Palmarès des levées de fonds mondiales 2008 dans les cleantech

Print Friendly, PDF & Email

C’est une domination écrasante du solaire dans les plus grosses levées de fonds de l’année 2008, en particulier les fabricants de cellules solaires à couche mince. Si les entreprises américaines attirent la plupart des fonds, des firmes  allemandes, espagnoles et chinoises ont aussi réalisé de jolis coups.

Même tendance pour les deals français (voir fin du post) où le trio de tête comprend deux groupes solaires. En attendant 2009, année où les deals dans les cleantech devraient encore se mutliplier, bravant la crise.

(Actualisation avec Solyndra qui a annoncé le 31 décembre avoir levé 220 millions de dollars qui s’ajoutent à 119 millions en août)

Fotowatio (Espagne – Développement de centrales solaires) : 225 millions d’euros. GE Energy Financial Services (filiale de General Electric) et Grupo Corporativo Landon ont investi en juillet respectivement 150 millions et 75 millions d’euros.

Solyndra (USA – panneaux solaires tubulaires): 340 millions en deux temps. Solyndra, qui a fait sensation avec ses panneaux solaires en forme de tubes qu’elle dit être nettement plus efficaces pour capter la lumière solaire, a annoncé le 31 décembre avoir levé 220 millions de dollars. La société, qui en août avait déjà levé 119 millions auprès de 19 investisseurs, avait aussi indiqué en octobre avoir réuni 600 millions de dollars en août depuis 2005, et disposer d’un carnet de commandes de plus d’un millard. Mais elle n’a pas précisé si ces 220 millions font partie ou non des 600 millions déjà annoncés.

Nanosolar (USA – Panneaux solaires à couche mince CIGS) : 300 millions de dollars apportés par AES, Carlyle Group, EDF, Riverstone Holdings, par AES Solar (une nouvelle joint venture du fournisseur d’électricité AES et de Riverstone Holdings), et par EDF Energies Nouvelles, Energy Capital Partners, le fonds Carlyle et le fondateur d’eBay, Pierre Omidyar, ainsi que Lone Pine Capital, Skoll Foundation, GLG, Becj Energy et Grazia Equity. Nanosolar, qui au total a rassemblé 500 millions de dollars, utilisera ces nouveaux fonds pour accroître sa production. (cf deals du 25 au 31 août)

Miasolé (USA – Cellules solaires à couche mince CIGS) aurait levé à l’automne 200 millions de dollars) – deal rapporté par la presse, non confirmé.

SoloPower (USA – Cellules solaires à couche mince CIGS) : 200 millions de dollars (détails non divulgués)

Range Fuels (USA – Ethanol celullosique) : 166 millions de dollars apportés par Morgan Stanley Capital, Passport Capital, BlueMountain, Khosla Ventures, Leaf Clean, PCG. (cf course à l’éthanol cellulosique aux Etats-Unis)

SolarReserve (USA – Installateur de système solaires) : 140 millions de dollars provenant de Good Energies, Citi, U.S.Renewable Group, PCG Clean Energy & Technology Fund, Nimes Capital.

Sulfurcell (Allemagne – cellules solaires à couches mince) : 85 millions d’euros par Intel Capital, Climate, Change Capital Private Equity, AIG, Demeter Partners, Zouk Ventures, BankInvest.

InEnTec (USA-Transformation de déchets en biocarburants) : 150 millions de dollars par Lakeside Energy et American Securities.

ENN Solar Energy (Chine- Production de panneaux solaires à couche mince ) obtient 136 millions de dollars de l’International Finance Corp

OptiSolar (USA – cellules solaires couche mince) : 132 millions de dollars.

SunEdison (USA – Compagnie d’électricité y compris solaire) : 131 millions de dollars de fonds et 30 millions d’endettement par Greylock Partners, HSH Nordbank, Applied Ventures, Black River Commodity Clean Energy Investment Fund, MissionPoint Capital Partners, Allco Renewable Energy. (cf les cleantech chouchous des VC américains au 2e trimestre)

eSolar (développeur de solaire thermique) : 130 millions de dollars d’Idealab, Oak Investment Partners, Google.org. (cf les cleantech chouchous des VC américains au 2e trimestre).

GridPoint (gestion de réseaux intelligents) : 120 millions de dollars de Goldman Sachs Group, Susquehanna Private, Equity Investments, Quercus Trust, Altira Group, Standard Renewable Energy Group.

BrightSource (développeur de grandes centrales solaires thermiques) : 115 millions de dollars de Google.org, BP Alternative Energy, StatoilHydro Venture, Black River (cf les cleantech chouchous des VC américains au 2e trimestre).

Solel (Israël – centrales solaires thermiques) : 105 millions de dollars.

AVA Solar (USA – panneaux solaires) : 104 millions de dollars (cf deals du 25 au 31 août) par DCM, Technology Partners, GLG Partners, Bohemian Companies, Invus.

CaliSolar (USA – cellules solaires à base de silicium métallurgique) : 102 millions de dollars de Hudson Clean Energy Partners, Advanced Technology Ventures, Globespan Capital Partners et Hudson Clean Energy Partners.

Solar Power (USA – Développeur de systèmes solaires) : 100 millions de dollars par UCB, Globespan Capital, Carrelton Asset Management, Dry Creek Ventures, Silicon Valley Technology Group, Energy Investors Funds

Miya (Israël – Gestion de l’eau) : 100 millions de dollars par Arison Group, GutterMann, Veritec Consulting. Le groupe Arison de Shari Arison, héritier du groupe Carnival, a créé ce groupe de gestion de la consommation d’eau baptisé Miya et doté de 100 millions de dollars d’investissement, réunissant 6 sociétés de traitement de l’eau contrôlées par Arison

Himin Solar Energy (Chine – chauffe-eau solaires) : 100 millions de dollars de la part de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs et du puissant fonds chinois CDH Investments. (Lire le post complet)

GreenFuels (USA, biocarburants tirés des algues) : 92 millions de dollars

Amyris Biotechnologies (USA – production de biocarburants par des micro-organismes) : 90 millions de dollars par DAG Ventures, Khosla Ventures, KPCB, TPG Biotech (cf deals du 18 au 24 août).

Think Global (Norvège, voitures électriques) : 80 millions de dollars par Element, Rockport, British Hazel Capital.

Silver Spring Networks (USA – Logiciel et matériel pour la gestion de réseaux intelligents) : 75 millions de dollars par KPCB, Foundation Capital, JVB Properties, Northgate Capital.

Les sociétés qui cherchent à produire du biocarburant tiré des algues ont aussi su convaincre, avec 95 millions investis dont plus de 50 millions pour Sapphire Energy (la société qui a séduit Bill Gates) et 45 millions pour Solazyme.

Deals français

Valeco (France – Développeur de parcs solaires, éoliens et de centrales à biomasse) : 21,8 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts

Solairedirect (France – Installations solaires) : 20 millions d’euros auprès d’Ofivalmo Capital, Demeter, Techfund, Schneider Electric Ventures.

Recupyl (France – recyclage de piles et déchets dangereux) : 14,5 millions d’euros auprès d’Aloe Private Equity, AGF Private Equity, INPG Enterprise SA, filiale de l’institut de technologie de Grenoble