar, l’un des leaders du secteur, pour le compte de la compagnie californienne d’électricité Southern California Edison (SCE).

Mais ce toit raccordé au réseau électrique devrait être le premier d’une longue série : SCE, poussée par les lois californiennes qui lui demandent au moins 20% d’énergie verte d’ici 2010 (et Schwarzenegger veut 33% en 2010), prévoit au total d’installer 250 MW de panneaux solaires sur les toits californiens dans les 5 ans, sur 150 sites, si les autorités californiennes approuvent ce programme unique au monde qui sera capable d’alimenter 160.000 foyers. SCE atteint déjà 16% d’énergie renouvelables.

SCE est déjà premier aux Etats-Unis en termes d’énergie solaire, avec des contrats d’achats de 354 MW par an, qui proviennent généralement de vastes parcs solaires installés en plein désert. Son programme de toits vise à compléter ces contrats.

SCE a déjà demandé à First Solar d’équiper en panneaux solaires un second toit géant, placé sur un bâtiment industriel à Chino, qui aura une capacité de 1 MW sur 40.000 m2.

La toit de Fontana peut produire assez d’énergie pour alimenter 1.300 foyers  et a coûté 10 millions de dollars, soit 4.200 dollars par kilowatt, contre 7.000 dollars par kilowatt en moyenne. Le coût sera élevé pour les clients : l’énergie de ce toit solaire revient à 27 cents le kilowatt-heure, contre 8 cents pour l’électricité tirée des combustibles fossiles.