Deals du 3 au 10 novembre 2008: projets géants tous azimuts, et l’argent suit

Print Friendly, PDF & Email

Qui pense encore à la crise dans le secteur des cleantech ? On ne voit que des projets géants partout et dans toutes les technologies, avec des milliards de dollars investis cette semaine: solaire en Israel (Arava), éolien aux Etats-Unis (EDF EN et BP), éthanol au Brésil (Monsanto et ADM),  concentrateurs photovoltaïques en Espagne (Solfocus), biomasse en Grande-Bretagne (Diageo). Même le constructeur Tesla est largement renfloué, alors que les pays de Golfe inondent d’argent les cleantech britanniques. ...

Solaire

Gigantesque projets solaires en Israël : la compagnie d’électricité israélienne Arava Power Company (APC) va utiliser les terrains de kibboutz dans l’Arava et dans le désert du Negev pour installer des centrales solaires d’une capacité totale prévue de 500 MW et à terme de 1 GW ou plus, qui pourraient révolutionner la production d’énergie en Israël, qui consomme environ 11 GW. Arava table sur l’adoption prochaine par  l’autorité publique de régulation d’un tarif préférentiel d’achat d’électricité solaire. Une quinzaine de kibboutz ont accepté d’utiliser une partie de leurs terres pour le solaire plutôt que l’agriculture. Le coût total serait de 3 milliards de dollars, sachant que chaque tranche de 5 MW coûte environ 30 millions de dollars.

Le groupe californien CaliSolar lève 102 millions pour une usine de cellules solaires à base de silicium metallurgique, auprès des fonds Hudson Clean Energy Partners, Advanced Technology Ventures, Globespan Capital Partners et Hudson Clean Energy Partners. Le groupe utilisera ce silicium moins raffiné mais moins cher que le silicium polycristallin qu’utilisent la plupart des fabricants de cellules solaires en silicium (différents des panneaux solaires à couche mince). C’est une technologie qu’utilise également l’allemand Q-Cells.

Le groupe chinois ENN Solar Energy obtient 136 millions de dollars de l’International Finance Corp, une filiale de la Banque Mondiale, pour construire une usine de 60 MW de modules solaires à couche mince, un site fourni clé en mains par l’américain Applied Materials. ENN Solar, filiale de la compagnie de gaz chinoise XinAo Group, installera cette ligne de production à Langfang, qui devrait démarrer mi-2009, et a déjà des commandes pour ses modules. Plusieurs autres groupes chinois ont acheté ces sites clés en mains « SunFab » d’Applied Materials, comme Best Solar et Suntech Power, qui en font les potentiels rivaux de l’américain First Solar.

EDF Energies Nouvelles a encore commandé 75 MW de panneaux solaires à l’américain First Solar pour livraison en 2009-2010, après une commande de 292 MW en 2007. Au total EDF EN a commencé à First Solar pour 367 MW de panneaux et vise une capacité de 500MWc de capité en panneaux photovoltaïques d’ici 2012.

GDF Suez a pris 51% du capital du fabricant de capteurs solaires thermiques Clipsol, une société grenobloise dont le chiffre d’affaires est de 14,6 millions d’euros pour 135 salariés.

Le français Sebdo Solar, spécialisé dans les constructions durables, va installer des centrales solaires photovoltaïques pour son partenaire commercial Strategeco Solar en 2008 et 2009, représentant un chiffre d’affaires de 15 à 20 millions d’euros sur 18 mois. Outre la fourniture et la pose des panneaux solaires, Sebdo assurera la maintenance.

Méga-contrat pour les concentrateurs photovoltaïques en Espagne : le groupe espagnol EMPE Solar vient de signer avec la société californienne SolFocus un contrat de 80 millions d’euros pour l’installation d’une série de centrales solaires à base de concentrateurs photovoltaïques sur plusieurs sites dans le sud de l’Espagne. Ces installations d’une capacité totale de plus de 10 MW devraient être opérationnelles d’ici à fin 2010 (Lire le post complet).

Eolien

EDF EN continue à se développer rapidement aux Etats-Unis : après la signature d’un contrat avec Xcel Energy pour de nouveaux parcs éoliens, sa filiale américaine enXco vient de remporter quatre nouveaux contrats d’exploitation-maintenance auprès de compagnies d’électricité américaine. L’ensemble porte sur 654 turbines, soit 981 MW, dans quatre états (Oregon, Wyoming, Iowa, Kansas). Ce qui porte à 3.000 MW la capacité totale gérée en exploitation-maintenance par EDN EN aux Etats-Unis.

Le premier fabricant mondial d’éoliennes, le danois Vestas, a affiché des bénéfices en hausse de 60% au 3ème trimestre, à 160 millions de dollars, et prévoit des investissements de 1,2 milliard de dollars en 2009, mais a accru ses effectifs de 5.000 cette année, les portant à 20.000 personnes.

BP se retire de l’éolien en -et en Chine pour se focaliser uniquement sur le marché américain. Il se retire aussi des projets de capture du carbone en Grande-Bretagne Lire le post complet

Efficacité énergétique

La Grande-Bretagne va déployer des compteurs électriques intelligents dans tous les foyers d’ici 2020, selon une loi passée fin octobre, une nouvelle illustration des formidables contrats promis pour le secteur. Les investisseurs s’y bousculent : les entreprises du secteur ont levé 202 millions de dollars de fonds au 3ème trimestre.

Le groupe texan Enfora va fournir ses solutions de communication sans fil au géant turc des compteurs électriques Elektromed, qui livre 5 millions de compteurs par an. Enfora est soutenu par Kodiak Venture Partners et Adam Street Partners.

Transports

Tesla lève 40 millions de dollars : le constructeur de voitures électriques haut de gamme, en difficultés, a réussi à obtenir une rallonge de ses investisseurs existants. Tesla n’a pour l’instant livré que 50 des 1.200 Roadsters (des voitures de sport électriques vendus 109.000 dollars pièce) commandés par des clients (Lire le post complet)

Biomasse

En Grande-Bretagne, Diageo va installer une centrale à biomasse à côté de sa distillerie de whisky écossaise de Cameron Bridge, une centrale construite par Dalkia (groupe Veolia) qui sera la plus grosse de Grande-Bretagne hors secteur énergie. Lire le post complet

Naissance du leader britannique de la digestion anaérobique (le procédé de décomposition des déchets organiques pour produire des biogaz), avec la fusion des société Biogen et Greenfinch, dont le site de production traitera 45.000 tonnes de déchets alimentaires par an et produira suffisamment d’énergie pour 2.000 foyers, avec un investissement de 18 millions de livres.

Biocarburants

Boom sur le bioéthanol de sucre brésilien: près de 800 millions investis en une semaine par deux géants américains de l’agro-indutrie, Monsanto et Archer Daniels Midland (ADM), qui se bousculent pour racheter des producteurs brésiliens. Lire le post complet

InEnTec, une entreprise américaine qui transforme les déchets en biocarburants, a reçu 150 millions de dollars de Lakeside Energy et American Securities pour construire une centrale de gaséification dans le Michigan. InEnTec utilise une technologie issue du MIT.

NxtGen Emission Controls, un spécialiste américain du contrôle des émissions des sites de biocarburants, a rassemblé 15,4 millions de dollars. La levée est emmenée par Altira Group, avec Itochu, un constructeur auto japonais, Yaletown Venture Partners, GrowthWorks Capital, BC Advantage Funds et Polygon Financial Investments.

Batteries et stockage

Le géant japonais Panasonic va s’emparer des batteries rechargeables de Sanyo : le groupe japonais est en discussions amicales pour racheter son rival Sanyo, ce qui fera de lui non seulement le premier groupe japonais d’électronique – et le premier groupe japonais tout court — mais aussi le leader mondial des batteries lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques. C’est surtout ce point fort de Sanyo, dont les batteries sont livrées à notamment Ford et Honda, qui a intéressé Panasonic, alors que la demande de batteries rechargeables risque de s’envoler si la voiture électrique se popularise dans le monde dans quelques années. Sanyo est aussi un gros producteur de modules solaires.

La start-up spécialisée dans les matériaux pour batteries et systèmes de stockage d’énergie EnerG2 a levé 8,5 millions de dollars dans une levée de fonds menée par OVP Venture Partners et Firelake Capital Management. Déjà la semaine dernière un spécialiste du Stockage, Ice Energy, avait levé 33 millions.

Marché du carbone

La Bourse australienne ASX (Australian Securities Exchange) cotera les certificats carbone de l’Australie dès 2009, quand le pays aura adopté son système d’allocation des quotas, et prévoit d’y inclure les quotas d’émissions de la Nouvelle Zélande. ASX compte lancer la cotation (contrats futures et options) des certificats carbone CER entre février et mars.

Energie marine

Ocean Power Technologies, start up américaine qui développe des techniques d’énergie à partir des vagues, a signé un contrat de 3 millions de dollars avec la Marine américaine : sa technique de bouées PowerBuoy alimentera en énergie le système de détection de l’activité marine (DWADS).  Ocean Power dit avoir 8,7 millions de dollars de commandes pour ses bouées, dont un contrat avec Iberdrola en septembre pour un projet de 10 PowerBuoys (1,30 MW) au large des côtes espagnoles de Santoña et un autre projet de 10 MW en Australie.

Eau

Veolia Environnement a remporté deux contrats pour la construction et l’exploitation de deux usines de dépollution des eaux usées en Irlande, pour un montant total de 74 millions d’euros sur 22 ans. La première est située près de Dublin, la seconde à Castlebar, sur la côté ouest du pays.

Agro-industrie

La société canadienne CellFor a levé 10 millions de dollars pour ses pousses de pins sélectionnées qui permettent d’augmenter le rendement en bois de plus de 50%, grâce à une pousse accélérée et une meilleure résistance aux maladies, des fonds qui lui permettront de faire face à une très forte demande en raison du besoin de gérer plus efficacement les forêts. Depuis sa création en 200, el groupe a levé environ 100 millions de dollars auprès de ATP Capital, CSFB Private Equity, GrowthWorks Capital et BDC Venture Capital.

Gouvernements et organismes publics

La Grande-Bretagne fait financer le développement de ses cleantech par les pays du Golfe : Londres et le Qatar ont créé un fonds d’investissement conjoint de 250 millions de livres dédié aux cleantech, et aussi conclu un accord avec Masdar, la société d’énergies renouvelables créé par Abu Dhabi, pour développer les technologies d’énergies renouvelables en Grande-Bretagne et là encore lever des fonds importants pour les sociétés britanniques Lire le post complet

et Suez Environnement aussi :  deux sociétés immobilières qataris, Barwa et Qatari Diar (propriété du fonds souverain du Qatar) ont acquis 2,98% du capital de Suez Environnement et envisagent d’accroître leur participation. Ces entreprises sont déjà partenaires du groupe français dans le cadre d’une joint venture créée en octobre dernier pour équiper les villes nouvelles de l’émirat en services de distribution d’eau, d’énergie et de traitement des déchets.

Fonds

Yaletown Venture Partners a levé 65 millions de dollars pour dn second fonds (qu’il espère porter à 100 millions dans les 12 mois), un fonds qui sera consacré à des investssements dans les cleantech au Canada et sur la côte ouest des Etats-Unis.