Double appel à projets sur les bornes de recharge

Les territoires sont des acteurs de plus en plus actifs dans les cleantech, et notamment dans le développement de la mobilité électrique. Deux nouveaux appels à projets en attestent, l’un en Indre-et-Loire et l’autre dans le Nord – Pas de Calais.

  • 300 bornes de recharge en Indre-et-Loire

Le Syndicat Intercommunal d’Énergie d’Indre-et-Loire (SIEIL) vient de lancer un appel d’offres pour l’installation de près de 300 bornes de charge pour véhicules électriques.

86 communes se sont portées candidates pour installer une ou plusieurs bornes dans le cadre de cet appel d’offres groupé. Le SIEIL subventionnera également l’acquisition de véhicules électriques dans les flottes municipales, à hauteur de 3.500 euros pour des voitures et 350 euros pour des scooters. C’est la première fois qu’un projet de cette ampleur est mis en œuvre à l’échelle départementale, selon ses initiateurs.

La date limite de remise des candidatures est fixée au lundi 10 décembre 2012 à 16h. Le dossier pour les entreprises est téléchargeable sur le site du profil d’acheteur dématérialisé du SIEIL, dossier « Marché de déploiement d’infrastructures de charge pour véhicules électriques et hybrides sur le département 37 ».

  •  Une expérimentation  dans le Nord-Pas de Calais

Le Conseil régional du Nord-Pas de Calais a lancé le 20 novembre dernier un appel à projets pour l ‘« expérimentation du déploiement de bornes de recharge sur le domaine public et du développement de la mobilité électrique » qui s’adresse à l’ensemble des territoires de la région. Cet appel à projets s’intègre dans le Plan régional de développement de la mobilité électrique (PRDME) qui a été établi à partir d’un diagnostic du potentiel régional, l’ambition étant rien moins que de faire émerger « la première région électromobile interconnectée de France » .

Le Pays de Saint-Omer s’est déjà porté volontaire pour expérimenter les premières bases du projet et devrait disposer de 420 véhicules électriques et 160 bornes de recharge d’ici 2015.

Les projets peuvent être financés à hauteur de 80% des frais engagés. La Région soutient à la fois le coût de portage du projet – jusqu’à 50.000€ par an pendant trois ans – et son coût de réalisation jusqu’à 700.000 €. La date limite d’envoi des dossiers est le 11 janvier 2013 à 17h. Les documents à télécharger sont accessibles sur le site du Conseil régional.

- Synthèse -
Date
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
Type(s)
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
Secteur(s)
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
Localisation(s)
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
Entreprise(s)
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
Montant
Nécessite un abonnement GU Pro ou Premium. Vous identifier ou vous abonner
FacebookTwitterGoogle+Partager