Google, Swiss Re, Nike et IBM, champions du développement durable aux Etats-Unis

Print Friendly, PDF & Email

Le magazine américain « Plenty », consacré à l’environnement, vient de publier son second palmarès annuel qui distingue des entreprises, des personnalités et des initiatives qui font changer la planète. 20 groupes de tous les secteurs sont récompensés. Parmi eux :

IBM : le groupe a annoncé un investissement d’un milliard de dollars pour améliorer l’efficacité énergétique de ses produits (notamment ses « data centers »). L’entreprise informatique est également distinguée pour ses efforts dans l’amélioration du réseau de distribution électrique (smart grid).

Nike : autrefois stigmatisé pour les conditions de travail dans les usines de ses sous-traitants, le fabricant d’articles de sports semble s’être racheté une conduite. Il a fait de gros efforts pour réduire son empreinte carbone selon l’enquête Climate Counts. Et a développé l’éco-conception pour ses produits (notamment la Air Jordan XX3).

Swiss Re : le réassureur veut jouer un rôle de leader dans le combat contre le réchauffement climatique. Il surveille ses émissions de CO2 et achète des certificats (type CER) pour être neutre en carbone.

Google : l’entreprise investit dans des start-up des cleantech, plus récemment dans la géothermie, et a installé des panneaux solaires sur les toits de ses bâtiments. Elle a recruté des bataillons d’experts et ingénieurs pour rechercher les moyens d’obtenir une énergie propre.

Iberdrola : le groupe espagnol, en pointe dans les énergies renouvelables, va investir 8 milliards de dollars aux Etats-Unis dans les deux prochaines années, notamment pour créer des parcs éoliens.

Home Depot : le distributeur américain impose à ses fournisseurs de respecter des normes sociales et environnementales. Il a aussi crée un label « Eco Options », qui certifie les vertus environnementales de milliers de produits.

Accéder à l’ensemble du palmarès ici (en anglais).