Nouveau test réussi pour l’énergie des vagues

Print Friendly, PDF & Email

energie des vaguesLa société britannique Renewable Energy Holdings (REH) vient de commencer à tester trois pompes au large de Perth, en Australie. C’est la phase II du projet CETO, le premier convertisseur de l’énergie des vagues implanté au fond de la mer, invisible et à l’abri des intempéries. Avec cette nouvelle étape, c’est la première fois que plusieurs pompes sont installées et fonctionnent ensemble.

 

A la différence d’autres technologies, CETO requiert une infrastructure sous-marine légère pour le transport de l’eau de mer à haute pression jusqu’au rivage vers une turbine produisant de l’électricité (voir le schéma ici). Via un process de désalinisation, CETO permet aussi de produire de l’eau douce.

 

Les pompes sont développées avec l’entreprise australienne Carnegie Corporation. Un premier prototype avait été installé en janvier 2008 et un système complet doit être déployé début 2009. L’Australie a été choisie comme lieu des tests car les vagues y sont plus puissantes qu’au large du Royaume-Uni.

 

EDF Energies Nouvelles a signé, début 2008, un contrat de partenariat avec REH pour développer et déployer le procédé CETO dans des projets de production d’électricité. L’entreprise française dispose d’un droit exclusif d’utilisation de cette technologie dans l’hémisphère nord et à La Réunion.

(Photo : DR)