Les émissions de CO2 ont encore augmenté de 3% en 2007

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Les émissions mondiales de dioxyde de carbone ont encore progressé de 3% en 2007, selon le rapport Carbon 2007 de l’organisme international Global Carbon Project, avec de fortes hausses notamment en Chine, en Inde, et dans d’autres pays en développement, mais aussi aux Etats-Unis. Résultat : les émissions ont atteint le niveau record de 9,34 milliards de tonnes, une augmentation qui « dépasse les prévisions les plus alarmistes » et ce malgré la hausse du prix du pétrole et le ralentissement économique.

Facteur aggravant, les pièges à carbone que sont les forêts et les océans en retiennent moins qu’avant, ce qui risque de mettre le monde sur la courbe du réchauffement le plus élevé prévu par les experts et des hausses du niveau de la mer qui en résultent. De 1955 à 2000, les forêts et les océans absorbaient environ 57% des excès de dioxydes de carbone, maintenant ce n’est plus que 54%.

Avec 1,8 milliard de tonnes, la Chine est devenue depuis 2006 le plus gros émetteur de CO2, devançant les Etats-Unis jusque là numéro 1. La Chine a été responsable de la moitié de la hausse des émissions de 2007. Les émissions des Etats-Unis ont, elles, augmenté de 2% après un déclin en 2006 : leurs émissions l’an dernier ont atteint 1,59 milliard de tonnes, suivi de celles de la Russie (432 millions de tonnes), talonnée par l’Inde (430 millions).

Cette étude alarmante souligne que « le niveau actuel de concentration [du CO2 dans l’atmosphère] est le plus élevé depuis les 650.000 dernières années et probablement depuis 20 millions d’années ». Ces rejets polluants s’accélèrent : ils augmentaient en moyenne de 1,3 partie par millions (ppm) par an dans les années 70, de 1,6 ppm/an dans les années 80 et de 1,5ppm/an dans les années 90. Entre 2000 et 2007, ils ont augmenté de 2 ppm/an.