Aux Etats-Unis, l’industrie du verre se mobilise pour le recyclage

Print Friendly, PDF & Email

Utiliser au moins 50% de verre recyclé dans la fabrication des nouvelles bouteilles en verre d’ici à 2013 : c’est l’objectif fixé par le Glass Packaging Institute (GPI), un organisme américain qui regroupe les industriels de l’emballage du verre.

La proportion de verre recyclé a atteint 28,1% en 2007, en hausse de trois points en un an, selon l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA). Soit 3,2 millions de tonnes de verre recyclé contre 2,9 millions en 2006. Certains états sont en pointe, comme la Californie, où l’environnement est une priorité et où le taux de recyclage du verre dépasse 70%, grâce notamment à la multiplication des points de collecte.

Selon les estimations de l’EPA et du GPI,  les économies d’énergie réalisées en utilisant 50% de verre recyclé dans l’ensemble des emballages produits aux Etats-Unis représenteraient l’équivalent de la consommation d’électricité de plus de 45 000 foyers pendant un an.

Les Etats-Unis sont de plus en plus sensibilisés au recyclage. Ainsi selon un récent sondage réalisé pour le GPI auprès de 1000 personnes, 71% des Américains prévoient de recycler après les fêtes de fin d’année et 27% ont décidé de faire du recyclage une de leurs bonnes résolutions pour 2009.

L’industrie américaine de l’emballage du verre représente un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de dollars. Parmi les membres  du GPI, figurent les groupes Saint-Gobain, Cameron, LLC… Sur son site internet, l’organisation a installé un logiciel qui permet à chacun de mesures les économies d’énergie réalisées en fonction de la quantité de verre recyclé en une semaine et l’utilisation qui peut en être faite (ici).

Les Etats-Unis sont encore loin de la France où près de 2 000 KT de verre ont été recyclés en 2007, soit 61% du gisement total, selon la Chambre syndicale des verreries mécaniques de France.